Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 juin 2012 1 18 /06 /juin /2012 07:42

 

Dès le lendemain du premier tour des Législatives, le score du deuxième tour était clairement écrit dans les chiffres.

 

Les Français d’Israël qui avaient voté majoritairement pour les deux Candidats communautaires (un de trop) ont vu leurs résultats remis en cause par le vote des autres pays de la huitième circonscription, leurs électeurs se sont majoritairement  déterminés pour des Candidats d’étiquette.

 

Les prises de positions de certains ont pu choquer plus d’un, Philippe KARSENTY arrivé en tête en Israël et se revendiquant de centre droit sans étiquette appelant à voter à gauche au second tour ou à s’abstenir, alors que Gilles TAIEB second en Israël appelait à voter à droite.

 

L’un comme  l’autre prenant des positions qui ne reflétaient pas le souci des électeurs.

 

Pour éviter ce drame qui a déchiré la communauté, il aurait été bien d’organiser très tôt des primaires au sein des électeurs d’Israël pour savoir quel Candidat présenter aux élections.

 

Cette procédure qui n’existe pas dans le code électoral, mais n’est absolument pas interdite (le PS l’a mise en œuvre à l’occasion des Présidentielle avec le succès que nous avons constaté).

 

Depuis longtemps déjà j’avais préconisé ce procédé afin de pallier à l’échec annoncé des futures élections : http://les-francophones-d-israel.over-blog.com/article-les-elections-et-les-francophones-65705533.html

 

Je n’ai pas été suivi jusqu’à ce jour, mais au vu des résultats du premier tour des Législatives, cette idée suit son chemin, et de nombreuses personnes abondent dans ce sens.

 

Les règles à suivre devront être définies autour de rencontres entre les personnes désireuses de voir les choses bouger, et je vous invite à vous impliquer ville par ville afin de préparer les élections futures tant à la Knesset qu’aux Municipales, afin d’œuvrer pour l’élection d’un ou deux Députés, et d’un Conseiller municipal issu des rang de la Francophonie.

 

Nous avons des besoins spécifiques à revendiquer, et nous apportons un savoir faire et une culture à Israël qui n’est pas exclusivement culinaire.

 

Pour exemple, si lors des Législatives nous avions mis en place des Primaires en Israël, nous aurions départagé les deux Candidats communautaires, le Lauréat des Primaires serait arrivé second au premier tour des Législatives au lieu de troisième et quatrième.

 

Il me paraît opportun de régler cette question au plus tôt au cours de réunions préparatoires qui seront annoncées prochainement.

 

Eli LAIK

 

Repost 0
Published by les-francophones-d-israel.over-blog.com - dans Elections à l'Assemblée Nationale Française
commenter cet article
10 juin 2012 7 10 /06 /juin /2012 23:57


 
 
 

Ca commence bien !
 
 
    Heureusement que ce n'était pas le fils de Sarko...cela aurait fait
les gros titres de tous les médias!  Bonne journée!
 
A diffuser largement, ne pas se priver !!!!!
Ca commence bien pour lui !!!!!!!!!!!
Merci aux Québécois
 
 
article paru dans la presse Québecoise, mais totalement passé sous
silence par tous les médias français sans exception...
  on peut dire qu'on est bien informés !.....
  Hé, les médias français, savez vous qu'Internet existe ?
    Tiens donc !
ÉTONNANT, PERSONNE N'EN PARLE ...
 
TOUS LES MÉDIAS SONT MUETS !!!
 
Le fils de Valérie Trierweiler arrêté pour usage de drogue.
 
Exclusif : le fils de Valérie Trierweiler a été arrêté par les
forces de police pour avoir consommé de la drogue sur la voie publique.
L’info, révélée par Staragora, n’a été reprise par aucun
journaliste français. Deux poids deux mesures ?
Cette affaire soulève aussi l’ambiguïté des liens entre la gauche
française et la consommation de drogue.


C’est à la sortie de son luxueux lycée (Claude Bernard,
l’un des plus réputés de la capitale) du 16e arrondissement de Paris
(François Hollande n’aime pas les riches, mais il se met en couple avec
une sacrée bourgeoise !) que le fils de Valérie Trierweiler, s’est fait
attraper par des policiers, en train de fumer de la drogue.

Quand on voit les déclarations et propositions irresponsables
de la gauche française quant à la consommation de
drogues censées être « douces », on imagine que le beau papa du jeune
homme, François Hollande, aura surement trouvé le comportement de l’ado
cool et branché. Démagogie à tous les niveaux ?

Si Hollande est encore flou sur ce sujet (comme sur tant
d’autres…), le progressisme socialiste considère la dépénalisation des
drogues dites douces comme une belle évolution. Les Verts en veulent
Mélenchon aussi, le PS cédera.

Valérie Trierweiler, une caricature de grosse bourgeoise
post soixante-huitarde qui sacrifie l’éducation de son enfant à
l’ascension de sa carrière ? Au point de se mettre en couple avec un
présidentiable ? Du coup, le jeune, paumé, fume des pétards devant son
lycée, comme un appel au secours.

Interdisez d’interdire, jouissez sans entrave, mais ne
vous étonnez pas de retrouver vos enfants drogués au poste de police.

Au delà de la question des valeurs, c’est surtout celle
du traitement médiatique qui interpelle ici. L’affaire aurait pu causer
du tort à Hollande, aucun journaliste ne l’a même évoquée.

Le fils de Nicolas Sarkozy envoie une tomate sur un policière et
l’ensemble des médias français relayent l’information. Une question sur
le sujet est même posée au président de la république dans l’émission
de Michel Denisot, le Grand Journal.

Le beau fils du candidat socialiste passe des heures au
commissariat pour détention et consommation de drogue devant un
établissement scolaire, et rien (même sur le web, personne n’aborde le sujet).
Pas un article, une dépêche ou un minimum d’information ne sort.
Des médias muselés ?


Qu’on ne vienne pas dire que Valérie Trierweiler n’est pas en
campagne et que sa vie ne concerne pas la presse : elle s’est bien
rendue aux funérailles officielles des soldats français assassinés par
Mohamed Merah comme compagne de Hollande. Elle devrait assumer les
responsabilité de son nouveau statut. Et les journalistes devraient
faire leur travail consciencieusement et pas en fonction de leur
admiration pour François Hollande.

Deux poids deux mesures à ce point là, ce n’est pas du journalisme
mais de la propagande !!!

Repost 0
Published by les-francophones-d-israel.over-blog.com - dans Elections Présidentielles Françaises
commenter cet article
10 juin 2012 7 10 /06 /juin /2012 21:23

En raison d’une abstention importante, nous avons perdu l’occasion d’envoyer à l’assemblée nationale un Député communautaire, pour le plus grand plaisir des candidats avec étiquette que nous n’avons pas plébiscité en Israël.

 

Dimanche 17 juin à 19 heures, nous avons l’occasion de nous ressaisir, nous devons assister nombreux à une réunion organisée par Emmanuel NAVON sur le thème de l’enseignement.

 

L’invité sera Gidéon SA’AR ministre de l’enseignement. Plus nous serons nombreux, plus nous aurons de chance d’être écoutés par le Gouvernement de Jérusalem. Notre crédibilité est en jeu.

 

Inscription obligatoire:

 

http://skpisrael.info/navon/index.php/fr/

 

Eli LAIK

Repost 0
Published by les-francophones-d-israel.over-blog.com - dans Elections à la Knesset
commenter cet article
7 juin 2012 4 07 /06 /juin /2012 09:24



6 juin 2012 | Classé dans: Election 2012,France,Géopolitique,Israël | Posté par: Guy Millière

Les résultats du premier tour de l’élection dans la huitième circonscription des Français de l’étranger sont clairs.
Philippe Karsenty l’emporte nettement en Israël. Mais une fois ajoutées les voix venues d’Italie, de Grèce, de Turquie, de Chypre et de Malte, ce sont les candidates des deux grands partis, le Parti socialiste et l’UMP qui arrivent en tête.
Je ne sais ce que Philippe Karsenty décidera, mais pour ce qui me concerne, confronté à un pareil choix, je mettrais mes bulletins de vote dans la cheminée, et je les brûlerais pour ne plus les voir.
La première leçon globale qu’on peut tirer est que les Français de l’étranger dans cette région, sauf Israël, sont mus par une force d’inertie. Ils voient un nom sur l’étiquette, ils votent pour le nom sur l’étiquette, et c’est l’étiquette qui aura compté. La démocratie permet de choisir un candidat et son programme. On voit là la démocratie réduite à un minimum par le conformisme des électeurs eux-mêmes.
La deuxième leçon globale qu’on peut tirer est, au vu de l’avance de la candidate du Parti Socialiste, que les Français de l’étranger dans cette région, sauf Israël, penchent à gauche. Ceux qui quittent la France pour partir loin, vers l’Amérique du Nord, le font pour rompre les liens avec l’étatisme asphyxiant à la française. Ceux qui quittent la France pour l’Europe du Sud, eux, continuent à raisonner comme des Français bien formatés, et ne s’éloignent pas du naufrage intellectuel bien qu’ils soient un peu plus loin de Paris.
La leçon qu’on peut tirer pour Israël est qu’il est vraiment et absolument dommage que le nombre d’électeurs qui se sont déplacés n’ait pas été plus nombreux. Les Franco-Israéliens constituent plus de la moitié des électeurs de la circonscription. En votant massivement, ils auraient pu faire la différence. Ils se sont privés de la possibilité d’envoyer à l’Assemblée nationale un député qui aurait vraiment et effectivement défendu les intérêts d’Israël, et qui aurait lutté contre l’antisémitisme ou contre son masque de carton pâte, l’ « antisionisme ». Considèrent-ils qu’en ayant quitté la France, ils ont largué les amarres et que ce qui se dit et ce qui se fait en France ne les intéresse plus ? Peut-être. Et je dois leur dire en ce cas qu’ils ont tort : la France a, internationalement, un pouvoir de nuisance. Se priver d’une « sentinelle de la liberté » n’est, dans des circonstances telles que celles d’aujourd’hui, pas nécessairement un choix judicieux.
On peut aussi, pour Israël, tirer une autre leçon : il est regrettable que pour faire face aux candidates anti-israéliennes (car je ne pratique pas le langage de l’hypocrisie, la candidate socialiste et la candidate UMP sont des candidates anti-israéliennes), l’unité ne se soit pas faite autour d’un candidat.
J’ai de l’estime pour Gil Taieb, je l’ai dit et je l’ai écrit. Je pensais qu’il ferait un bon score en Israël, ce qui a été le cas. Je m’attendais à ce que son score soit plus mauvais que celui de Philippe Karsenty dans le reste de la circonscription, ce qui a été aussi le cas. Ces anticipations n’étaient pas difficile à effectuer, et auraient dû mener à choisir l’efficacité et le candidat le plus à même d’arriver au deuxième tour et, éventuellement, de l’emporter.
Le résultat est là.
Gil Taieb n’a pas gagné. Philippe Karsenty n’a pas gagné non plus.
Gil Taieb ne pouvait, sans doute, pas gagner. Philippe Karsenty aurait pu gagner. Je le connais depuis longtemps, et je sais qu’il aurait fait un excellent député.
Israël n’aura pas de défenseur à l’Assemblée Nationale.
L’UMP et le Parti socialiste, le Front de gauche et les Verts pastèque peuvent manœuvrer en tout quiétude. La mafia du mensonge qui entoure Charles Enderlin doit être très soulagée.
Dommage. Oui : vraiment dommage. Particulièrement dans les circonstances présentes.
Reproduction autorisée, et même vivement encouragée, avec la mention suivante et impérativement le lien html ci dessous :
© Guy Millière pour www.Dreuz.info

9 Réponses à Election dans la huitième circonscription : une occasion manquée

Je partage à 1000% l’analyse de Guy. je l’ai écrit ce matin à Philippe Karsenty. Nous français en Israël sommes responsables de cette véritable catastrophe…. trop peu d’entre nous ont voté.
Finalement ces 2 candidates finalistes représenteront les Français d’Israël grâce à la Turquie, la Grèce, etc…
Donc nous n’avons rien à espérer si ce n’est que des interventions débiles de l’une et de l’autre et surtout de l’autre …
Nous devons en tout cas continuer à être derrière Philippe et son travail magnifique.
     a. mayer
6 juin 2012 at 14:38
Répondre   
Vu dans JSSNews :
Au dela des clivages politiques, Philippe Karsenty : « votez Daphna Poznanski ! »
     sweiller
6 juin 2012 at 14:42
Répondre   
Ce qui est assez sympatique a remarquer egalement c’est que c’est dans la ville « francaise » en Israel comme Ashdod et Netanya que les juifs francais ont le plus voté, tandis qu’a Jerusalem par exemple il me semble que le taux de participation etait a 8%. Personellement je n’ai pas voté, j’ai d’autres chats a fouétter et je suis trop occupé à gagner ma vie pour prendre de mon temps pour aller engraisser un beau parleur à l’assemblée nationale. Meme si j’ai de l’admiration pour Karsenty et Taieb, que Karsenty continue a faire ce qu’il fait si bien, à savoir defendre l’image d’Israel, et que Taieb retourne a ses oeuvres caritatives la où apparement, il excelle.
     Nethanel
6 juin 2012 at 14:43
Répondre   
M Millère,
Deux remarques.
Il me semble qu’il y a en gros 2 catégories d’expatriés: ceux qui partent « respirer un autre air » ou s’installer durablement ailleurs, et ceux qui sont expatriés à durée déterminée. La première catégorie a des liens de moins en moins serrés avec « la mère patrie », ce qui n’est pas ou moins le cas de la seconde.
Le taux d’abstention indiquerait que la proportion de la première catégorie est très importante.
Les valeurs socialistes-écologistes sont fort promues en Amérique urbaine, et il me semble normal qu’elles affectent les français aussi.
     Emmanuel
6 juin 2012 at 16:25
Répondre   
. » Ils se sont privés de la possibilité d’envoyer à l’Assemblée nationale un député qui aurait vraiment et effectivement défendu les intérêts d’Israël »
—-
J’ignorais que la fonction d’un élu de la République française était de défendre les intérêts d’Israël, du Costa Rica ou du Zimbabwe. Je pensais stupidement que leur rôle était de représenter et de défendre les intérêts de la nation française.
     jérome garcia
6 juin 2012 at 18:29
Répondre   
Les intérêts d’Israel sont essentiellement de rester un pays libre, ce qui devrait coincider avec les intérêts de la France si elle était encore un pays libre. Et si elle ne subventionnait pas le terrorisme islamique en subventionnant l’Autorité Palestinienne.
     guy milliere
6 juin 2012 at 22:09
Répondre   
Le rôle d’un député est de défendre les intérêts de ses électeurs, qu’ils soient de la Sarthe, de la Corrèze ou d’Israël. Nos intérêts ne sont que trop clairs pour ne pas s’en soucier.
     Yaacov
7 juin 2012 at 07:58
Répondre   
Ce que n’a pas saisit Guy, c’est que nous ne sommes pas des « Franco-Israéliens » ni des « Français à l’étranger », pour la plupart d’entre nous arrivés en Israel il y a des dizaines d’années. Nous sommes des Israéliens originaires de France que la politique de la France ne concerne plus beaucoup. Certes, ce qui se passe en France par affection pour notre pays d’origine éveille en nous plus d’intérêt que ce qui se passe en Mandchourie ou en Nouvelle Zelande. Toutefois, nous ne sommes pas des Français à l’étranger, mais des Juifs à la maison chez eux à Sion. Alors pourquoi nous demander de réagir politiquement comme si nous étions des citoyens français expatriés? Selon un cohérence juive, c’est en France que nous étions expatriés. Maintenant, si la France par ses élus a décidé d’être pro arabe, ça ne nous émeut plus autant qu’à l’époque où nous étions des Juifs de France et ça ne nous intéresse plus tellement. Guy, la plupart des gens venus à vos conférences ici sont des personnes agées arrivées en Israel à la retraite, c’est à dire, principalement des personnes encore très insérées dans la vie politique et sociale française pour y avoir passé la majeure partie de leur vie. Mais pour la majorité d’entre nous, arrivés jeunes dans le pays depuis 67 et dans les années qui ont suivi, on n’a plus grand chose à voir avec la France. Par exemple, pour moi la monnaie de la France, c’est le franc, et pas encore l’euro. Moi je n’ai jamais voté pour les consultations électorales françaises alors que les élections israéliennes, je n’en ai pas raté une. Et c’est comme ça pour la plupart des Israéliens francophones dont le taux de participation au élections israéliennes est de 98%.
     Shalom
6 juin 2012 at 23:15
Répondre   
Je regrette aussi que Philippe Karsenty n’ait pas ete elu.
Une remarque plus generale tout de meme. J’ai ete incapable de voter par l’iternet. Inscrit a Los Angeles et exile (pour 6 mois) a Washington DC je comptais vraiment sur ce vote (qui ne concerne pas p. Karsenty). J’ai suivi toutes les instructions, downloade le java qui marche mais le bouton « Connecter » ne marchait pas. Je remarque que les francais d’Amerique votent en general a droite, et que la candidate socialiste a fait un assez bon score dans la circonscription. Glitch technique ou glitch voulu????
     Philippe
7 juin 2012 at 02:39
Répondre   

Repost 0
Published by les-francophones-d-israel.over-blog.com - dans Elections à l'Assemblée Nationale Française
commenter cet article
6 juin 2012 3 06 /06 /juin /2012 20:06

Chers amis,

Comme vous le savez, j'ai appele a voter pour Philippe Karsenty pour les elections dans la 8e circonscription, et je l'ai felicite pour sa victoire en Israel.  Je regrette qu'il ne soit pas arrive au second tour.

Le fait que j'ai soutenu Philippe je signifie pas que je souscrive a ses consignes de vote pour le second tour.  Depuis le lendemain du premier tour, je suis completement en dehors de cette campagne.

Ma campagne est celle pour la Knesset.

Je vous rappelle a ce titre que j'organise un grand evenement politique a Jerusalem le 17 juin, et je vous invite a vous inscrire online ici:http://skpisrael.info/navon/index.php/fr/


Je vous invite egalement a suivre ma campagne sur ma page Facebook: www.facebook.com/EmmanuelNavonLikud

Emmanuel Navon.

Repost 0
Published by les-francophones-d-israel.over-blog.com - dans Elections à l'Assemblée Nationale Française
commenter cet article
6 juin 2012 3 06 /06 /juin /2012 19:56

Depuis de longs mois, je vous ai engagés à suivre et apprécier Philippe KARSENTY, en raison de son opiniâtreté dans la recherche de la liberté. En effet, seul il s’est opposé à l’intelligentsia, en assumant seul les frais des nombreux procès que lui a occasionné l’affaire Al Dura, ce bidonnage monté par un caméraman arabe, et relayé par Charles ENDERLIN qui a ainsi engagé la 2 dans une délégitimation d’Israël.

 

 

Lorsqu’il s’est présenté aux Législatives, je l’ai immédiatement suivi, et j’ai relayé son information abondante qui a participé à un excellent résultat en Israël, où il est arrivé premier en tenant compte du bureau de Jérusalem avec 1.504 voix, Gil TAIEB second avec 1.304 voix Daphna POZNANSKI 973 voix, Valérie HOFFENBERG 953 voix.

Les autres pays ont changé la donne, Daphna POZNANSKI candidate PS est arrivée en tête avec 4.400 voix, suivie de Valérie HOFFENBERG avec 3.202 voix.

 

Comment les Français d’Israël ont-ils voté ?

 

Par amitié pour deux d’entre-eux :

 

Car Gil TAIEB est très estimé en Israël pour son action de 20 ans en faveur des militaires par le biais de l’ABSI. J’avais jugé à l’époque que son rôle « d’assistante sociale en Israël» n’était pas la meilleure étiquette pour concourir dans 6 pays.

 

Daphna POZNANSKI depuis 25 ans s’est beaucoup démenée pour apporter à tous des services irréprochables, elle a pour moi un inconvénient majeur elle concourait sous l’étiquette du PS, dont j’ai combattu le projet économique : http://les-francophones-d-israel.over-blog.com/article-analyse-comparee-des-programmes-electoraux-du-fn-du-ps-de-l-ump-77651510.html

 

Pour les deux autres :

Valérie HOFFENBERG, mise en place par le Quai d’Orsay, elle est ce que les Franco-Israélien abhorrent, la politique étrangère de la France relative à notre région. Pour cette raison, elle n’a pas retenu notre attention, elle s’est réjouie également lorsque la Cour de Cassation à cassé l’arrêt de la Cour d’Appel dans l’affaire Al Dura, car elle est très liée à Charles ENDERLIN.

 

Philippe KARSENTY est donc logiquement arrivé en tête en Israël, bien que la campagne outrancière n’est pas été au niveau que nous aurions souhaité, il a du répondre à des insultes et des attaques en règle car il gênait l’establishment.

 

Suite aux résultats du premier tour, nous nous trouvons devant un choix Cornélien.

 

Entre la peste et le choléra comment choisir ?

 

Les premières actions du Président PS nouvellement élu, ne laissent rien présager de bon pour l’équilibre des comptes:

http://les-francophones-d-israel.over-blog.com/article-et-ca-c-est-normal-alors-que-nous-on-s-enfonce-pour-eux-106512045.html

 

 

Comment choisir une candidate PS Daphna POZNANSKI quelles que soient ses qualités humaines qui se revendique de ce programme ? Que penser de tous ces élus socialistes qui ont maintes fois défilé, bardés de leurs écharpes tricolores, suivis par des barbares armés de drapeaux de divers pays arabes, vociférant mort aux juifs sans qu’aucun des élus ne s’en émeuvent.

 

Ils ont le culot de se pavaner avec leurs larmes de crocodile à Toulouse lors du Pogrome ayant abouti à la disparition de trois enfants et d’un enseignant père de deux d’entre eux.

 

Quand à la candidate de l’UMP, un coup d’œil sur l’article suivant, permettra de voir comment Valérie HOFFENBERG compte défendre notre point de vue : http://www.europe-israel.org/2012/06/la-carte-de-%C2%AB-palestine-%C2%BB-toleree-par-la-france-suppose-la-destruction-de-l%E2%80%99etat-d%E2%80%99israel/

 

En outre l’UMP a dans son programme : l’annulation de la double nationalité, et le matraquage fiscal à notre égard, car bien qu’on ne nous débite pas la CSG, les plus-values sont taxées 35% au lieu de 19% pour un résident en France, ce qui nous fait payer 3,5% de plus bien que nous soyons exonérés de la CSG.

 

Lors du second tour des Présidentielles seulement 8,40% des inscrits ont exprimé un vote.

 

Lors du premier tour des Législatives seulement 7,92% des inscrits ont exprimé un vote.

 

De cette analyse, il ressort que les Français d’Israël manifestent peu d’affinité pour les affaires de la France.

 

C’est extrêmement regrettable, car comment alors exprimer ses besoins si on n’exerce pas le rôle élémentaire de l’électeur m’étais-je interrogé ?

 

Au vu du choix qui nous est proposé, j’en viens à tenir le même raisonnement qu’eux, il ne nous reste alors que le choix d’aller à la plage ce jour là, ou bien d’envoyer un vote blanc (qui n’a aucune chance d’être comptabilisé comme tel).

 

Eli LAIK

Repost 0
Published by les-francophones-d-israel.over-blog.com - dans Elections à l'Assemblée Nationale Française
commenter cet article
6 juin 2012 3 06 /06 /juin /2012 19:52

Chers amis,
Vous avez été nombreux à voter pour moi et je vous en remercie chaleureusement.
Je suis arrivé premier en Israël loin devant les autres candidats, mais cela n’a pas suffi. Les résultats détaillés sont ici, il faut additionner Israël et Jérusalem.
Je remercie mon suppléant, mes équipes de campagne et tous les militants qui se sont mobilisés autour de ma candidature avec passion et dévouement. Cette campagne m’a permis de rencontrer des gens formidables et de nouer de belles amitiés pour la vie.
Le combat que je mène contre le mensonge, pour nos valeurs et notre démocratie va continuer, mais sur d’autres terrains.
Maintenant, l’heure du choix pour le second tour est venue et c’est fidèle à mes valeurs que je l’ai effectué.
Libre je suis, libre je resterai.
Comme vous le savez, je suis un élu et un électeur de centre-droit. Néanmoins, je vous invite à voter pour le second tour en oubliant les étiquettes, en évaluant les qualités humaines et les compétences des personnes qui se présentent à vous, afin de choisir celle qui saura le mieux vous représenter et vous défendre.
Vous pouvez voter pour une étiquette de droite mais dans ce cas-là, vous choisirez une candidate qui n’a ni les compétences, ni les qualités éthiques, morales et humaines pour remplir cette mission.
Ou bien, vous laissez sa chance à une candidate qui sera une députée franco-israélienne connaissant votre quotidien et qui sera à votre service.

J’ai toujours placé les valeurs morales et éthiques au dessus de la politique politicienne, et c’est pour cette raison que je vous invite à dépasser les clivages droite-gauche pour choisir la personne qui sera la plus digne de vous représenter, Daphna Poznanski.

Je peux comprendre que certains d’entre vous aient du mal à voter pour une candidate étiquetée socialiste. Dans ce cas-là, je vous suggère de vous abstenir ou de voter blanc.
Permettez-moi de conclure ce message en rappelant que d’autres combats nous attendent, et en particulier achever le travail al Dura pour définitivement mettre à nu le mensonge de France 2. A ce sujet, souvenez-vous que l’autre candidate a été un des principaux obstacles à la révélation de la vérité de cette Affaire en France.
Merci d’avoir pris le temps de me lire et surtout, merci de faire circuler ce message le plus largement possible. Merci aussi de le diffuser sur vos blogs et sur Facebook.
Philippe Karsenty 

Je réagis à cette déclaration dans l'article suivant en prenant une direction totalement différente.

 

Eli LAIK

Repost 0
Published by les-francophones-d-israel.over-blog.com - dans Elections à l'Assemblée Nationale Française
commenter cet article
6 juin 2012 3 06 /06 /juin /2012 19:13

Endettement de la France : 85% du Produit Intérieur Brut.

 La France a décidé d’annuler la dette publique de la Guinée-Bissau : 10 millions d’Euros.

>  La France efface la dette des Comores : montant inconnu.

>  La France efface la dette de Madagascar : 375 millions.

>  La France efface 90% de la dette ivoirienne : 2 milliards d’euros.

>  La France efface la moitié de la dette des Seychelles : 100 millions d’euros.

>  La France efface la dette de la République du Congo : 700 millions d’euros.

>  La France efface la dette du Malawi : 10 millions d’euros.

>  La France efface la dette du Togo : 100 millions d’euros.

>  La France prête au Maroc 625 millions d’euros à taux réduit, voire zéro. Dette annulée

>  La France prête au Nigeria 70 millions d’euros. Dette annulée

>  La France prête 150 millions d’euros aux Philippines. Dette annulée

>  La France prête 20 millions d’euros au Vietnam. Dette annulée

>  La France prête 75 millions d’euros à l’Ouganda. Dette annulée

>  La France prête au Mexique 300 millions d’euros. Dette annulée

>  La France prête 45 millions d’euros à la Mauritanie. Dette annulée

>  La France prête 50 millions d’euros à l’Egypte. Dette annulée

>  La France prête 125 millions d’euros au Sénégal. Dette annulée

>  La France prête 16 milliards d’euros à la Grèce. Dette annulée

>  La France prête 6 milliards d’euros à ses constructeurs automobiles. Pour délocaliser les productions. Dette annulée

>  La France prête à débloquer 50 millions d’euros pour Mayotte. Dette effacée

>  La France dépense 500 millions pour le droit d’asile.

>  La France dépense 800 millions pour l’AME (sécu des étrangers).

>  Continuons à ce rythme et dans quelques temps il faudra plus dire la France, mais la Grèce bis!

 Et nous nos dettes c’est quand qu’ils l’effacent ?

>  Sur France 3 Alsace le 3 janvier 2012 à 19 heures, appel est lancé pour sauver Manil, un bébé algérien qui a besoin  d'une greffe de moelle osseuse .

> La famille demande à la France de le faire car en Algérie, ils n'auraient pas les compétences !

> Et la journaliste de préciser qu'actuellement, rien qu'avec l'Hôpital de Hautepierre, la sécurité sociale algérienne à une dette de 588 000 euros QU' ELLE REFUSE DE PAYER .

> Et l'Hôpital de Hautepierre estime le coût de l'opération entre 200 et 500 000 euros.

> Quand les Français auront compris qu'ils sont pris pour des cons ! Les poules auront des dents!

> 1 Hôpital (en l'occurrence Hautepierre) 588.000€ ! Multiplié par combien d'Hôpitaux en France ?

> On nous marche sur la tête !

> C'est quand même devenu une aberration cette histoire d'Aide Médicale d'État

>  La sécu nous rembourse de moins en moins, pour dans le même temps soigner des gens de "TOUS les COINS" du monde qui ont trouvé de l'argent pour payer les passeurs pour venir mais n'en n'ont plus en arrivant chez nous .

Ras le bol de payer pour ces gens venus illégalement car on ne peut plus accueillir toute la misère du monde !

> Pensons un peu à nous, les Français canal historique, qui avons déjà énormément cotisé à la sécu ...

> Ce serait un juste retour des choses. Mais non !

>  L'Aide Médicale d'Etat (A.M.E .) : Un cadeau bien luxueux,

Alors qu'on nous demande de nous serrer la ceinture, parce que les caisses sont vide. L'AME permet ainsi de couvrir le tourisme médical aux frais du contribuable Français.

Laurent Lantieri, le grand spécialiste français de la greffe du visage, a confié son agacement :

"Soigner les étrangers en cas d'urgence ou pour des maladies contagieuses qui pourraient se propager me paraît légitime et nécessaire.

 En revanche, je vois arriver à ma consultation des patients qui abusent du système".

 

Claudine Blanchet-Bardon, spécialiste des maladies génétiques de la peau, voit débarquer des patients AME venus du bout du monde :

" Ils arrivent clandestinement ici, et à cause des associations en tous genres, ces gens restent tranquilles pendant trois mois et débarquent à ma consultation avec leur attestation AME, accompagnés d'un interprète. L'interprète, lui, ils le payent " mais pas ce qui est médical !

 

Un cancérologue raconte :" Nous avons des patients qui vivent en Algérie et qui ont l'AME.

Ils viennent en France régulièrement pour leur traitement, puis repartent chez eux. Ils ne payent que l'avion...

Un médecin raconte : " Des femmes sans-papiers peuvent faire valoir leurs droits à des traitements d'aide médicale à la procréation. Chaque tentative de fécondation in vitro (FIV) coûte entre 8000 et 10.000EUR.

Les seules conditions requises pour obtenir l'AME sont :

- 3 mois de résidence en France

- des ressources inférieures à 634 EUR par mois. Toi, tu paies tes impôts et tes remboursements de la SECU diminuent Les demandeurs étant hors-la-loi, le calcul des ressources relève de la fiction et malgré cela la CPAM délivre le sésame.

 Depuis deux ans, la facture de la couverture médicale des sans-papiers s'envole.

Son rythme de progression est trois à quatre fois supérieur à celui des dépenses de santé de tout le pays :

+ 13% en 2009 (530 millions d'euros pour 210.000 bénéficiaires) et

+ 17% au début de cette année.

De toute évidence, l'enveloppe de 535 millions d'euros prévue en 2010 sera largement dépassée.

Pour l'an prochain, ce sont 588 millions d'euros que Bercy a mis de côté pour l'AME soit, à peu de chose près, le montant des recettes fiscales que le gouvernement veut récupérer sur les mariés-pacsés-divorcés, ou encore le coût global du bouclier fiscal.

L'Aide Médicale d'Etat (A.M.E.) finance des cures thermales et le trafic du Subutex (31.08.2010)

Le Subutex est un produit de substitution de l'héroïne, c'est à dire qu'il sert à éviter l'état de manque chez les personnes désireuses de ne plus consommer cette drogue.

Il leur permet également de résister à la tentation de recommencer dans toutes les circonstances qui peuvent les amener à reconsommer (sollicitations, contrariétés, pressions morales, déprime ou dépression). Il est utilisé par prise sous la langue. Sa prescription chez un ancien usager d'héroïne peut être utile durant plusieurs années voire à vie,

Le député Thierry Mariani interrogé sur l'AME

"L'Aide médicale d'Etat est nécessaire pour des motifs humanitaires : il est normal qu'un étranger en danger grave immédiat soit soigné dans notre pays. Mais ce que je veux, c'est en limiter les dérives".

>  Ces deux dernières années, les dépenses de l'AME ont augmenté quatre fois plus vite que celles du régime général, soit 17% ;

>  et ces dix derniers mois. Accrochez-vous, elles ont augmenté, en Ile-de-France, de 66%

 On ne peut pas expliquer aux bénéficiaires du régime général que l'on cesse de rembourser certains de leurs médicaments pour tenir les 3% d'augmentation tout en maintenant l'AME, qui coûte 100 millions d'euros, au profit d'étrangers en situation illégale !

>  Par ailleurs, il n'est pas juste non plus qu'un Français paye un forfait hospitalier et pas un immigré illégal .

>  Quelle injustice quand même !!

>  Soit vous pouvez faire passer cette information qui a été vérifiée, ou bien vous pouvez continuer à bayer aux corneilles, parce que de l'argent vous en avez plein les valises !

>  A + pour découvrir d'autres scandales de ce genre... on n'en est plus à un près !

>  Faire suivre ... Il faut que cela fasse vite le tour de France !

Repost 0
Published by les-francophones-d-israel.over-blog.com - dans Elections Présidentielles Françaises
commenter cet article
4 juin 2012 1 04 /06 /juin /2012 10:02

Bien que premier en Israël, je reconnais ma défaite sur l’ensemble de la circonscription

En tenant compte des votes sur internet, j’arrive premier en Israël avec 30% des voix, suivi de Gil Taïeb avec 26%, Daphna Poznanski 20% et Valérie Hoffenberg 19%.
Cette avance en Israël n’aura pas suffi puisque, sur l’ensemble de la circonscription, la candidate du PS obtient 30% des voix, celle de l’UMP 22%, je récolte 14% des voix, le candidat des Verts arrive 4ème avec un peu plus de 10% des voix tandis que Gil Taïeb arrive 5ème avec un peu moins de 10% des voix.
Mes félicitations aux deux finalistes. Je prépare un communiqué détaillé et je ferai part de mon choix entre les deux candidates d’ici mercredi.
Merci à toutes et à tous pour votre soutien. Je vais bien.
Et n’oubliez pas que Gam Zou le tova !
 
A bientôt,
 
Visitez mon site de campagne: www.KARSENTY2012.com

Philippe Karsenty 

Repost 0
Published by les-francophones-d-israel.over-blog.com - dans Elections à l'Assemblée Nationale Française
commenter cet article
3 juin 2012 7 03 /06 /juin /2012 21:44

Philippe Karsenty : « Face aux mensonges, toujours dire la vérité »

Alors que le vote sur internet a commencé ce mercredi 23 mai, Philippe Karsenty nous a accordé une dernière interview au cours de laquelle il met les pendules à l’heure. En effet, attaqué de toutes parts par certains de ses concurrents, il a simplement voulu rétablir les faits. Interview vérité, sans langue de bois.



Depuis quelques semaines, vous avez été attaqué par plusieurs candidats. Vous n’avez pas voulu répondre à leurs attaques. Pourquoi ?
Philippe Karsenty : Vous avez raison, je n’ai pas répondu aux provocations de mes opposants car leurs propos ne sont pas raisonnables. Ils s’énervent car ils doivent sentir que cette élection leur échappe.
La candidate UMP pensait que le score de Nicolas Sarkozy en Israël lui ouvrait une voie royale. Elle a probablement oublié que les électeurs n’ont pas voté pour Nicolas Sarkozy mais contre la gauche et ses alliés encombrants. Pourquoi ? Parce que Sarkozy a beaucoup déçu en Israël. Ses propos insultants contre Netanyahu, ses condamnations répétées d’Israël à l’ONU, son refus de reconnaitre le caractère juif de l’Etat d’Israël ou sa reconnaissance de la « Palestine » à l’UNESCO, sont autant d’injures faites à Israël et au peuple juif. Et comme la candidate de l’UMP a collé à la politique étrangère de Sarkozy, elle en paie le prix. Pour ma part, même si j’ai voté pour Sarkozy à la présidentielle, faute de mieux, j’ai toujours été lucide. J’ai ainsi publié des critiques argumentées de sa politique étrangère.

Pensez-vous que d’autres candidats ont été attaqués comme vous ?
Philippe Karsenty : Pour ce qui concerne Gil Taïeb, j’ai vu passer un article sur JSS qui, en dehors de toute considération partisane, m’est apparu incomplet : Seul Gil Taïeb ne dit pas pour qui il va voter Pourquoi? En effet, même si cet article pose de bonnes questions, il passe totalement sous silence le travail associatif et caritatif de Gil Taïeb pour se concentrer sur les zones d’ombre que ce candidat entretient. Il faut le dire et le répéter, au risque d’agacer certains : Gil Taïeb effectue depuis de nombreuses années un travail associatif utile en Israël. Cela n’en fait en rien un politique, mais cet aspect positif de son travail ne doit pas être ignoré.
Pour le reste, cet article soulevait des questions auxquelles aucune réponse n’a jamais été apportée : pourquoi Gil Taïeb n’a-t-il jamais dit publiquement pour qui il voterait au second tour de la présidentielle ? Pourquoi n’assume-t-il pas son engagement à gauche, en France et en Israël ? Pourquoi ne parle-t-il pas franchement du fait que sa femme est une élue de gauche à Paris ? Etre de gauche n’a rien d’infâmant que je sache ! Il est de gauche, la plupart de ses soutiens le sont. Ainsi, j’observe que Jack Lang est sur ses tracts de campagne. Pour ma part, le seul lien que j’ai avec Jack Lang est qu’il a signé la pétition de la honte en soutien à Charles Enderlin.
Cet article révèle d’autres facettes ignorées, mais je ne souhaite pas m’appesantir là-dessus. L’essentiel est que Gil Taïeb n’a pas d’expérience politique et que son choix de concentrer sa campagne uniquement en Israël le coupe du reste de la circonscription.

Pour revenir à votre question, il me semble que c’est leur propre peur de perdre les élections, qui alimente les attaques répétées de mes concurrents. En ce qui me concerne, je reste serein, déterminé, et je fais confiance à l’intelligence des électeurs. Me choisiront-ils ou voteront-ils pour un autre ? Je n’en sais rien mais j’accepte par avance le verdict qui sera rendu par les urnes.

Ces derniers jours, Gil Taïeb a été mis en difficulté par ses infractions au Code électoral. Quelle est votre position sur ce sujet ?
Philippe Karsenty : Je n’ai pas à avoir de position là-dessus. La loi est la loi et elle est la même pour tout le monde. Faire de la publicité à moins de six mois d’un scrutin est interdit. Gil Taïeb l’a fait, au mépris de la loi française. C’est un comble quand on veut être élu député pour siéger à l’Assemblée nationale et participer à la rédaction et au vote des lois. L’inéligibilité d’un candidat est déterminée par des textes précis qui sont assez bien décrits dans cet article : « Pendant les six mois précédant le premier jour du mois d’une élection et jusqu’à la date du tour de scrutin où celle-ci est acquise, l’utilisation à des fins de propagande électorale de tout procédé de publicité commerciale par la voie de la presse ou par tout moyen de communication audiovisuelle est interdite. » Or, il ne sera pas difficile de prouver que, tout au long de cette campagne, Gil Taïeb a acheté des pages de publicité dans de nombreux médias francophones israéliens. Mais comme cette inéligibilité se décide a posteriori, après le scrutin, Gil Taïeb peut être candidat même si tout le monde sait qu’il ne pourra pas être déclaré élu. Je pourrais ajouter, qu’en n’ayant mené sa campagne qu’en Israël, il s’est coupé du reste des électeurs et que donc, il ne peut mathématiquement être élu.

Dans ce cas-là, pourquoi maintient-il sa candidature ?
Philippe Karsenty : Il faut le lui demander. Pour ceux qui observent attentivement cette campagne depuis le début, la candidature de Gil Taïeb n’est pas prise au sérieux. Beaucoup ont pensé qu’il faisait un galop d’essai pour augmenter sa popularité en vue d’élections communautaires en France. Ce n’est pas certain. Peut-être croyait-il lui-même sincèrement qu’il avait une chance de gagner ces élections ? Mais certains de ceux qui l’entourent sont beaucoup plus pervers. Ils se servent de lui pour fausser le fonctionnement démocratique français, car mon éventuelle victoire serait la défaite cinglante de la plupart des amis de Gil Taïeb. Ainsi, tous ceux qui le soutiennent et qui se sont unis pour défendre leur ami Enderlin dans le cadre de l’affaire al Dura voient d’un mauvais œil mon arrivée à l’Assemblée nationale. Allez demander aux récents ambassadeurs d’Israël en France qui portent tous une large part de responsabilité dans la faillite médiatique de l’Etat qu’ils étaient censés représenter, ce qu’ils pensent de ma probable élection…

Vous voulez dire que le maintien de Gil Taïeb, malgré tout ce que l’on sait maintenant, pourrait être une manœuvre pour vous affaiblir ?
Philippe Karsenty : Je ne peux imaginer que ce soit le cas. Je me concentre sur ma campagne et mes propositions concrètes, qui sont présentes sur mon site depuis novembre 2011.

Si vous n’arrivez pas au second tour, quelle consigne de vote donnerez-vous ?
Philippe Karsenty : Avant tout, permettez-moi de dire que j’espère être qualifié pour le second tour. Si je n’y parviens pas, je regarderai ceux de mes concurrents qui seront présents. Je regarderai celui, ou celle, qui correspondra le mieux à mon positionnement politique et j’indiquerai que je choisirai ce candidat, en faisant abstraction de toutes les attaques subies et de toute l’animosité qui s’est déversée contre moi pendant cette campagne. Néanmoins, je vous rappelle que nous ne sommes pas propriétaires de nos voix et que les électeurs sont toujours libres de suivre, ou non, nos avis.
Enfin, n’oubliez pas qu’il y aura une vie après le 3 et le 17 juin. Ceux qui se sont tant affrontés pendant cette longue année de campagne devront réapprendre à vivre ensemble et surtout, le député élu sera celui de tous les Français de cette circonscription. Il faudra alors lui souhaiter bonne chance afin qu’il réussisse la mission pour laquelle il a été élu.

Que vous inspire la récente prise de position de Jean-François Copé et de Jean-Pierre Raffarin en faveur de Valérie Hoffenberg ?
Philippe Karsenty : Elle n’est pas étonnante quand on se souvient que ce sont eux – l’un en tant que Premier ministre et l’autre comme porte-parole du gouvernement français – qui ont offert des obsèques nationales à Yasser Arafat en novembre 2004. Avec des amis comme ça, Israël n’a pas besoin d’ennemis ! Pour savoir qui est la candidate de l’UMP, je préfère lire Guy Millière, qui considère que ses « positions sont porteuses de toutes les compromissions dont peut se rendre coupable le Quai d’Orsay, et que Claude Goasguen la considère comme beaucoup trop « pro-palestinienne ».
L’UMP menace, intimide, mais la parole est au peuple, aux électeurs et je fais confiance à l’intelligence de nos compatriotes pour ne pas se laisser impressionner. Je pense que Jean-François Copé ferait mieux de s’occuper de sa propre élection à Meaux, qui n’est vraiment pas assurée. Attendons le verdict des urnes, dans la 8ème circonscription et chez lui à Meaux.
Sans vouloir être cruel, dois-je rappeler les propos jamais démentis du suppléant de Valérie Hoffenberg, Alexandre Bezardin, qui affirmait par écrit : « C’est une guerrière sans orgueil car elle est aujourd’hui convaincue que sa seule logique consiste à aller jusqu’au bout pour nous faire perdre et faire perdre Karsenty, c’est la logique de son entêtement. » ?
Peut-être devrions-nous aussi rappeler ici que son directeur de campagne l’avait quittée « pour des divergences profondes d'ordre moral et financière » ?

David Harari apporte lui aussi son soutien à Valérie Hoffenberg. Qu’est-ce que cela vous inspire ?
Philippe Karsenty : Qu’on peut être un bon scientifique sans rien comprendre à la politique. Par exemple, regardez le nombre de scientifiques français que l’on retrouve dans la stigmatisation d’Israël. Combien se retrouvent dans les campagnes de boycott ? Ce sont souvent des gens manipulés qui, en fin de carrière, sont flattés qu’on vienne les chercher. M. Harari écrit des choses fausses mais il doit le faire sincèrement, sans malice.

J’ai vu aussi que d’autres continuent à nier le soutien que Valérie Hoffenberg a apporté à son ami Charles Enderlin pour l’aider à protéger son mensonge al Dura.
C’est pourtant la triste réalité. Regardez ce que Charles Enderlin écrivait à son sujet dans son livre consacré à l’Affaire : « Karsenty et Landes ont réussi à convaincre la plupart des organisations juives américaines du bien-fondé de la théorie de la mise en scène. Seul l’American Jewish Committee ne suit pas. Sa représentante à Paris, Valérie Hoffenberg, refuse de participer à la campagne contre France 2 et moi. » En fait, elle a fait bien pire que cela en « informant » Nicolas Sarkozy que j’avais tort et que son ami Enderlin avait raison. Son lobbying a d’ailleurs bien marché puisque Sarkozy a fait remettre la Légion d’Honneur à Enderlin. Plus tardivement, quand j’ai gagné mon procès en appel contre France 2, elle a tenté un timide retournement en faisant des déclarations alambiquées pour dire que, selon elle, la recherche de la vérité était importante. Mais dans le fond, elle n’a pas changé puisque, quand, en février 2012, la Cour de cassation a cassé l’arrêt qui me relaxait, Valérie Hoffenberg s’en est réjouie publiquement à Rome. C’est un des éléments qui a poussé Dominique Sicouri, représentante de l’UMP à Rome, à la quitter et à rejoindre ma campagne en me disant : « Le cynisme a des limite ». Je dispose aussi de nombreux autres témoignages de son engagement auprès de Charles Enderlin dans cette triste Affaire.

Si vous étiez élu, dans quel groupe siègeriez-vous ?
Philippe Karsenty : Je m’apparenterai au groupe qui sera le plus proche de ma sensibilité. En l’état actuel des choses, j’observe la décomposition du parti unique de la droite parlementaire, l’UMP, et j’attendrai de voir comment la droite et le centre se recomposeront afin de participer à ce processus. Je choisirai alors le groupe qui se situera dans une opposition constructive face au gouvernement socialiste, et non dans le petit jeu stérile de la confrontation systématique. J’aurai bien sûr toujours à cœur de défendre les intérêts de tous les Français de l’étranger que je représenterai.

Quel pronostic faites-vous pour le 1er tour de cette élection législative ?
Philippe Karsenty : Les choses sont assez claires puisque les candidatures sont déposées. S’il n’y a pas de vainqueur au 1er tour, il y aura probablement un duel à droite entre la candidate UMP et moi-même. A gauche, la bataille sera davantage disputée entre la candidate socialiste, Gil Taïeb, le candidat des Verts et les candidates du Front de Gauche et du Parti Radical de Gauche.

Vous avez récemment affirmé : « Je n’aurai de comptes à rendre qu’à mes électeurs ». Ne pensez-vous pas que tous les candidats peuvent dire cela ?
Philippe Karsenty : Non, je ne le crois pas car je revendique une indépendance totale ; ce qu’aucun de mes concurrents ne peut afficher. En effet, je suis le seul à avoir financé ma campagne tout seul afin de conserver mon entière liberté.

Très récemment, on vous a attaqué sur les soutiens que vous recevez. Pouvez-vous nous en dire plus ?
Philippe Karsenty : Bien sûr. Je suis et je reste indépendant mais je ne suis pas un homme seul. Je suis soutenu par des personnalités politiques françaises et par des courants politiques qui pensent que je pourrais être utile à l’Assemblée nationale.
On me reproche d’être soutenu par le Parti Libéral Démocrate ? Mais en vertu de quoi ? J’assume, je suis d’inspiration libérale et le parti héritier des idées d’Alain Madelin me soutient.
On me reproche d’être soutenu par le Parti Chrétien Démocrate. Mais à quel titre ? J’assume parfaitement ce soutien ; j’ai mené une campagne partout dans la circonscription et mon message de vérité a été entendu partout. Dois-je m’en cacher pour ne le montrer qu’à mes électeurs italiens, et pratiquer le double langage comme d’autres ? Non, je prône la transparence et je l’applique à moi-même.
Ces partis sont des composantes classiques de la vie politique française.

Leurs valeurs sont des « fondamentaux historiques » du centre-droit, auquel ils appartiennent.

Soit dit en passant, lorsqu’aux Etats-Unis, les organisations juives de gauche veulent faire pression sur Israël, ce sont les organisations chrétiennes américaines qui viennent à la rescousse.
La présidente du PCD, qui revendique régulièrement son attachement à Israël, a été d’ailleurs une des rares responsables politiques (la seule présidente de parti) à condamner publiquement le vote de la France en faveur de l’admission de la « Palestine » à l’UNESCO.

Gil Taïeb parle « d’alliance contre nature ». Je lui laisse le choix des mots et du sectarisme.

Avez-vous un dernier mot à dire à nos lecteurs pour conclure ?
Philippe Karsenty : Votre choix sera le bon et je vous fais confiance. J’espère avoir mérité votre suffrage et je suis satisfait de la campagne que j’ai menée. J’ai été injustement attaqué mais je ne regrette pas de ne pas être entré dans le jeu de certains de mes adversaires, dont certains se sont retirés d’eux-mêmes.
Votez utile, ne gaspillez pas votre voix vers des candidats qui ne pourront de toute façon pas gagner cette élection, que ce soit pour des raisons mathématiques ou légales.
Et s’il vous reste un doute, venez voir, ou revoir, mon site de campagne - www.KARSENTY2012.com – vous y trouverez toutes les informations nécessaires pour mieux connaitre mes propositions.

JSSNews

 

Visitez mon site de campagne: www.KARSENTY2012.com

Philippe Karsenty 

Repost 0
Published by les-francophones-d-israel.over-blog.com - dans Elections à l'Assemblée Nationale Française
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de les-francophones-d-israel.over-blog.com
  • : -Rassembler tous les francophones israéliens, afin qu'ils s'expriment auprès des autorités, et évoquent les améliorations susceptibles de faciliter leur intégration pour une Alyah réussie. -Cela passe par l'élection d'un député à la Knesset au poste réservé aux Olim. -Par la présentation d'un francophone sur les listes électorales municipales afin de relayer sur le terrain les actions du député.
  • Contact

Profil

  • les-francophones-d-israel.over-blog.com
  • Mes trois buts dans la vie:
1) La vérité
2) La vérité
3) La vérité
  • Mes trois buts dans la vie: 1) La vérité 2) La vérité 3) La vérité

Recherche

Les-Francophones-D-Israel