Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 avril 2013 2 09 /04 /avril /2013 18:48

Mon premier article écrit à chaud, a juste permi de commenter le discours admirable de Christophe Bigot:

  Yom Hashoah (Roglit, 8 avril 2013)

 

 

Suite à de nombreux appels téléphoniques, voici une second article plus détaillé.

 

Lundi matin, nous étions plusieurs centaines au mémorial de Roglit, dans la forêt de Bet Shemesh, à nous être donné rendez-vous par l'intermédiaire de l'Association de Fils et Filles de Déportés Juifs de France. Une cérémonie émouvante. Une cérémonie au cours de laquelle chacun a pu entendre le discours de Christophe Bigot, l'Ambassadeur de France à Tel-Aviv. Chacun a pu voir couler les larmes sur son visage, lorsqu'il traçait un parallèle entre l'histoire de la déportation et le massacre de Toulouse ou le meurtre d'Ivan Halimi.


DSC01379.jpg

 

On se souviendra également du discours de Robert Spira, dont le père est mort pendant la Shoah. Robert a parfaitement raconté l'arrestation de son papa. Ses derniers mots. Le dernier baiser sur la main de sa femme. Cette fois, c'est le public qui a usé de mouchoirs.

Et puis, il y a eu le discours de notre ami Arno Klarsfeld, aujourd'hui Conseiller d'Etat, et ancien soldat de Tsahal. Il a rapporté avec lui les derniers travaux de Serge et Béate. Il a rappelé leur combat.

 

La nouveauté de cette année, c'était la découverte par tous de cette rénovation du site, Depuis la création les noms étaient inscrits sur des feuilles dactylographiées classées par numéro de convoi. Les feilles étaient protégées par un écran de plexiglas, l'usure du temps avait vu cet écran rayé ét opacifié, rendant la lecture difficile.

 
Annoncé l'année dernière, les noms classé par ordre alphabétique permet un regroupement par famille (lorsque les enfants ont été déportés plus tard que les parents). Sans connaître le numéro du convoi, on peut rapidement retrouver la personne. Cette refonte a connue une autre amélioration, les noms ont été gravés dans la pierre, ce qui permet une meilleure tenue aux intempéries.

 
Après la Marseillaise et la Hatikva, après les prières et les discours, chacun a prit le temps de parler. Ce fut par exemple l'occasion pour les candidats à la députation dans la 8ème circonscription des français de l'étranger, de se rencontrer, de rencontrer d'autres personnes également.

 

S'il est bien clair que personne n'est venu faire de politique ce jour-ci, on notera tout de même la présence de David Shapira et de son suppléant Claude Frankforter. Mais aussi d'Albert Fratty, de Jonathan-Simon Sellem et même de Meyer Habib, vice-président du CRIF qui pourrait entrer en campagne dans les prochains jours.

DSC01377

Mais pour être honnête, ce qui m'a le plus marqué, c'était la présence lors des commémorations du Consul Général de France à Jérusalem, Frédéric Désagneaux, qui fait office de représentant de la France auprès "de la Palestine" selon le Quai d'Orsay.


DSC01378
On ne présente plus cet homme qui soutien fermement les palestiniens, qui donne de l'argent au gouvernement du Hamas, qui déclare, lors de réunions à Jérusalem "Bienvenue dans la future capitale de l'Etat de Palestine." Ces derniers jours, il a même fait diffuser sur le site du consulat, une vidéo d'une manifestation palestinienne ou l'on appelle à la destruction d'Israël.

 

Le Consulat de France à Jerusalem soutien un Institut de l'Université Al-Qods


Si l'organisatrice de l'évènement de ce matin explique que Frédéric Desagneaux est "le premier Consul de Jérusalem à assister à cette cérémonie, que tous ses prédécesseurs refusaient de venir", il n'en demeure pas point que mon estomac s'est retourné en le voyant. Tout comme ce fut le cas pour un grand nombre de passagers qui étaient dans le bus en provenance d'Ashdod. Comment un homme qui lutte autant contre Israël peut-il venir "honorer" la mort de Juifs français ? Comment un homme qui apporte son soutien à une organisation terroriste qui promet la destruction de l'Etat Juif peut-il oser ne serait-ce que vivre dans leur capitale ?

C'est là que je tenais à féliciter Jonathan-Simon Sellem, candidat de centre-droit à l'élection législative prévue le 26 mai prochain. Il ne s'est pas démonté et, d'un pas assuré, est allé toucher deux mots au consul.

"Excusez-moi, mais je dois admettre être choqué de votre présence ici, trois jours après avoir mis en ligne une vidéo sur votre site, celui du Consulat, en soutien des manifestants qui souhaitent la destruction d'Israël" a-t-il déclaré. Le consul, sourire aux lèvres, a dit "ignorer la présence de cette vidéo", s'est dit "étonné et surpris" et a promis de "vérifier cela dès son retour au bureau." Jonathan-Simon Sellem a alors expliqué être surpris de voir qu'il n'était "même pas au courant des agissements des responsables éditoriaux de son site" mais déjà le Consul tournait les talons. Il faut dire qu'il ne doit pas porter Monsieur Sellem dans son coeur depuis que ce dernier le combat avec ferveur depuis des années. C'est lui qui avait lancé une grande pétition, il y a quelques mois, en faveur de l'expulsion, par le gouvernement israélien, un Consul de France pour "la Palestine" à Jérusalem.

Puis, Jonathan-Simon Sellem est allé à la rencontre de l'Ambassadeur de France. "Tout d'abord, merci pour votre discours émouvant et sincère" a t-il dit avant de demander "des explications quant à la présence de M. Désagneaux ici aujourd'hui." L'ambassadeur a alors expliqué que le Consul "joue le rôle de représentant auprès des palestiniens et que cela ne plait donc pas forcément à tout le monde." M. Sellem a alors expliqué son point-de-vue, ajoutant qu'être "l'ambassadeur de France pour les palestiniens est une chose, mais pourquoi combattre autant Israël... Et pourquoi avoir ses bureaux à l'Ouest de Jérusalem si c'est pour parler aux palestiniens ? Et aussi, pourquoi avoir diffusé cette vidéo il y a trois jours ?" J'ajouterais même, "pourquoi avoir ce consul a ses bureaux Jérusalem tout court. Jérusalem n'est qu'un !"

Au final, Christophe Bigot se félicitera de la présence du Consul lors de cette cérémonie et à voulu mettre en avant le "signe" que cela représente. Mais pour Jonathan-Simon Sellem, "il est inacceptable qu'un diplomate qui soutien la propagande palestinienne - et par conséquent la destruction d'Israël, puisse se permettre de venir pleurer des larmes de crocodile dans ce mémorial.

Si ce n'était pas de la politique ce matin, si tout le monde a tremblé pendant la sonnerie de mémoire qui a retentit à 10 heures, si chacun a été ému par cette cérémonie, je tenais malgré tout à féliciter Jonathan-Simon Sellem pour son action. D'autant qu'il l'a fait discrètement, loin des journalistes du Jérusalem Post et de l'AFP, pour ne pas que l'on puisse lui prêter une mauvaise intention. Mais moi j'étais là. Et à travers cet article, je tenais à l'en remercier.

 

Eli LAIK

Partager cet article

Repost 0
Published by les-francophones-d-israel.over-blog.com - dans Elections à l'Assemblée Nationale Française
commenter cet article

commentaires

Léa 10/04/2013 06:45

Liliane Lea Botbola publié sur Eli Laik
il y a 34 minutes ·

J'ai trouve votre dernier article excellent...bravo. J'ai aussi ecrit un commentaire sous LILITIGER..
J'eu beaucoup de plaisir de vous rencontrer dans le bus d'Ashdod.
Je suis en outre une ancienne journaliste et je lutterai toujours comme vous pour LA VERITE et soutiendrai le restant de ma vie mon magnifique pays et mon peuple.

J’aime · · Annuler l’abonnement · Voir les liens d’amitié
Eli Laik
Boker Tov Lea, si le coeur vous en dit venez nous rejoindre sur le site, vos articles, ou vos commentaires y serons les bienvenus. Eli LAIK
il y a quelques secondes · J’aime

Brigitte Barkatz 09/04/2013 19:57

Brigitte Barkatz

L'Ambassadeur qu'Hollande voulait nommer à refuser de venir en Israël , lui
il y a 3 minutes via mobile · J’aime

Présentation

  • : Le blog de les-francophones-d-israel.over-blog.com
  • : -Rassembler tous les francophones israéliens, afin qu'ils s'expriment auprès des autorités, et évoquent les améliorations susceptibles de faciliter leur intégration pour une Alyah réussie. -Cela passe par l'élection d'un député à la Knesset au poste réservé aux Olim. -Par la présentation d'un francophone sur les listes électorales municipales afin de relayer sur le terrain les actions du député.
  • Contact

Profil

  • les-francophones-d-israel.over-blog.com
  • Mes trois buts dans la vie:
1) La vérité
2) La vérité
3) La vérité
  • Mes trois buts dans la vie: 1) La vérité 2) La vérité 3) La vérité

Recherche

Les-Francophones-D-Israel