Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 septembre 2012 1 03 /09 /septembre /2012 16:30


Pas un seul pour relever l'autre ! 7 millions d'électeurs en France ça pèse !

Notre pays est vendu, morceau par morceau, par les politiques, prêts à  tout pour accéder au pouvoir.
 

 

 Nous vivons nos dernières années de "Français". Le pire reste à venir pour les enfants d'aujourd'hui et du futur...

 Il faut que les citoyens de nos nations sachent que pour quelques  bulletins de vote nos dirigeants sont prêts à toutes les compromissions !!!

Une enquête de 270 pages sur les subventions publiques aux islamistes censurée par les médias.

Une enquête, pourtant parue en librairie (Fnac, Virgin...) a démontré que des hautes personnalités politiques collaborent avec les Frères musulmans en France (incarnés par l'UOIF) en leur donnant des terrains publics pour des grandes mosquées ou subventionnant leurs"associations culturelles"...

Ce livre qui est une bombe politique aux effets potentiellement ravageurs pour l'UMP et le PS a été censuré par les grands médias. En effet, des élus comme Alain Juppé , Jean-Claude Gaudin ou Jean-Marc Ayrault sont gravement mis en cause par la révélation de documents inédits et irréfutables.

Il s'agit du livre «Ces Maires qui courtisent l'islamisme», paru aux éditions Tatamis en octobre 2010, dont aucun journaliste ou "expert" de l'islam n'a pu contester les révélations.

La meilleure preuve est sans doute l'absence de procès intenté à son auteur, Joachim Véliocas, pour diffamation par les hommes et formations politiques concernés, accusés ni plus ni moins de collaborer avec l'islamisme.

Des universitaires islamologues, tel le Palestinien Sami-Aldeeb (site), considéré comme un des meilleurs spécialistes du droit musulman, ont félicité l'auteur pour la qualité de  son rigoureux travail d'enquête.

 D'autres universitaires courageux se sont joints à l'auteur pour cosigner un appel à être ferme contre les Frères musulmans qui ont appelé à conquérir ROME depuis la France !

L'institut Hannah Arendt de l'université de Dresde, centre de recherche de référence en Allemagne sur l'analyse des totalitarismes, a commandé plusieurs exemplaires de l'ouvrage et va publier un compte-rendu dans sa revue...

En France, les groupes de presses, tous liés à des intérêts financiers et donc politiques, ont ostracisé sans surprise un livre qui pourrait bousculer les lignes politiques.

L'association Contribuables Associés (140 000 membres !), scandalisée, a consacré une page au livre dans son mensuel « Le Cri ».

L'ouvrage ne coûte que 19 euros, frais de port compris, pour 270 Pages.

 Après l'avoir lu, vous comprendrez comment l' UMP, PS, Modem, PCF sont prêts à brader toutes les valeurs de la république pour tenter d'obtenir les voix musulmanes aux élections !

Quitte à financer le diable, en l'occurrence ceux qui se réclament des Frères Musulmans, la plus grande nébuleuse islamiste du monde...

                     Transférer ce courriel à vos contacts est un acte civique, un acte de résistance.

2.500 personnes sont destinataires de ce courriel, si il est relayé à vos contacts, l'effet peut être explosif pour ces politiques qui forment selon les mots de l'auteur "La nouvelle  Collaboration".

Pour la France , demain où devront vivre nos enfants,

 Merci.

Le signataire de cet article contacté par mes soins n'a pas souhaité voir ses coordonnées affichées au bas de cet article car son téléphone est complètement saturé d'appels et il n'est pas du tout structuré pour répondre à toutes les questions.

 

N'oubliez pas ce livre lorsque vous serez appelés à voter pour élire vos députés, ou vos Maires et Conseillers municipaux, si la loi sur le cumul des mandats est mise en oeuvre, nous devrons revenir aux urnes rapidement.

Eli LAIK         

Repost 0
Published by les-francophones-d-israel.over-blog.com - dans Elections à l'Assemblée Nationale Française
commenter cet article
29 août 2012 3 29 /08 /août /2012 15:41

La conférence du Dr. Emmanuel NAVON le 27/08/12 s’est déroulée au Matnass « A la maison d’âge d’or » d’Ashkelon.

 

Emmanuel-NAVON 8254

 

Organisée de main de maître par Richard COHEN HADRIA, qui a aimablement mis les locaux à disposition, fournissant la sonorisation et la séouda, qu’il en soit remercié.

 

Une assistance nombreuse était venue écouter les brillantes explications d’Emmanuel NAVON, qui a débroussaillé pour les néophytes les règles qui régissent le mode électoral israélien.

Emmanuel-NAVON 8273

 

Emmanuel NAVON est Candidat au poste réservé aux immigrants sur la liste du Likoud à la Knesset pour les élections de 2013.

Emmanuel-NAVON 8277

 

Il nous a ensuite exposé ses idées sur des points clé qui lui tiennent à cœur et repris dans son appel à la mobilisation politique :

 

http://les-francophones-d-israel.over-blog.com/article-appel-a-la-mobilisation-politique-d-emmanuel-navon-109487546.html

 

Il a également expliqué tout l’historique des différents partis politique de notre échiquier, permettant à chacun de comprendre l’importance d’un bon choix d’un vote qui ne doit pas se fier à des effets d’annonces.

 

Tout ceci correspond exactement à ce qui a été développé tout au long de ce blog, car nous avons besoin de pouvoir faire passer ces idées pour apporter notre pierre à la construction de notre beau pays.

 

Notre culture politique doit profiter au pays le plus en pointe dans le domaine de la High Tech dont le système électoral demeure sclérosé pour le plus grand bonheur des partis marginaux.

 

Notre souci, est de faire passer l’intérêt général avant l’intérêt particulier.

 

Les nombreuses questions de l’auditoire, ont reçu des réponses circonstanciées qui n’ont laissées personne indifférent.

 

 

 

 

Niko GEWELBE Directeur de Campagne d'Emmanuel NAVON a clôturé la Conférence.

Emmanuel-NAVON 8296

 


 

Les photos sont de Maurice MESSICA.

 

Copyright les francophones d'Israël- Reproduction autorisée avec la mention et un lien vers la source

 

 

Eli LAIK

 

Repost 0
Published by les-francophones-d-israel.over-blog.com - dans Elections à la Knesset
commenter cet article
26 août 2012 7 26 /08 /août /2012 18:31

Je viens de créer une nouvelle catégorie "Elections Présidentielles USA" bien que nous ne soyons pas appelés à voter, l'Election Présidentielle aux Etats Unis a toujours une implication en Israël.

Eli LAIK

 

 

Classé dans: Election US 2012,Etats Unis,Présidence Obama |

Je publierai ici dimanche un article faisant la synthèse des livres parus sur Obama ces dernières semaines aux Etats-Unis.

Je publierai ensuite une présentation de mon prochain livre, Le désastre Obama, qui sera en vente à partir du 30 août, et qui pourra exister grâce à Jean Robin d’Enquêtes et Débats, directeur des éditions Tatamis. Si vous êtes surpris que le seul livre documenté, factuel, précis, et nécessairement critique des années Obama ne soit pas publié par un grand éditeur, c’est que vous n’avez pas encore pris la mesure du totalitarisme soft qui s’est installé en France. Si les débats en France cet automne sur les élections présidentielles américaines ont lieu entre fans d’Obama et simples admirateurs d’Obama, avec de temps à autres pour pimenter la discussion des amoureux déçus d’Obama, je serai surpris : et je suis prêt à lancer un défi aux animateurs de ces débats. Surprenez-moi ! Faites preuve d’un minimum d’ouverture d’esprit ! Je crains de n’être pas surpris.

En parallèle à la présentation de mon propre livre, je rendrai compte de la convention républicaine qui va s’ouvrir. Et je pense, en le regrettant, que je serai dans le monde francophone, la seule source d’information ni biaisée sur cette convention.

Ces derniers temps, les médias français se sont intéressés aux feuilles d’impôts de Mitt Romney, dont le passé est limpide, et qui vit des revenus de ses placements et paie donc environ 13% d’impôts, ce qui est pleinement légitime puisqu’il s’agit de revenus d’un argent épargné qui a déjà été imposé : en France, on raisonne comme chez Obama, on envie celui qui fait fortune et qui investit et on rêve sans doute d’un monde où il n’y aurait plus d’investisseurs, sinon le gouvernement.

Mais les médias français ne se sont pas intéressés à l’opacité qui entoure TOUT le passé d’Obama avant qu’il entre à la Maison Blanche.

Les médias français se sont intéressés aux déclarations ineptes d’un candidat républicain à un siège de sénateur du Missouri, Todd Akin, et en ont fait sans la moindre base, et comme l’équipe Obama, l’incarnation des positions du ticket Ryan Romney sur la question, ce bien que ce candidat ait été aussitôt désavoué par le parti républicain.

Et ils ne se sont pas intéressés aux déclarations d’Obama s’affirmant favorable à l’avortement au troisième trimestre de grossesse, soit aux septième, huitième et neuvième mois (si on ne peut avorter au neuvième mois, où serait la liberté, dites-moi ?).

Les médias français ont, comme l’équipe Obama, présenté Paul Ryan comme un extrémiste de droite et ont copieusement relayé le contenu des plus immondes annonces diffamatoires venues du camp Obama.

Mais ils se sont montrés d’une discrétion exemplaire concernant les innombrables affaires de corruption et de détournements de fonds de la part de l’administration Obama, concernant l’inculpation d’Eric Holder, ministre de la justice, pour « obstruction à la justice » dans une affaire de vente d’armes à un cartel de la drogue mexicain, ou celle de Janet Napolitano, pour discrimination en faveur de femmes homosexuelles très proches d’elle, vraiment très proches.

Les médias français ont relayé les « rumeurs », infondées, colportées par Harry Reid concernant le fait que Romney serait un « fraudeur » (Reid ne peut pas être attaqué en justice car il a fait ces déclarations au sein du Sénat, en sa position de chef de la majorité démocrate dans cette institution).

Mais ils ne se sont pas intéressés du tout au fait qu’Harry Reid a fait l’objet d’enquêtes diverses dans le passé pour des actes de fraude fiscale.

Plutôt que lire la presse française sur la campagne, en fait, je conseillerais d’aller sur les sites de la campagne d’Obama : la désinformation est la même, et en allant directement chez Obama, on sait d’où elle vient.

Je rendrai compte aussi, bien sûr, de la convention démocrate. Et je dois dire que même en faisant preuve des plus grands scrupules, je m’attends à ce que celle-ci soit très haute en couleurs.

L’orateur vedette sera Bill Clinton, l’homme qui pestait contre la malhonnêteté crasse d’Obama en 2008, et qui est aujourd’hui appelé à la rescousse pour présenter un deuxième mandat d’Obama comme un troisième mandat d’un homme appelé Bill Clinton : le bilan d’Obama est tellement nul, et les projets d’Obama tellement inquiétants (j’y reviens demain) que se réclamer du bilan de Bill Clinton, qui n’est plus président depuis douze ans, et présenter le projet d’Obama II comme une sorte de projet de Clinton III est la solution choisie. Remarquable ! Et après, il faudrait penser qu’Obama ne prend pas les électeurs pour des imbéciles !

Un autre orateur vedette sera Jimmy Carter : oui, le Jimmy Carter qui a installé les ayatollahs au pouvoir en Iran, qui trouve le Hamas très fréquentable et Hugo Chavez si sympathique.

On entendra aussi Sandra Fluke, l’ »étudiante » qui a de gros besoins sexuels et qui défend tout à la fois l’avortement au troisième trimestre de grossesse et la nécessité de voir promulgué l’Obamacare aux fins que ses besoins de contraception, qu’elle a évalué à 10 000 dollars par an, soient couverts (quand on connaît le prix des préservatifs à l’unité et celui des pilules contraceptives aux Etats Unis, on se dit qu’elle a vraiment de très gros besoins : en plus de la pilule, cinquante préservatifs par jour ? soixante ?).

On fera une petite place aux « rabbins pour Obama », censés permettre à celui-ci de paraître ami avec la communauté juive et proche d’Israël, et on tentera de faire oublier ce que William Kristol a souligné dans un communiqué de l’Emergency Committee for Israel, que parmi les rabbins en question figurent des dirigeants du mouvement BDS (Boycott, Divest Sanction) radicalement hostile à Israël, et dont les positions sont celles du mouvement Europalestine en France, mais aussi les fondateurs et dirigeants d’un mouvement de soutien au Hamas appelé « Fast for Gaza », des membres du groupe Neturei Karta, qui aiment tant fréquenter le sympathique Mahmoud Ahmadinejad, un grand ami des Juifs du monde entier, comme on le sait, et une dizaine des dirigeants du groupe Jewish Voice for Peace que l’Anti-Defamation League (pourtant proche des Démocrates), a classé, en compagnie du Council on American-Islamic Relations, branche américaine des Frères musulmans, ou de la Muslim American Society, parmi les principaux groupes radicaux anti-Israéliens aux Etats-Unis. Que voilà de beaux rabbins ! Que voilà de quoi rassurer les Juifs américains inquiets des positions anti-israéliennes d’Obama !

Comme si tout cela ne suffisait pas, vingt mille musulmans sont attendus à la convention démocrate, à l’invitation du Bureau of Indigenous Muslim Affairs (BIMA). Des conférences seront organisées portant sur la montée de l’islamophobie aux Etats-Unis, sur les discriminations subies par les Musulmans dans le pays, sur la nécessité pour ceux-ci de soutenir Barack Obama, un homme qui « comprend » l’islam. L’organisateur de ces belles festivités islamiques est un certain Jibril Hough, directeur du Centre islamique de Charlotte, président du BIMA. Le centre islamique de Charlotte est financé par le North American Islamic Trust, poursuivi en justice pour avoir financé le Hamas (les poursuites ont été arrêtées grâce à un certain Eric Holder). Le « grand imam » qui supervisera l’événement est Siraj Wahhaj, islamiste bien connu.

Obama comprend l’islam sans aucun doute, et les démocrates sont ouverts, très ouverts. Ils sont ouverts jusqu’à l’islam radical.

Un deuxième mandat d’Obama serait incontestablement remarquable. Et je comprends que tant de gens dans les médias français souhaitent avec ardeur la réélection de l’actuel occupant de la Maison Blanche. Je leur propose un cri du cœur, si, par malheur, Obama est réélu : Obama Akhbar. Ce qui signifie en arabe : Obama est le plus grand. Mais ai-je besoin de faire la traduction ? Ceux qui soutiennent Obama sont déjà très intégrés à leur culture et à leur religion préférées.

Reproduction autorisée, et même vivement encouragée, avec la mention suivante et impérativement le lien html ci dessous :
© Guy Millière pour www.Dreuz.info

PS J’ai placé en illustration l’affiche invitant à Jumah at the 2012 DNC. Le Jumah est la prière de midi le vendredi, prière que tous les Musulmans pieux doivent respecter. Comme il se doit, la partie musulmane de la Convention démocrate commencera le vendredi 31 août à midi. La prière de Jumah sera précédée par un sermon. De Siraj Wahhaj, bien entendu.

Repost 0
Published by les-francophones-d-israel.over-blog.com - dans Elections Présidentielles USA
commenter cet article
8 août 2012 3 08 /08 /août /2012 18:15

Désolé, une coquille s'était glissée dans l'affiche, il s'agit bien du lundi 22 Octobre et non du dimanche.

 

Ci-dessous l'affiche rectifiée.

Lorsqu'en 1897 Théodore HERTZL prononce sa célèbre phrase: "Im Tirtzou ein khalome", Israël n'existe qu'en pensée, et ne porte pas son nom, aujourd'hui tout le monde s'extasie sur les réalisations hors du commun.

Nous devons raisonner à l'identique afin de faire élire un premier Député qui nous représente, en portant nos idées.

Quel meilleur moyen d'apporter notre contribution à l'auberge espagnole?

Venez écouter son message, vous serez séduits.

 

Eli LAIK

 

ConferenceAshdod2012-10-22.jpg

Repost 0
Published by les-francophones-d-israel.over-blog.com - dans Elections à la Knesset
commenter cet article
7 août 2012 2 07 /08 /août /2012 20:28

La date de la conférence est reportée du 14 Octobre au 22 Octobre 2012 même lieu même heure.

 

Lorsqu'en 1897 Théodore HERTZL prononce sa célèbre phrase: "Im Tirtzou ein khalome", Israël n'existe qu'en pensée, et ne porte pas son nom, aujourd'hui tout le monde s'extasie sur les réalisations hors du commun.

 

Nous devons raisonner à l'identique afin de faire élire un premier Député qui nous représente, en portant nos idées.

 

Quel meilleur moyen d'apporter notre contribution à l'auberge espagnole?

 

Venez écouter son message, vous serez séduits.

 

Ashdod-2012-10-22.jpg

Repost 0
Published by les-francophones-d-israel.over-blog.com - dans Elections à la Knesset
commenter cet article
6 août 2012 1 06 /08 /août /2012 07:23

Lorsqu'en 1897 Théodore HERTZL prononce sa célèbre phrase: "Im Tirtsou ein khalome", Israël n'existe qu'en pensée, et ne porte pas son nom, aujourd'hui tout le monde s'extasie sur les réalisations hors du commun.

 

Nous devons raisonner à l'identique afin de faire élire un premier Député qui nous représente, en portant nos idées.

 

Quel meilleur moyen d'apporter notre contribution à l'auberge espagnole?

 

Venez écouter son message, vous serez séduits.

 

Ashdod-2012-10-14.jpg

Repost 0
Published by les-francophones-d-israel.over-blog.com - dans Elections à la Knesset
commenter cet article
5 août 2012 7 05 /08 /août /2012 07:30

 

 

conferenceAshkelon

Repost 0
Published by les-francophones-d-israel.over-blog.com - dans Elections à la Knesset
commenter cet article
1 août 2012 3 01 /08 /août /2012 08:31

Nous pouvons lire depuis peu une série d’articles dans divers périodiques nous annonçant la candidature de plusieurs personnes briguant les voix francophones pour le parti Bayt Hayehudi.
 
Quelle que soit la qualité des personnalités qui souhaitent concourir, il me paraît utile de rappeler ici les règles qui régissent les élections en Israël qui sont totalement différentes de celles en vigueur en France.
 
En France on vote par circonscription à la majorité pour un scrutin uninominal à deux tours.
En Israël on vote pour une liste nationale au sein de laquelle se présentent des candidats où seuls les premiers de liste ont des chances d’être élus.
 
En Israël plus le parti est important, plus il obtient de députés.
Aujourd’hui le Likoud a 27 députés, lors de la prochaine élection les sondages lui en donnent une trentaine.
Bayt Hayehudi est un parti de l’actuelle coalition avec 3 députés qui ne pourra dans tous les cas de figure que reconduire les trois postes existants, au mieux obtenir un quatrième siège.
 
Au Likoud, le poste brigué par Emmanuel NAVON candidat déclaré depuis deux ans déjà et qui jouit d’une large reconnaissance par l’ensemble de la classe politique et des médias, il se présente au poste du Likoud réservé à l’Alyah en 21ème place avec toutes les chances d’être élu.
Quel serait le sort d’un candidat fraichement déclaré, quel que soit son parcours qui se présenterait en 10ème place sur le parti Bayt Hayehudi, qui est sensé faire élire 3 voire 4 députés.
 
Nous Français d’Israël à l'occasion des Législatives, nous sommes réveillés le 4 juin face à un constat d’échec, nous n’avons pas réussi à faire passer le cap du premier tour aux deux candidats communautaires arrivés en tête en Israël, n’ayant pas su nous unir derrière une candidature unique, nous avons perdu l’occasion d’être représentés.
 
Tirons les leçons de cet échec, n’éparpillons pas nos voix (pas si nombreuses que ça, lorsqu’on vote à peine à 10%), sur plusieurs candidats, faisons bloc derrière le seul susceptible de l’emporter pour faire aboutir nos idées.
 
Eli LAIK

Repost 0
Published by les-francophones-d-israel.over-blog.com - dans Elections à la Knesset
commenter cet article
27 juillet 2012 5 27 /07 /juillet /2012 16:21


 
Invité à parler d’Israël à Nantes, Charles Meyer, vice-président de l’association
France-Israël, a appris la veille à 20h00 l’annulation de la conférence.
Il a réagi par une lettre ouverte adressée au député-maire de la ville,
Jean-Marc Ayrault , dans laquelle il lui rappelle qu’Israël est un pays dont 20% de la population est francophone, un pays où de nombreux intellectuels, écrivains, universitaires et journalistes sont de culture Française.
 
Charles Meyer devait être accompagné pour cette conférence par
Muriel Touaty, directrice du Technion, dont il indique à M. Ayrault que c’est une institution pionnière de l’innovation technologique et scientifique qui bénéficie à l’humanité tout entière.
 
L’annulation étant due à l’intervention de Louisette Guibert et Bertrand
Vrain (Conseiller municipal délégué à la voirie et à la propreté urbaine), « alertés par le responsable de France-Palestine Solidarité », le vice-président de France-Israël ne mâche pas ses mots pour dénoncer les « prétextes stupéfiants » invoqués.
France-Israël est une association non confessionnelle et apolitique. Son Comité Directeur est composé de personnalités de gauche et de droite, parlementaires et anciens ministres (notamment socialistes). L'Association
s'efforce de promouvoir l'amitié entre les peuples de France et d'Israël  et  la vérité.
 
Vous ne pouvez méconnaître que le rapport du MRAP, invoqué pour dénigrer la personnalité du président Gilles William Goldnadel, a été jugé diffamatoire par un arrêt de la Cour d'Appel de Paris, passé en force de chose jugée.
Gilles William Goldnadel engage donc immédiatement des poursuites judiciaires contre ceux qui colportent la diffamation judiciairement établie.
 
Ainsi vous avez plié le genou devant l'insolence du mensonge, de la diffamation, de la haine obsessionnelle d'Israël.
Vous avez plié le genou devant ceux qui méprisent des assassinats de chrétiens au Niger, au Soudan, les assassinats inter-palestiniens et autres désastres humanitaires pour focaliser leur misérable animosité sur la création de logements à Jérusalem.
 
Vous avez cédé à la pression de la haine nauséabonde de ceux qui dans les manifestations crient « Mort aux Juifs ».
Vous avez aussi baissé pavillon devant ceux qui s'opposent par la violence
à la parole, à son expression et qui tentent de museler la vérité.
 
Vous avez commis une faute grave contre la liberté d'expression, la liberté de réunion, contre les valeurs de la démocratie.
Vous avez aussi, en encourageant l'extrémisme fascisant, donné un soutien
à ceux qui veulent l'anéantissement d'Israël, seule véritable démocratie du Proche-Orient.
 
Veuillez croire, Monsieur le Maire, en l'expression de ma considération.
Charles MEYER, Vice-président exécutif
 
c.c.: à la Secrétaire générale du PS ; au Secrétaire général de l'UMP, aux présidents des Groupes d'amitié France-Israël de l'Assemblée Nationale et du Sénat et aux agences de presse.

 

Nous avons mis aux commandes du navire France des gens sectaires, veules, des "Dhimmis" parfaits en somme juste capable de s'applatir devant les 92% de leur électorat musulman qu'ils ne doivent décevoir à aucun prix.

Après le message de François HOLLANDE pour la commémoration du Vel d'Hiv, Jean Marc AYRAULT vire la barre à gauche toute.

 

Eli LAIK

Repost 0
Published by les-francophones-d-israel.over-blog.com - dans Elections à l'Assemblée Nationale Française
commenter cet article
25 juillet 2012 3 25 /07 /juillet /2012 07:02

L’État-dhimmi d’Erdogan
(Traduit de l’Anglais par Sentinelle)

Par Emmanuel Navon
www.navon.com

Sous la loi islamique (« shariah »), les non Musulmans tels les Chrétiens et les Juifs sont plus ou moins libres de pratiquer leur religion en privé, mais ils sont discriminés et traités en citoyens de seconde zone, ou dhimmis. Comme le Coran le déclare clairement, les non Musulmans doivent « se sentir eux-mêmes soumis » (sourate 9 :20). Quand les Juifs ont retrouvé leur indépendance en 1948, ils ne se sont pas seulement rebellés contre la « dhimmitude ». Ils ont aussi libéré, comme les Espagnols après la ‘Reconquista’, une terre occupée jusqu'alors par l’islam. Pour les Musulmans, c’était – et c’est encore – une double offense.

Le Premier Ministre islamiste de la Turquie, Erdogan, a pris sur lui de faire d’Israël un « Etat dhimmi ». Erdogan a été élevé en Musulman soufi et il a été emprisonné en 1998 pour avoir chanté haut et fort : « Les mosquées sont nos casernes, les dômes sont nos casques, les minarets sont nos baïonnettes et les fidèles sont nos soldats ». Alors que les principaux journaux occidentaux décrivent le Parti islamiste AKP comme « modéré », Erdogan a lui-même déclaré sur Kanal D TV en août 2007 que décrire l’islam comme modéré est « une offense et une insulte à notre religion ». Erdogan s’est allié aux présidents d’Iran et du Soudan. Alors que le président du Soudan est accusé de génocide par la Cour Pénale Internationale, et tandis que le monde demande à la Turquie de présenter ses excuses pour le génocide arménien, Erdogan a déclaré : « Aucun Musulman ne peut perpétrer de génocide ».

Erdogan se rattache à une tradition anti-juive. Son mentor politique, Necmettin Erbakan, était un antisémite. Dès qu’il est devenu Premier ministre en 2003, Erdogan a adopté une politique hostile à l’égard d’Israël. En mars 2004, Erdogan a qualifié Israël « d’Etat terroriste » après l’élimination d’Ahmed Yassin. En février 2006, il a accueilli le chef du Hamas Khaled Mashal à Ankara. En janvier 2009, il a humilié publiquement Shimon Peres à la Conférence de Davos. En octobre 2009, la télévision d’Etat turque a diffusé une fiction par épisodes montrant des soldats israéliens assassinant volontairement des enfants palestiniens. En novembre 2009, Erdogan a déclaré qu’il préfèrerait rencontrer le président soudanais Omar al-Bashir que le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou. En mars 2010, Erdogan a proclamé que le Mont du Temple, Hébron et le Tombeau de Rachel à Bethlehem n’avait jamais été des sites juifs.

Alors que la haine d’Erdogan pour Israël est authentique, ses éclats publics contre Israël sont opportunistes. Ces éclats sont la manière la plus facile pour lui d’être acclamé comme un héros par les islamistes aussi bien en Turquie que dans le monde. Le gouvernement israélien a pris la bonne décision en refusant de se comporter comme un « Etat dhimmi ». L’attitude de l’administration Obama, quant à elle, est irresponsable et scandaleuse. Au lieu de faire payer le prix à Erdogan pour ses choix de politique étrangère, l’administration Obama tente éperdument de l’apaiser.

Erdogan est responsable de la mort de ses concitoyens à bord du « Mavi Marmara ». C’est lui qui a envoyé l’organisation jihadiste Insani Yardim Vakfi (ou IHH) pour militariser Gaza et armer le Hamas. Pourtant, le président Obama a appelé Erdogan après l’incident du Marmara pour exprimer « ses profondes condoléances pour les pertes de vies et les blessures résultant de l’opération militaire israélienne ». Le rapport Palmer récemment publié par l’ONU (une organisation non suspecte de préjugés pro-israéliens) a déclaré sans ambiguïté que le blocus naval de Gaza était légal, que la Turquie aurait dû en faire plus pour arrêter la flottille, et que les soldats israéliens avaient été brutalement attaqués et avaient dû recourir à la force en autodéfense. Et pourtant l’administration Obama demande encore à Israël de s’excuser au lieu de dénoncer la Turquie.

Au lieu de faire pression sur Erdogan pour qu’il cesse de provoquer  Israël et de déstabiliser le Moyen Orient avec sa politique irresponsable, l’administration Obama a adopté une position conciliatrice, qui à son tour encourage Erdogan, qui menace maintenant de faire la guerre pour mettre fin au blocus de Gaza.

C’est précisément parce que l’administration Obama a choisi l’apaisement qu’Israël doit montrer de la ténacité. Comme Churchill l’a dit, « un ‘apaiseur’ est quelqu’un qui nourrit le crocodile dans l’espoir qu’il sera mangé en dernier ». Israël ne peut pas se permettre de jouer à ce jeu-là. Mais la ténacité ne suffit pas. Israël doit aller à l’offensive en montrant au monde l’hypocrisie d’Erdogan.

Ce n’est pas difficile. Tout en condamnant Assad pour les tirs sur les manifestants syriens, Erdogan a ordonné le mois dernier des frappes aériennes au Kurdistan, tuant plus de 100 Kurdes. Tout en déclarant qu’Israël devrait accepter l’établissement d’un Etat palestinien, Erdogan interdit catégoriquement l’émergence d’un Etat kurde indépendant. Alors qu’Erdogan presse Israël de négocier avec le Hamas, il a récemment déclaré lui-même que la Turquie « considère comme un scandale de siéger à la table de négociation avec les Chypriotes grecs aux Nations Unies », et ce alors que la Turquie vient de marquer les 37 ans d’occupation de Chypre. Et en 2006, après avoir obtenu la capitulation de la Syrie suite à l’occupation et à l’annexion par la Turquie de la province de l’Alexandrette, Erdogan a offert à Israël de négocier la paix avec la Syrie sur la base d’une capitulation israélienne, et non pas syrienne, sur le Golan.

Il faut faire comprendre à Erdogan que les Juifs ne sont plus des dhimmis, mais il faut aussi que les Israéliens réalisent que la fin de la dhimmitude ne signifie pas seulement la fin de l’humiliation.  Elle signifie aussi la capacité, et peut-être même le devoir, de faire goûter à nos ennemis le goût de leur venin.

Emmanuel Navon, 7 septembre 2011

Repost 0
Published by les-francophones-d-israel.over-blog.com - dans Elections à la Knesset
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de les-francophones-d-israel.over-blog.com
  • : -Rassembler tous les francophones israéliens, afin qu'ils s'expriment auprès des autorités, et évoquent les améliorations susceptibles de faciliter leur intégration pour une Alyah réussie. -Cela passe par l'élection d'un député à la Knesset au poste réservé aux Olim. -Par la présentation d'un francophone sur les listes électorales municipales afin de relayer sur le terrain les actions du député.
  • Contact

Profil

  • les-francophones-d-israel.over-blog.com
  • Mes trois buts dans la vie:
1) La vérité
2) La vérité
3) La vérité
  • Mes trois buts dans la vie: 1) La vérité 2) La vérité 3) La vérité

Recherche

Les-Francophones-D-Israel