Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 mai 2012 4 03 /05 /mai /2012 17:33

LE MONDE | 02.05.2012 à 14h19 • Mis à jour le 02.05.2012 à 16h14

Par Bernard Belloc, Marc Ivaldi, Philippe Mongin, Philippe Trainar, etc...

Abonnez-vous
15 € / mois
  Réagir   Classer Imprimer Envoyer

Partager google + linkedin

fermer

Depuis 2007, grâce à Nicolas Sarkozy et François Fillon, la réforme a cessé d'être un slogan vide comme elle l'a été trop longtemps par le passé.

Du quinquennat écoulé, nous retiendrons particulièrement les dispositions sur les retraites, qui enregistrent cette évidence que le régime des pensions doit s'ajuster à l'espérance de vie ; la loi relative aux libertés et responsabilités des universités, qui confère aux universités l'autonomie dont jouissaient déjà les collectivités locales et les entreprises publiques ; l'instauration du revenu de solidarité active, qui améliore un système d'allocations foisonnant et désincitatif ; ces autres simplifications nécessaires qu'apportent les nouvelles cartes judiciaire et militaire ; la modernisation du service public grâce à des fonctionnaires un peu moins nombreux mais mieux rémunérés ; la loi Hadopi contre le téléchargement illégal, imparfaite mais préférable au statu quo.

La politique de la demande, chérie des politiques malgré son inefficacité aux yeux des experts, a été enfin rétrogradée derrière la politique de l'offre, et le soutien aux entreprises s'est traduit de nombreuses manières : abolition de la taxe professionnelle, extension du crédit d'impôt recherche, assouplissement relatif du contrat de travail, investissements du grand emprunt, statut de l'autoentrepreneur, sans parler des abaissements de charges maintenus pour compenser l'effet destructeur des 35 heures.

La transparence de la politique économique a bénéficié du renforcement constitutionnel du parlementarisme et de gestes courageux, comme l'abandon de la présidence de la commission des finances à l'Assemblée nationale ou la nomination d'un opposant à la tête de la Cour des comptes.

Lire la tribune des économistes proches du Front de gauche appelant à battre Nicolas Sarkozy et celle des économistes soutenant François Hollande

Certes, le bilan reste en deçà des plus hautes espérances. Nous regrettons que la suppression des niches fiscales et l'instauration de la TVA sociale interviennent si tard, que la réduction des déficits publics soit trop confinée à l'Etat central, alors que la gabegie des dépenses de santé perdure et que les collectivités locales maintiennent une gestion dispendieuse.

Nous déplorons que la pédagogie des réformes ait été imparfaite, notamment parce qu'elles ne se sont pas inscrites dans un plan d'ensemble annoncé. Mais, après des décennies perdues, il faut savoir gré à Nicolas Sarkozy et François Fillon d'en avoir mené autant de front. Il nous semble indiscutable que la France de 2012 est beaucoup mieux adaptée que celle de 2007 aux exigences de la construction européenne et de la mondialisation.

Ce résultat est d'autant plus impressionnant que la crise a sévèrement limité les marges de manoeuvre. D'autres auraient abandonné les politiques structurelles pour ne s'occuper que de conjoncture, et il n'est pas clair qu'ils auraient fait mieux dans cet ordre : le taux de chômage français était en 2007 supérieur de 0,9 % à celui de la zone euro ; en 2012, il lui est de 0,8 % inférieur.

Un bilan n'est pas tout, et les choix électoraux se font aussi d'après les perspectives. Diminuée par la crise, la France a plus que jamais besoin de réformes pour respecter la discipline de l'euro et affronter la concurrence mondiale, et elle doit choisir le candidat qui saura le mieux les conduire tout en étant capable d'affronter de nouveaux paroxysmes.

Le programme du candidat socialiste François Hollande fait sans doute preuve d'une certaine retenue. Il a multiplié les générosités en direction de ses clientèles - titulaires du smic, automobilistes, enseignants, fonctionnaires - mais bien qu'elles nous semblent déplacées, nous n'en faisons pas le centre de notre critique. Nous prenons acte de son engagement, au moins nominal, sur un échéancier de réduction des déficits publics et de l'annonce discrète qu'il ne reviendrait pas sur toutes les réformes effectuées depuis 2007 (mais malheureusement sur la TVA sociale et la loi sur les retraites, avec un coût élevé pour les entreprises dans les deux cas).

Les perspectives ouvertes par M. Sarkozy nous impressionnent beaucoup plus favorablement. Lui aussi consent des libéralités, mais elles restent mesurées et, pour réduire les déficits, il ose faire porter l'effort jusqu'à deux tiers sur les dépenses publiques, alors que son rival, fidèle au programme du Parti socialiste, ne sollicite guère que les prélèvements.

Il s'en prend même, encore que trop vaguement selon nous, à ces deux vaches sacrées que sont l'assurance-maladie et les collectivités territoriales. Il veut continuer à faire baisser les charges salariales de façon plus convaincante que par le moyen douteux du contrat de génération. Enfin, il promet d'autres réformes indispensables de l'Etat-providence pour lesquelles son bilan le rend crédible, alors qu'elles nous semblent hors de portée politique de François Hollande, comme celles de l'assurance-chômage et de la formation professionnelle.

Pour améliorer la vie de ses citoyens, compter dans le monde et rester à la hauteur de ses engagements internationaux, la France doit encore se moderniser profondément. Ni de droite ni de gauche, la science économique aide à délibérer les choix, et elle a informé le nôtre : des deux candidats, Nicolas Sarkozy nous semble le mieux capable de prendre l'avenir à bras-le-corps.


Bernard Belloc, université de Toulouse-I ; Marc Ivaldi, Ecole d'économie de Toulouse et EHESS ; Philippe Mongin, CNRS et HEC ; Philippe Trainar, économiste ; Régis Bourbonnais, Paris-Dauphine ; Philippe Chalmin, Paris-Dauphine ; Eric Chaney, économiste ; Jacques Crémer (CNRS) ; David Encaoua, Paris-I ; Claude Gamel, Aix-Marseille ; Louis Lévy-Garboua, Ecole d'économie de Paris et Paris-I ; Philippe Gagnepain, Ecole d'économie de paris et Paris-I ; Jean-Pierre Laffargue, Paris-I ; Michel Moreaux, Toulouse ; Christian Morrisson, Paris-I ; Bertrand Munier, IAE Paris ; Emile Quinet, Ecole d'économie de Paris et Ecole des ponts ParisTech ; Dominique Roux, Paris-Dauphine ; Jacques Thépot, Strasbourg.

Bernard Belloc, Marc Ivaldi, Philippe Mongin, Philippe Trainar, etc...

Repost 0
Published by les-francophones-d-israel.over-blog.com - dans Elections Présidentielles Françaises
commenter cet article
3 mai 2012 4 03 /05 /mai /2012 08:35

03/05/2012

Le BNVCA condamne l'agression violente de nature antisémite rapportee par la presse locale,commise le 25/4/12 contre des etudiants israeliens à l'université de TOULOUSE par des étudiants propalestiniens
BUREAU NATIONAL DE VIGILANCE CONTRE L 'ANTISEMITISME 8 Boulevard Saint Simon 93700 Drancy 0668563029 Le Président Sammy GHOZLAN DRANCY LE 01/05/12 Le Bureau National de Vigilance Contre l'Antisemitisme condamne avec la plus grande vigueur l'agression violente commise le 25 avril devant l'Université de Toulouse, contre une dizaine d'étudiants israéliens invités par l'U E J F . Selon nos informations ,selon la Dépêche du Midi, et selon un témoin,alors qu'un échange pacifique se déroulait ce 25/4/12 entre les étudiants, une horde d'une trentaine d'autres étudiants hostiles a surgi aux cris d"'Israel Assassin" .Certains étaient équipés de porte voix, Les étudiants pouvant appartenir aux organisations syndicales étudiantes,SUD et FSE se sont attaqués au stand de L'UEJF, tenté d'arracher le drapeau d'Israel. Des jeunes femmes voilées auraient scandé LES JUIFS A LA MER ou "EGORGE LES JUIFS"'EDBAH ELYHOUD" en langue arabe ou encore "RETOURNEZ CHEZ VOUS LES IMPERIALISTES" GENOCIDAIRES " etc .L'intervention du service de sécurité à mis fin à l'attaque. Le BNVCA recommande aux victimes de déposer plainte , en remettant à la police tous les documents filmés dont ils disposeraient, et qui permettront d'identifier les auteurs. Le BNVCA se constituera partie civile à leurs côtés. Le BNVCA demande au Président de l'Université ainsi qu'au Ministre de l'Enseignement Supérieur ,de prendre sans délai ,les mesures administratives et pénales qui s'imposent,notamment contre les étudiants,les organisations estudiantines que les enquêtes disciplinaire et pénale auront révélées. Cette agression commise encore à Toulouse, la ville de la tuerie antijuive du 19/3/12, confirme que la propagande palestinienne est bien la source principale de l'antisémitisme. Les antisémites endoctrinés n'ont plus aucune retenue .

Repost 0
Published by les-francophones-d-israel.over-blog.com - dans Elections Présidentielles Françaises
commenter cet article
2 mai 2012 3 02 /05 /mai /2012 20:48


Cher ami,

Vous connaissez sans doute des personnes qui sont encore indécises pour le second tour des élections, dimanche prochain.

Peut-être même avez-vous des doutes, vous aussi.

Si c'est le cas, alors je vous demande de regarder cette vidéo de toute urgence, et de la diffuser le plus largement possible à vos amis, votre famille, vos contacts sur Internet.

Certains voudraient faire croire à la population que l'avenir pour vous sera à peu près le même, que ce soit l'un ou l'autre des candidats qui gagne.

Mais c'est un énorme mensonge.

En réalité, notre pays s'engagera dimanche prochain dans des voies diamétralement opposées, selon celui qui l'emportera.

En quelques minutes, vous comprendrez. Pour voir la vidéo, cliquez ici : www;rassemblementjustice2012.fr/bilan/
Bien cordialement,

Laurence Havel
Institut pour la Justice

Repost 0
Published by les-francophones-d-israel.over-blog.com - dans Elections Présidentielles Françaises
commenter cet article
1 mai 2012 2 01 /05 /mai /2012 22:12

   
Yves Krief     1 mai 19:10
Oui Ils l’ont tous dit !!!


A MEDITER EN SON AME ET CONSCIENCE

Paroles de tous les bords ! Ils les ont écrites et signées !!!

> > Jeannette Bougrab, secrétaire d’Etat à la jeunesse :
> > Je ne connais pas d’islamisme modéré.
> >
> > Vladimir Poutine
> > Bientôt la France sera la colonie de ses anciennes colonies.
> >
> > Alija Izerbegovic, ancien Président de l'Etat européen de Bosnie
> > Il n’est en effet pas possible qu’une paix ou qu’une coexistence ait lieu entre la Religion islamique et les institutions sociales et politiques non islamiques. Il n’y a pas de principe de laïcité.
> >
> > Alain Gerin, député communiste
> > Aujourd'hui limiter l’immigration y compris régulière devient vital face à une situation intenable et explosive dans des centaines de villes populaires.
> >
> > Sir Bertrand Russel, Prix Nobel
> > L'islam et le bolchevisme ont une finalité pratique dont le seul but est d’étendre leur domination sur le Monde.
> >
> > Alain
> > En France, on protège ceux qui mettent le feu et on persécute ceux qui sonnent le tocsin.
> >
> > Eric Zemmour
> > Nous avons connu en France l’alliance du trône et de l’autel, du roi et de l’église. Nous voyons aujourd’hui se mettre en place l’alliance du marché et du minaret.
> > Faites accoster des clandestins sur des plages françaises. Il ne peut rien leur arriver. L’état est impuissant. Les passeurs disent merci à la justice française.
> >
> > Georges Marchais
> > La poursuite de l’immigration pose de graves problèmes. Il faut les regarder en face et prendre rapidement les mesures indispensables. La cote d’alerte est atteinte […] C’est pourquoi nous disons : il faut arrêter l’immigration, sous peine de jeter de nouveaux travailleurs au chômage.
> >
> > Michel Rocard
> > La France ne peut accueillir toute la misère du monde
> >
> > Giscard D’Estaing
> > Ce type de problème actuel se déplace de celui de l'immigration vers celui de l'invasion.
> >
> > De Gaulle
> > Nous sommes un peuple européen de race blanche, de culture grecque et latine, et de religion chrétienne. Essayez d'intégrer de l'huile et du vinaigre. Agitez la bouteille. Au bout d'un moment, ils se sépareront de nouveau. Les Arabes sont les Arabes, les Français sont les Français. Vous croyez que le corps français peut absorber dix millions de Musulmans, qui demain seront peut-être vingt millions et après-demain quarante ?
> >
> > Houari Boumediene, président algérien,
> > Dès 1974, lors de la conférence islamique affirme :
> > « Le ventre fécond de nos femmes nous permettra de conquérir l’Europe et le Monde » et à l’ONU « Des millions d’hommes quitteront l’hémisphère sud pour aller dans l’hémisphère nord. Ils n’iront pas en tant qu’amis. Ils iront pour le conquérir. Et ils le conquerront en le peuplant avec leurs fils. C’est le ventre de nos femmes qui nous donnera la victoire.
> >
> > Erdogan, premier ministre de Turquie
> > Les mosquées sont nos casernes, les coupoles nos casques, les minarets nos baïonnettes et les croyants nos soldats.
> > Le Cheik Al-Qaradawi : Président du Conseil européen de la fatwa et de la recherche structure juridique mère de l’UOIF :
> > L’islam retournera en Europe en conquérant et en vainqueur.
> >
> > Malika Sorel : Écrivain d’origine algérienne, membre du Haut Comité à l’intégration, auteur du livre : Immigration-Intégration.
> > Nous devons rompre avec l’idéologie victimaire qui inspire toute notre politique d’intégration, et qui a échoué. On demande aux peuples européens de disparaître ; c’est une entreprise terrifiante !
> >
> > Xavier Lemoine, maire de Montfermeil :
> > Il est nécessaire d’ouvrir les yeux de ceux qui ne vivent pas ou qui ne veulent pas voir ce que nous vivons dans un certain nombre de nos quartiers, d’apaiser la désespérance et l’exaspération des populations qui se sentent étrangères chez elles, et de venir au secours et en aide à ceux qui sont submergés et assistent impuissant à la prise d’otage de populations entières.
> >
> > Gilles Bourdouleix
> > L’immigration économique ? Avec notre taux de chômage, ça n’est plus possible. Quant à l’immigration sociale, il faut y mettre un terme pour résorber nos déficits. Ces gens viennent sur notre territoire pour bénéficier de notre protection sociale avec la complicité de notre administration : on trouve sur les sites du gouvernement toute la liste des aides sociales ! C’est d’un protectionnisme migratoire que la France a besoin !
> >
> > Yvan Rioufol
> > Le pays ne tourne plus rond quand il fait appel à des extra-européens pour répondre aux 500.000 emplois vacants tandis que 2.7000.000 chômeurs sont aidés par une solidarité nationale épuisée.
> >
> > Claude Guéant
> > La France est un pays ouvert, mais elle n’a pas vocation à accueillir des étrangers pour en faire des chômeurs.
> >
> > Jeune Tunisienne de 20 ans vivant à Nice:
> > Ce que l’on appelle l’islam radical, c’est l’islam tout court ; le reste, c’est un islam laxiste.
> >
> > Mgr Abba Athanasios, chef de l’église copte orthodoxe.
> > Il y a un plan d'islamisation de la planète.
> >
> > Rasmussen, Premier ministre Danois
> > Nous avons un très haut niveau de prospérité au Danemark. Nous serions obligés de l’abandonner si des gens n'ont qu'à mettre le pied dans la porte pour obtenir des avantages financiers sans avoir d’abord contribué à l’économie.
> >
> > Christopher Caldwell, écrivain.
> > Un jour en Europe, l'Islam sera assez puissant pour que les Européens regrettent d’avoir croisé son chemin.
> >
> > Bassan Tibi, sociologue syro-allemand.
> > Le problème n'est pas de savoir si une majorité d’Européens sera islamisée, mais plutôt quel Islam est appelé à dominer l’Europe.
> >
> > Jacques Ansquer, président de la Banque alimentaire des Bouches du Rhône et rapporté par La Provence le 28 juin dernier.
> > Nous ne sommes plus dans une situation de non-droit, il y a désormais des zones régies par un autre droit que le nôtre.
> >
> > Renaud Camus, écrivain.
> > Aucun épisode depuis quinze siècles, ni la guerre de cents ans, ni l’occupation allemande n'ont constitué pour la patrie une menace aussi grave, aussi fatale, aussi virtuellement définitive en ses conséquences que le changement de peuple.

Diffuser à tous vos contacts....ou alors....effacez....et remettez la tête dans le trou ( comme les autruches )

voila ce que l on reçoit et c est de pire en pire !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Repost 0
Published by les-francophones-d-israel.over-blog.com - dans Elections Présidentielles Françaises
commenter cet article
1 mai 2012 2 01 /05 /mai /2012 14:15

A tous les abstentionistes, a tous les indécis, à tous les ceux qui sont perdus car ils ne connaissent pas l'histoire, lisez ceci qui n'a rien à voir avec notre époque ni avec la France.

 

Juste une question !

Vous n’êtes pas étonnés par cette insistance de la gauche,  qui pourrait paraitre suicidaire, depuis des décennies, pour accorder le droit de vote aux étrangers ?

Je vais vous raconter une histoire édifiante à ce sujet

Ce n’est pas une anecdote,

C’est l’histoire vraie d’un changement de civilisation qui a déjà eu lieu – ici- !

Et la conclusion sera que vous irez immanquablement, comme moi, voter pour Sarkozy  et vous saurez pourquoi !

Et aussi immanquablement vous irez voter  à toutes les autres élections –TOUTES- des législatives aux conseils de parents d’élèves, à chaque fois pour en  déloger la gauche , y placer de vrais contre-pouvoirs aux dérives de n’importe lesquels des gouvernements, gauche ou droite  et reprendre en main votre avenir, celui de vos enfants  et …RESTAURER LA RÉPUBLIQUE.

 

« C’était à Rome, il y a presque exactement 2000 ans

 

L'unique raison pour laquelle vous devez voter Nicolas Sarkozy.

 

Vous comprendrez pourquoi, il ne s'agit pas d'un vote droite contre gauche, mais d'un choix de civilisation.

 

Eli LAIK

Repost 0
Published by les-francophones-d-israel.over-blog.com - dans Elections Présidentielles Françaises
commenter cet article
30 avril 2012 1 30 /04 /avril /2012 19:38

 Impensable : Hollande qui pose pour une photo avec le tueur de Toulouse !!! Et ça veut gouverner la France !!!...

Aucun Média, aucune Télévision, aucun Journal ... n'a commenté cette photo

Après tous ces drames que nous venons de vivre !!!

 

Et Pourquoi ? ....... Parce que ce sont les Copains de François Hollande ... !!!

 

Il ne faut surtout pas lui faire du tort !!!

 

A part le candidat lui même ... il n'y a pas un seul vrai Français Chrétien dans le lot ...

Ah ... il est beau le chef de ce parti ... il sait vraiment s'entourer de tout ce qu'il y a de mieux en France pour défendre la Nation Française !!!

 

Derrière les "Faux Sourires" de ces islamistes ... se cache la Haine qu'ils ont de la France ...et ensuite des personnes voudraient voter pour ce candidat ? ...

 

Mais il faut vraiment être "maso" ou bien vouloir la perte de notre identité Française ...pour agir de la sorte !!!

Voici la belle photo de famille du 14 mars 2012 à Bourg-de-Péage ...

 

MOHAMED MERAH ... le TUEUR (le mouloud au scooter, c'est le troisième à gauche).

 

Ils vont souvent en vacances pour se ressourcer en Afghanistan dans de gentils camps de formation .…


Hollande Mérah



Diffusez cette photo pour que les futurs votants sachent enfin la Vérité

Repost 0
Published by les-francophones-d-israel.over-blog.com - dans Elections Présidentielles Françaises
commenter cet article
29 avril 2012 7 29 /04 /avril /2012 20:55

J’ai reçu en héritage et en indivision, une propriété importante. En raison de l’étendue de cette propriété, et du nombre des indivis, nous avons été amenés à choisir un jardinier que nous renouvelons régulièrement.

 

Nous avons eu dans l’ordre : Charles, Georges, Valéry, François, Jacques, et Nicolas.

 

Charles a façonné notablement notre potager. Il a défriché le terrain, ameubli la terre, et a tracé les plates-bandes. L’ensemencement, et la récolte demandaient beaucoup de travail, et les légumes étaient toujours superbes. Tout le monde a connu des repas agréables.

 

Georges a apporté l’amendement au sol qui le réclamait. Les récoltes sont devenues plus importantes, et de qualité de nouvelles espèces ont vu le jour qui sont renommées à l’autre bout du monde.

 

Valéry devant la sècheresse qui menaçait de tout bruler, a stocké l’eau qu’il a distribuée à ceux qui en manquaient. Il a utilisé un arrosoir au pommeau muni de trous très fins, qui humidifiait les légumes en juste proportion. Comme l’eau manquait, il a acheté de l’eau d’Évian, tout le monde sait très bien quel en est le prix.

 

François a décidé qu’il fallait modifier l’ordonnancement du jardin, ce qui demandait de distribuer l’eau en grande quantité. Il a percé le fond de l’arrosoir de trous qu’il a agrandis au fur et à mesure du temps. Comme le chemin est long du robinet aux plates-bandes, l’eau s’était déjà échappée de l’arrosoir lorsqu’il arrivait aux légumes, il  s’est fait livrer des quantités de plus en plus grandes d’eau d’Évian. Nos charges locatives ont connu une importante progression.

 

Ensuite Jacques est arrivé, grand connaisseur de la campagne, il fréquentait les foires et salons de l’agriculture, il saluait tout le monde, ripaillait avec tous, mais ne faisait rien. Il ne s’est pas rendu compte que le fond de l’arrosoir se rouillait, et que l’eau partait à flots. L’eau d’Évian ne suffisant plus, il fit venir de l’eau de toutes provenances à des prix toujours en hausse. Nos charges locatives ont explosé.

 

Vint alors Nicolas, qui nous a proposé un plan qui nous a séduits :

- Remodelage de tout le jardin.

- L’arrosage à l’eau minérale et de source coûtant trop cher, qu’il convenait de colmater le fond de l’arrosoir, que nous ne pouvions pas le changer immédiatement.

Dès sa prise de fonction, le monde a été confronté à des sècheresses successives comme il n'en avait jamais connu jusqu'alors.

Il a donc mis des rustines au fond du seau, il en perdait moins en chemin. Dernièrement, il a décidé que l’arrosoir ne suffisait pas, et qu’un fin tuyau ne perdant pas l’eau permettrait des économies.

Devant le succès escompté, il fut envisagé de supprimer l’arrosoir et de le remplacer par des tuyaux au goutte à goutte, qui dispensent juste la quantité d’eau nécessaire, il convenait également de réduire la superficie irriguée.

Des graines amenées par le sirocco avaient germé, en bordure des plates-bandes des herbes folles avaient poussées qui captaient l’eau des légumes cultivés, qu’il convenait de les arracher.

 

Une grande partie des copropriétaires se sont alors manifestés, ils ont questionné un autre jardinier nommé François qui a expliqué, qu’il fallait laisser les herbes folles prospérer, qu’il convenait de les arroser sans limites afin que d’autres puissent s’épanouir. Il précise aussi que pour arroser tout ceci, nous achèterions de nombreux arrosoirs au fond percé, qui viennent d’un pays de l’Est, et que ces gens n’utilisent plus depuis des décennies, et que de nombreux commis seraient engagés pour les utiliser. Devant le doute d’un tel plan, il a dit que les beaux légumes seraient arrachés, qu’ils laisseraient leur place aux nouvelles herbes folles, et que tout irait pour le mieux.

 

Huit autres jardiniers questionnés nous donnaient tous des réponses divergentes. Dimanche dernier nous avons éliminé ces huit novices dont les solutions ne convenaient qu’à peu de monde, car il fallait ensuite choisir entre les deux premiers

 

Depuis quelques semaines, Nicolas et François se disputent nos suffrages, et enfin mercredi ils devaient entrer en joute oratoire devant un public qui demande depuis longtemps d’être informé. L’assemblée des copropriétaires devrait se prononcer dimanche prochain sur l’opportunité de changer de jardinier, ou de reconduire Nicolas.

 

Le choix sera de savoir si nous préférons sacrifier les beaux légumes pour laisser pousser les herbes folles en augmentant nos charges locatives, ou si nous préférons investir dans du goutte à goutte, grand économiseur d’eau, et arracher ces herbes folles dont nous n’avons que faire, ce qui réduira à terme nos charges.


 

LEXIQUE: A l'attention des plus jeunes ce lexique explique cette leçon d'histoire.

 

Héritage reçu en indivision: La France.


Indivis: Les Français.


Jardinier: Président de la République.


Charles: Charles de Gaulle Premier Président de la Vème République, il a donné une constitution à la France, très décrié de son vivant, aujourd'hui tout le monde se réclame de son héritage, surtout ses opposants farouches de l'époque les socialistes. (10ans)


Georges: Georges Pompidou Premier Ministre de Charles de Gaulle, il fut le second Président de la Vème République, il transforma fortement les structure de la France, il y avait 80% d'agriculteurs et 20% des personnes travaillaient dans l'industrie et le commerce. à la fin de son septenat qu'il n'a pas terminé en raison de son décès ce rapport s'est inversé, il est le maître d'oeuvre de la grande industrie française qui nous donne aujourd'hui des fleurons tels que l'industrie aérospatiale avec Airbus, Alsthom avec le TGV, et l'industrie nucléaire pour ne citer que les principaux. Très décrié de son temps, issu de la Banque de France, ce Président n'a jamais été reconnu à sa juste valeur en raison de l'image qu'ont donné de lui ses opposants socialistes. (5 ans)


Valéry: Valéry Giscard d'Estaing brillant économiste, Ministre des Finances de Georges Pompidou, il fut le troisième Président de la Vème République, il fut confronté au quadruplement du prix du pétrole qui passa de 15 à 60 $ le barril du jour au lendemain imposant le développement du tout nucléaire qui nous donne encore aujourd'hui l'électricité la moins chère au monde, qui participe à la bonne compétitivité de nos entreprises et est une prime importante que le gouvernement n'a pas à allouer aux Français afin d'alléger leur facture énergétique. Il fut très brocardé du temps de sa Présidence, on le représentait sous l'image de Louis XV. (7ans)


François: François Mitterrand farouche opposant socialiste à Charles de Gaulle, puis à Georges Pompidou, et Valéry Giscard d'Estaing, cet avocat obtint après bien des défaites la magistrature suprème. Il a été Ministre à de nombreuses reprises sous Vichy, puis sous la IVème République. premier secrétaire du Parti socialiste il fédéra les gauches autour d'un programme commun en 110 propositions. Ses deux septenats furent marqués par le laminage de son allié de toujours le Parti Communiste, et par la mise en oeuvre d'importantes lois sociales.

-Retraite à 60 ans alors que le monde entier se situait entre 65 et 67 ans, aujourd'hui cet âge est repoussé à 67 ans pour les personnes nées en 1955 ou plus tard.

-Semaine de 40 heures, engagement de nombreux fonctionnaires ou assimilés tant nationaux que territoriaux.

 

L'engagement d'un fonctionnaire ne se calcule pas sur une année, ni sur un septenat, voire un quinquénat, mais sur les 42 ans de la durée de l'emploi plus les annuités de retraite soit un total approchant les 60 ans, embaucher un fonctionnaire aujourd'hui, sera payé par nous même, nos enfants, et nos petits enfants, c'est un bel héritage que nous leur laisserons, car les fonctionnaires ne sont pas révoquables. Ce qui a eu un effet pervers constaté par la dérive des finances publiques, financé par un recours forcené à l'emprunt qui n'aurait jamais été admis pour une entreprise ou pour un particulier. Ces emprunts grèvent aujourd'hui le budget de la France car pour 1.700 milliards encore dus, nous avons déjà remboursé 1.400 milliards d'intérêts. De nombreux ministres ou proches se sont suicidés ou ont eu une disparition douteuse, non élucidée. (14 ans)

 

Jacques: Jacques Chirac Premier Maire de Paris pendant 18 ans fut Premier secrétaire du RPR qui est un remodelage de l'UNR. Jaques Chirac fut de nombreuses fois Ministre, puis premier Ministre de Valéry Giscard d'Estaing, et de François Mitterand, le seul a avoir été deux fois Premier Ministre dont une fois sous la cohabitation. Il devint également Président de la République. Son premier septenat fut marqué par le plan Juppé, suivi d'une dissolution de l'Assemblée Nationale qui entraina la cohabitation avec Lionel Jospin, puis d'une modification de la Constitution afin de réduire le mandat Présidentiel à 5 ans. Il fut réélu par 80% des Français qui voulaient faire barrage à Jean Marie Le PEN. Ce second mandat fut aussi terne que le premier, Il a très peu réformé la France qui en avait grand besoin, car presque rien n'avait été mis en oeuvre afin d'adapter nos structures à l'évolution du monde. (12 ans)

 

Nicolas: Nicolas Sarkosy Maire de Neuilly, plusieurs fois Ministre d'Etat sous Jacques Chirac, il a été élu Président de la République sur la base de son programme de réformer la France avec 52 réformes proposées en 52 semaines. En 5 ans il a été largement au dessus de ses promesses avec 931 réformes soit près de 4 par semaine. Cet énorme débroussaillage de nos institutions n'a pas été du goût de beaucoup, car lorsque vous réformez, nécessairement vous supprimez des avantages acquis.

-L'année de son arrivée aux affaires, en 2007 éclata la plus grande crise financière mondiale jamais vue, le spectre du jeudi noir de 1929 présent à l'esprit.

-Seconde crise 2008 alors que Barack Hussein Obama laisse s'effondrer Lehmann Brothers, un fleuron de la finance américaine. Nicolas Sarkosy vole au secours des banques française, car il s'agit d'une crise de liquidité et pas d'une crise structurelle. Il prête à fort taux au banques, et garantit leurs autres emprunts contre rémunération, Il engage les autres pays de l'Union Européenne et les Etats Unis à en faire de même, il sauve alors le système financier mondial.

Les banques sont sauvées, en un an elles ont repris pied, c'est ce que ses opposants appellent les cadeaux aux banques et à la finance.

-2009 troisième crise: la crise économique, lesbanques malmenées en 2008 ne peuvent plus prêter autant aux entreprises ce qui engendre une crise économique générant chômage et fermeture d'entreprises.

-2010 poursuite de la crise économique la plus grave de tous les temps, les fermetures d'entreprises s'enchaînent en cascades entrainant une forte remonté du chômage. La crise de l'Euro commence Nicolas Sarkosy entreprend de convaincre Angéla Merkel de sauver l'Euro en volant au secours de la Grèce, de l'Irlande, de l'Italie, de l'Espagne, du Portugal.

Des plans drastiques sont imposés aux différents gouvernements qui suscitent des troubles sociaux à répétition, la parution d'un nouveau plan entraîne immédiatement des manifestations d'une foule nombreuse à travers toute l'Europe.

-2011 La crise de l'endettement se propage, les États sont atteints de plus en plus fort, ils voient leur cotation être abaissée. 17 États sont atteints.Le tandem Nicolas Sarkozy Angéla Merkel ne cesse d'intervenir pour imposer à l'Europe un traité de stabilité qui demande une rigueur budgétaire afin de ne pas agraver leur déficit.

 

Pour de plus amples détails: Les réalisations de Nicolas SARKOZY face à son dénigrement

 

Le choix de société pour lequel vous serez appelés à vous déterminer le 6 Mai est donc très important, c'est soit une régression à l’âge des cavernes ou le visa pour le progrès, ne vous y trompez pas, François Hollande comme ceux de qui il s’inspire prétendent que le progrès passe par leurs idées.

 

Ces idées sont issues de groupes réflexion, Jean-Luc Mélanchon nous a expliqué qu'il fallait tout prendre au dessus de 360.000 € par an soit 100% de prélèvement, c'est très simple pour lui qui gagne à peine pus de 30.000 € par mois, il ne serait pratiquement pas touché. François Hollande pour ne pas être en reste veut taxer à 75% au dessus de 1.000.000 € annuel, ce qui est confiscatoire et va entrainer une fuite des capitaux. Ses amis bobos du Showbiz, ou du foot-ball vont tous se déclarer en Suisse à 20% d'imposition ou à Monaco, ou il n'y a aucune imposition sur le revenu. La France verra ses capitaux asséchés.

Comme il ne pourra pas faire payer les riches, les classes moyennes qui sont déjà réduites à leur portion congrue vont encore subir de plein fouet cette augmentation de la pression fiscale qui peut se chiffrer à selon la catégorie de foyer :

 

Comparatif d'impôsition d'un couple de cadres supérieurs 12.000 € net.

 

Comparatif d'impôsition d'un couple de retraités 6.000 € net.

 

Comparatif d'impôsition d'une veuve avec patrimoine.

 

Comparatif d'impôsition d'un couple fortuné.

 

Si vous gagnez moins que ces chiffres, n'ayez crainte, vous ne serez pas oubliés.

 

Eli LAIK

Repost 0
Published by les-francophones-d-israel.over-blog.com - dans Elections Présidentielles Françaises
commenter cet article
29 avril 2012 7 29 /04 /avril /2012 13:09

Concernant la situation intérieure ,faisons un bref et synthétique calcul :

Dette de l’ Etat français: 1700 milliards d’Euros

Charge des intérêts annuels : à raison de 3% :1 700 X 3% = 51 milliards

Un enfant venu du bout du monde, y compris étranger et illégal (sans papiers ) a droit et bénéficie de l’ école gratuite :coût moyen au niveau du collège : 8 000 Euros par an et par enfant (s’ils sont quatre dans une famille , on multiplie par quatre ).

Il y a , en France ,au moins , 15 millions de nouveaux habitants d’origine étrangère , arabo-musulmane ou africaine , ce qui fait , au moins 6 millions d’enfants ou jeunes scolarisés ou en charge post scolaire de l’Etat :

Calcul : 8 000 Euros X 6 000 000= 48 000 000 000 d’Euros = 48 milliards d’Euros .

Rapprochez ces deux nombres 51 et 48 et vous verrez … » l’erreur  » , malgré les mensonges , les omissions , les trafics et les sophismes de la gauche ,

Je ne rajouterais pas les autres dépenses (logement, santé , bourses , alloc. diverses ):on ne comprend que trop , alors , l’état économique de La France comme celui d’autres pays européens

Depuis 30 ans que les choses se sont aggravées c’est à dire avec l’arrivée de Mitterrand en 1981 à la présidence suprême suivie par la régularisation des « sans papiers  » par Gaston Deferre , et consécutivement le regroupement familial ,on comprend la logique fatale de la constitution de cette horrible dette qui pèse sur nous .

Dette que l’arrivée de l’ex  » radical-socialiste » Chirac , au pouvoir n’a bien sûr pas enrayée .

Ne faut il pas rappeler dans vos excellentes émissions , vous qui êtes objectif et honnête ,que c’est cette lourde présence immigrée qui fout le pays en l’air (pas moins )? Car , au vu de la Bourse et de la progression du pouvoir d’achat des Français (50% en 30 ans ), l’économie française , elle, n’est quand même pas sinistrée .


James

Repost 0
Published by les-francophones-d-israel.over-blog.com - dans Elections Présidentielles Françaises
commenter cet article
27 avril 2012 5 27 /04 /avril /2012 12:40

La bataille de France – Par Emmanuel Navon

Publié le : 26 avril 2012
Print Friendly

Le premier tour de l’élection présidentielle en France m’a rappelé mon passé: Nicolas Sarkozy était le maire de la commune où je vivais; Nicolas Dupont-Aignan (le candidat gaulliste) et Pierre Moscovici (le directeur de campagne de François Hollande) furent mes maîtres de conférence à Sciences-Po. Mais ces candidats ne me manquent pas et je m’estime heureux de ne plus vivre en France (et pas seulement parce que les cours de Dupont-Aignan et de Moscovici étaient à mourir d’ennui).  Car si Sarkozy est battu au second tour (comme les sondages le prévoient), la France ira à la faillite et l’Euro ne survivra sans doute pas.  Bien que j’ai été déçu par Sarkozy, et bien que j’ai perdu toute patience pour son style erratique, je le soutiens.

J’ai fermement critiqué Sarkozy après qu’il ait insulté mon Premier Ministre en novembre 2011 (« Sarkozy, c’est fini, » 9 novembre 2011).  Dans mon article, je raillais la politique étrangère de Sarkozy, je désavouais son attitude à l’égard d’Israël, et je lamentais l’écart entre ses demi-réformes économiques et la « rupture » qu’il avait promise avant son élection.  Je concluais ainsi: « Sarkozy a perdu le vote juif et sa défaite probable aux élections présidentielles sera bien méritée.  Sarkozy, c’est fini. »  Je souscris à chaque mot: Sarkozy ne mérite pas d’être réélu et je ne saurais m’en désoler au vu de son attitude à l’égard d’Israël ces deux dernières années.  Et pourtant, comparé à Hollande, Sarkozy est un moindre mal.  J’en appelle donc à voter pour lui.

Rejoignez JSSNews sur Facebook !

L’économie française est sur le point de partager le sort de celui de ses voisins du sud du fait de sa croissance faible, de sa dette insoutenable, et des inquiétudes justifiées des marchés financiers.  L’État français est le plus grand dépensier de l’OCDE: ses dépenses représentent 56% de son PIB, tandis que la moyenne des pays de l’OCDE est de 43%.  Comme ses voisins européens, la France a bâti un État providence généreux après la Seconde Guerre mondiale.  Mais la crise économique des années 1970 a fortement diminué la croissance et les revenus fiscaux qui finançaient  l’État providence européen.  Et la démographie européenne (augmentation de la durée de vie et diminution du taux de natalité) réduit inévitablement le nombre de contribuables tout en augmentant le nombre de retraités.  Ajoutez à cela la globalisation, qui permet aux capitaux et aux sociétés de migrer librement vers des pays plus accueillant fiscalement, et vous comprenez pourquoi le gouvernement français ne parvient pas à joindre les deux bouts et a besoin d’emprunter pour assurer ses dépenses.

Contrairement à ses voisins nordiques, la France n’a jamais adapté ses dépenses à sa démographie et à la globalisation.  Les réformes réussies de Margaret Thatcher en Grande-Bretagne (dans les années 1980) et de Gerhard Schröder en Allemagne (dans les années 1990) n’ont jamais eu lieu et n’auront sans doute jamais lieu en France: les Français pensent dans leur majorité (comme l’indiquent systématiquement les sondages d’opinion) que le capitalisme est injuste, et ils semblent croire que les lois de l’économie ne s’appliquent pas à l’État.  Tandis qu’en Grande-Bretagne, en Irlande, au Portugal et en Espagne les électeurs ont choisi ces deux dernières années des partis et des dirigeants qui ont promis des réformes économiques douloureuses, les Français ont plébiscité le 22 avril dernier des candidats qui accusent la globalisation et les marchés financiers des problèmes économiques de la France, et qui n’ont promis aucune des réformes dont l’économie française a tant besoin.

Le fait que la France refuse de regarder la réalité économique en face a des conséquences.  La dette publique de la France constitue 90% de son PIB (un chiffre qui ne fait qu’augmenter et qui atteindra 100% en 2015 selon la Cour des Comptes).   Le budget de l’État est déficitaire depuis 1974.  La France a le plus grand déficit des comptes courants de la zone Euro en termes nominaux.  Les banques françaises sont sous-capitalisées.  La France souffre d’un taux de chômage structurel (10% contre 5,8% en Allemagne) entre autres parce que coût de l’emploi en France est trop élevé (un employeur français paie deux fois plus de charges sociales qu’un employeur allemand).

Jusqu’à la crise financière de 2008, la France pouvait vivre à crédit parce que, après tout, l’économie française a de nombreux atouts.  Mais les prêteurs, aujourd’hui, sont rares et exigeants, et donc la France pourrait bien partager le sort de la Grèce.

La France doit se réveiller avant qu’il ne soit trop tard, et les candidats à la Présidence doivent dirent la vérité aux électeurs.  Or ils font exactement le contraire –surtout François Hollande.

Le programme d’Hollande inclut l’augmentation des dépenses publiques (20 milliards d’Euros sur cinq ans), la remise en cause partielle de l’augmentation de l’âge de la retraite à 62 ans, un impôt sur le revenu de 75% pour les plus riches, et une augmentation de l’impôt sur la fortune.  Alors que l’État français a besoin de se mettre au régime d’urgence, Hollande veut l’engraisser.  Pis, Hollande veut renégocier l’acte  fiscal européen, un accord conclu à l’arrache-pied pour imposer une certaine discipline budgétaire au sein de la zone Euro.

La victoire d’Hollande entraînera donc une fuite des capitaux et des talents, ainsi qu’une déstabilisation de l’Euro.  Au lieu de s’attaquer aux déséquilibres structurels de l’économie française, Hollande mènera la France à la faillite et l’Euro à sa perte.

Les réformes économiques de Nicolas Sarkozy ont certes été bien minces pendant ses cinq années au pouvoir, mais un Sarkozy réélu n’aura plus à craindre la sanction de l’électorat et il prendra peut-être les mesures impopulaires et nécessaires pour sauver la France de la faillite.  Même s’il ne mérite pas le bénéfice du doute et même s’il ne  mérite pas d’être réélu, son remplacement par Hollande constituerait une catastrophe pour la France et pour l’Europe.  Pour cette raison, les Français doivent mettre de côté leur antipathie justifiée pour Sarkozy et le réélire.

Par Emmanuel Navon – JSSNews
Emmanuel Navon est Professeur de Relations Internationales à l’Université de Tel-Aviv est candidat du Likoud pour les prochaines législatives israéliennes.
Inscrivez-vous à la newsletter de JSSNews

Repost 0
Published by les-francophones-d-israel.over-blog.com - dans Elections Présidentielles Françaises
commenter cet article
25 avril 2012 3 25 /04 /avril /2012 11:37

Ci dessous le lien d'un article de Mariane paru 48 heures avant le premier tour.

 

Ceux qui veulent la Charia peuvent voter François HOLLANDE.

 

Ceux qui la refusent pourront dans un sursaut républicain refuser ce choix en votant Nicolas SARKOSY.

 

Ne vous trompez pas, vous êtes devant un choix de société qui n'a rien à voir avec l'habituel clivage Gauche-Droite.

 

Il y a donc un vote musulman en France.

 

cliquez ici.

 

Eli LAIK

Repost 0
Published by les-francophones-d-israel.over-blog.com - dans Elections Présidentielles Françaises
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de les-francophones-d-israel.over-blog.com
  • : -Rassembler tous les francophones israéliens, afin qu'ils s'expriment auprès des autorités, et évoquent les améliorations susceptibles de faciliter leur intégration pour une Alyah réussie. -Cela passe par l'élection d'un député à la Knesset au poste réservé aux Olim. -Par la présentation d'un francophone sur les listes électorales municipales afin de relayer sur le terrain les actions du député.
  • Contact

Profil

  • les-francophones-d-israel.over-blog.com
  • Mes trois buts dans la vie:
1) La vérité
2) La vérité
3) La vérité
  • Mes trois buts dans la vie: 1) La vérité 2) La vérité 3) La vérité

Recherche

Les-Francophones-D-Israel