Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 juin 2012 6 02 /06 /juin /2012 20:52

Chers amis,

Cela fait maintenant plusieurs mois que nous échangeons des messages et que, parfois, nous nous rencontrons sur le terrain.
Je vous remercie, toutes et tous, pour la qualité de votre accueil et pour la chaleur de votre présence et de votre soutien tout au long de cette campagne.

L’heure du choix a sonné.
Pour certains, vous avez déjà voté par internet et je vous en remercie.
J’espère vous avoir définitivement convaincus de m’apporter votre voix dès le 1er tour ce dimanche.
Dès le 1er tour, car si votre mobilisation est suffisante, un seul tour suffira.

Je pourrais alors très rapidement me mettre au travail, à votre service.

Si vous ne votez pas, d’autres décideront à votre place
S’il reste encore parmi vous des personnes qui doutent, et pour certains, qui hésitent à aller voter, souvenez-vous que si vous ne votez pas, ce sont d’autres qui décideront à votre place.
Et surtout, cette élection est importante, particulièrement dans le contexte actuel où François Hollande vient d’être élu, avec son cortège d’alliés encombrants.
Cette élection est importante car elle peut avoir une influence réelle sur votre vie quotidienne, sur celle de vos enfants et de vos familles, en Israël ainsi qu’en France.

Si vous m’accordez votre confiance, sachez que je viendrai fréquemment vous rendre visite afin de vous écouter et prendre en compte vos préoccupations. Vous aurez, à votre disposition, un interlocuteur attentif à vos souhaits, secondé par une équipe disponible et efficace. Je serai une sentinelle qui veillera au respect de vos droits et de vos intérêts, que vous soyez binational, expatrié ou résidant permanent à l’étranger. Vous, binationaux qui avez parfois hérité de la nationalité française de vos parents, j’ai l’ambition, si je suis élu, de vous donner l’envie de redécouvrir la France, ses valeurs, sa culture et sa langue.

Ne nous voilons pas la face : en raison de la guerre des chefs à droite, mais aussi parce qu’un président élu bénéficie toujours d’un état de grâce qui lui garantit une majorité, le Parti Socialiste dominera la prochaine Assemblée nationale.
Les députés d’opposition systématique seront inaudibles tandis que ceux du parti au pouvoir seront des pions destinés à entériner des décisions prises par d’autres.
Si vous en doutez, cliquez ici.

Les projets fiscaux des deux partis dominants, PS et UMP, sont au détriment des Français de l'étranger
De plus, les deux partis dominants (l’UMP et le PS) ont tous deux des « projets » fiscaux destinés à ponctionner les avoirs des Français, particulièrement ceux qui résident à l’étranger. Si vous en doutez, regardez ce court clip où vous verrez que l’UMP et le PS veulent lier fiscalité et nationalité.

Du côté de l’UMP, par pure démagogie, ils en sont même venus à envisager de supprimer la double nationalité. Voyez l’estime et la considération qu’ils vous portent !

Ne vous laissez pas manipuler par les peurs que tente de susciter l’UMP : cette circonscription est structurellement à droite et nous la gagnerons.

Les autres candidats ne concourent pas sérieusement pour gagner cette élection. A quoi cela sert-il donc de déposer un bulletin par amitié alors qu’on peut voter utilement avec sa tête ?


Candidat libre de centre droit, soutenu par différents partis, véritables amis d'Israël, par la LIFE et par la représentante de l'UMP de Rome.
Pour ma part, je suis un candidat libre de centre-droit. Je ne devrais mon élection qu’à vous tous, mes électeurs. Des partis politiques et des organisations  indépendantes liées à l’expatriation -la LIFE - ont choisi de me soutenir alors que je n’appartiens à aucun d’entre eux. J’en suis fier et je les en remercie. Il y a d’abord eu le Parti Libéral Démocrate (les héritiers d’Alain Madelin). Puis ensuite, le Parti Chrétien Démocrate. Pour mémoire, et pour ceux qui stigmatisent ce soutien, je tiens à rappeler que les chrétiens-démocrates sont les plus fidèles soutiens d’Israël au Parlement européen. De même, aux Etats-Unis, lorsque le président en place tente d’imposer une « solution » aux dirigeants israéliens, ce sont les mouvements chrétiens qui sont les plus ardents défenseurs d’Israël.
Tout en demeurant indépendant, j’ai su élargir mes soutiens puisque l'équipe israélienne de Philippe SOUSSI (Nouveau Centre) soutient ma candidature, de même que la représentante de l'UMP à Rome qui fait activement campagne pour moi depuis plusieurs mois.
Je vous suggère aussi de lire les témoignages de soutien de personnalités importantes qui apparaissent sur cette page.

Candidat libre, je serai libre d’agir en fonction de vos intérêts et de nos valeurs communes. Je ne serai pas la marionnette d’un parti, par nature hostile à Israël, que ce soit le Parti Socialiste et ses alliés, ou le parti Gaulliste de l’UMP.
A ceux qui douteraient de l’inutilité d’un député UMP supplémentaire, je vous propose de chercher une seule déclaration d’un député UMP qui se serait opposé aux décisions hostiles à Israël que Nicolas Sarkozy a pu prendre : admission de la « Palestine » à l’UNESCO, condamnation d’Israël à l’ONU, insultes au Premier ministre israélien…
Pour ma part, je serai le député d’une opposition constructive qui ne s’opposera pas, par principe, à tout ce que la nouvelle future majorité décidera. Mon objectif sera d’être efficace afin de vous servir avant de servir les intérêts d’un camp, d’un clan.

A ceux d’entre vous qui pensent que ce vote à l’Assemblée nationale ne les concerne pas, je tiens à rappeler que votre député vous représentera et que vous devrez en être fiers. Il devra défendre vos droits et devra être vigilant pour éviter que vous ne soyez négligés par les législateurs.
Cette élection est importante pour vous, elle aura un impact sur votre vie.

Je vous invite donc à voter pour moi, un candidat libre de centre-droit.
Libre aussi, parce que je suis le seul candidat à avoir financé ma campagne tout seul. Regardez ceux qui ont financé les campagnes de mes concurrents et vous verrez qui tirera leurs ficelles…

Animé d'une volonté de rassemblement, je serai le député de tous les Français de notre circonscription
Afin de mieux connaitre mes engagements, je vous propose d’aller visiter mon site -www.KARSENTY2012.com – et de lire ma profession de foi que vous avez déjà dû recevoir. Sinon, cliquez ici pour la lire.

Pour conclure, je tiens à rappeler que, si je suis élu, je serai le député de tous les Français de cette circonscription, sans exclusion.
De tous les pays, de tous les partis ; de toutes les croyances et de toutes tendances.
Avant le 3 juin, nous étions parfois concurrents. Après le 3 juin, nous serons unis autour du député que vous aurez choisi afin qu’il fasse le travail que vous attendez de lui.
Si je ne suis pas élu, je souhaiterai bonne chance au vainqueur. Si je ne devais pas participer au second tour, j’analyserai les candidatures restantes et je vous indiquerai quel sera le vote que je recommanderai.
Je sais, bien sûr, que je ne serai pas propriétaire de mes voix mais j’indiquerai une préférence.

Malgré les invectives, les propos parfois durs que j’ai subis, je me réjouis d’avoir participé à une campagne dans laquelle les médias locaux ont été libres de s’exprimer. C’est une des grandes spécificités de cette élection dans laquelle, pour la première fois pour une élection française, grâce à la présence de médias locaux puissants, les médias dominants français n’ont pu dicter leur choix aux électeurs.

Merci à vous tous, vous tous qui êtes venus à ma rencontre, vous tous qui m’avez aidé tout au long de cette campagne.
Parfois opposants au départ, la confrontation de nos idées m’a permis d’évoluer et d’aboutir à un diagnostic différent de celui que j’avais effectué initialement.

J’espère vous revoir prochainement afin d’élaborer avec vous les modalités de notre future collaboration pour les cinq années à venir.
A bientôt,

Philippe Karsenty, votre député déterminé

Visitez mon site de campagne: www.KARSENTY2012.com

Repost 0
Published by les-francophones-d-israel.over-blog.com - dans Elections à l'Assemblée Nationale Française
commenter cet article
1 juin 2012 5 01 /06 /juin /2012 11:28

Boker tov chers amis,

 

Après trois semaines d'absence sans internet disponible, me voici de retour à la maison.

 

Je vous joins un post de Sultana CORA que je remercie, 

 

J'ai près de 4000 emails non lus, après traitement je reviendrais avec des articles que vous me faites l'honneur de lire.

 

Depuis de nombreux mois avant les Présidentielles, j'avais formulé des analyses qui décorticaient les programmes économiques des différents partis ou candidats.

 

ANALYSE COMPAREE DES PROGRAMMES ELECTORAUX DU FN, DU PS, DE L’UMP.

 

Lettre ouverte à François Hollande par le Professeur Bernard DEBRÉ

 

Nicolas SARKOSY vu par un écrivain de gauche

 

Les Français se sont défoulés, ils ont rejeté Nicolas SARKOSY contre qui les médias ont mis en place une détestation à nulle autre pareille.

 

Gageons qu'ils se reprennent, et qu'ils ne donne pas une majorité à la gauche afin d'empêcher cette gabegie.

 

Pour cette raison j'appelle à voter à droite ou au centre droit, et certainement pas pour François BAYROU qui s'est totalement déconsidéré par sa prise de position contraire au vote de des adhérents à son parti.

 

Il faut absolument faire barrage à cette politique moyen-ageuse qui mêne la France et l'Europe à la catastrophe. Les Irlandais sont appelés aux urnes pour un référendum pour ou contre la politique de rigueur afin de sortir de la crise, ils sont apparement favorable à la rigueur, et rejettent la facilité.

 

Pour la 8ème circonscription des Français de l'Etranger, mon choix s'est porté naturellement sur Philippe KARSENTY que je soutiens depuis fort longtemps, car il est le seul à se battre pour la vérité contre le mensonge.

 

Une question d'arythmétique: la gauche, les verts, l'extrème gauche font en tout 47%. Ne nous trompons pas une nouvelle fois.

 

Eli LAIK

 

Sultana Cora 1 juin 07:33

 

La panique ! Devant l'absence de réaction des Allemands et de la BCE, les investisseurs fuient.

 

Ils vendent massivement leurs avoirs européens en se demandant si les Européens veulent vraiment défendre la zone euro

 

Les investisseurs jettent l'éponge. Ils fuient l'euro, ils fuient les pays en difficulté, ils fuient les banques européennes.

 

L'absence de réaction de l'Europe devant la situation explosive quotidienne les pousse à chercher refuge en Allemagne, aux Etats Unis, en Europe du Nord, au Japon.

 

La situation est explosive, mais on n'entend ni les Allemands, ni la BCE, ni le président normal. L'EURO EN CHUTE LIBRE sauve qui peut. C'était un peu l'ambiance hier.

 

Devant l'absence de réaction des allemands et de la BCE, les investisseurs fuient. Ils vendent massivement leurs avoirs européens en se demandant si les Européens veulent vraiment défendre la zone euro. ...

 

Le monde se coupe en deux. Les pays à risque et les autres. C'est impressionnant à voir. L'EUROPE AVERTIT LA FRANCE

 

Avec la hausse du SMIC, la réforme de la réforme des retraites, les créations de postes dans l'administration, l'absence de réduction des dépenses publiques à part les gadgets comme prendre le train au lieu de l'avion, la France ne va pas du tout dans la bonne direction pour Bruxelles. "Normal"!

 

LA COUR DES COMPTES AVERTIT LA FRANCE Même son de cloche du côté de la Cour des comptes sur le dérapage des dépenses publiques à venir.

 

Les mesures symboliques comme la baisse des salaires des ministres, compensée d'ailleurs par l'augmentation du nombre des ministres, sont de la poudre aux yeux.

 

La France doit faire des réformes structurelles et réduire ses dépenses publiques. "Normal"! QUEL EST LE PAYS de la zone euro qui connaît le plus fort recul de sa part de marché à l'export après la Grèce...la France. "Normal" ! http://www.monfinancier.com/finances/journal-de-mon-financier-c1/morning-de-marc-fl-iorentino-r1/la-panique-9943.html

 

La panique www.monfinancier.com Les investisseurs jettent l'éponge. Ils fuient l'euro, ils fuient les pays en difficulté, ils fuient...

Repost 0
Published by les-francophones-d-israel.over-blog.com - dans Elections à l'Assemblée Nationale Française
commenter cet article
13 mai 2012 7 13 /05 /mai /2012 19:35

http://www.mdamemichu.com/wp-content/uploads/2012/05/Francois-Hollande-fatigue.jpg



C’est le moment des grandes tractations pour former le gouvernement de Hollandréou Ier roi du peuple de gauche. Pour ce faire, notre candidat-entrant dispose d’une liste intéressante d’élus PS dans laquelle il pourra piocher sans retenue.
Jean-Pierre Kucheida – Député-Maire du Pas-de-Calais : Détournement de fonds –Mis en cause Attend les résultats de l’enquête parlementaire qui a lieu en ce moment sur les pratiques de la Fédération PS du Pas-de-Calais, suite aux révélations de Gérard Dalongeville à la juge Véronique Pair, révélées dans son livre « Rose Mafia ». Quand les premières révélations tombent, François Hollande l’a appelé pour lui dire « Tiens bon, on va laisser le vent retomber, ça va passer ».
François Bernardini – Maire d’Istres : Détournement de fonds publics – Condamné en 2001, en appel, à dix-huit mois de prison avec sursis, 400 000 francs d’amende et cinq ans d’inéligibilité.
 Patrick Sève – Maire de l’Haÿ-les-Roses : Détournement de fonds publics – Mis en examen le 8 septembre 2011 pour « octroi d’avantages injustifiés et soustraction de fonds publics », pour un montant d’environ 2 millions d’euros, et pour avoir bénéficié de pots de vin dans l’octroi de marchés publics dans sa commune.
François Pupponi – Député-Maire de Sarcelles : Extorsion de fonds – Mis en causeAuditionné le 3 septembre 2010 dans le cadre d’une enquête sur un cercle de jeu parisien pour « blanchiment » et « extorsion de fonds ».  Accusé de « subordination de témoin »  par son directeur de cabinet, il aurait essayé de persuader sa belle-fille de démissionner du cercle Wagram, comme l’exigeaient les nouveaux patrons corses.
Jean-Pierre Destrade – Conseiller Général de Saint-Pierre-d’Irube : Trafic d’influences – Condamné en 2005 à 3 ans de prison dont 2 avec sursis et 10.000 euros d’amende dans une affaire de trafic d’influence et d’escroquerie,  une peine couverte par sa détention provisoire.
Serge Andréoni – Sénateur-Maire des Bouches-du-Rhône : Complicité de trafic d’influences – Mis en examen lundi 17 octobre 2011, pour « complicité de trafic d’influence »,il est soupçonné d’avoir fait désigner un avocat ami pour aider le frère de Jean-Noël Guérini, Alexandre, à régler un litige financier qui l’opposait à la communauté d’agglomération de Salon-de-Provence.
Henri Emmanuelli – Président du Conseil Général des Landes : Complicité de trafic d’influences – Condamné le 16 décembre 1997 dans l’affaire Urba à dix-huit mois de prison avec sursis et à deux ans de privation de ses droits civiques. Également mis en examen le 15 octobre 1998 dans le cadre de l’affaire Destrade de financement illégal du Parti socialiste, il est relaxé.
Janine Ecochard – Vice-Présidente du Conseil Général des Bouches-du-Rhône :Trafic d’influence – Condamnée en 1998 dans l’affaire Urba sur le financement occulte du PS.
Jean-Christophe Cambadélis – Député de Paris : Recel d’abus de confiance –Condamné Mis en examen le 7 juin 2000 pour abus de confiance, il est reconnu « coupable de recel d’abus de confiance » le 2 juin 2006 et il est condamné à six mois de prison avec sursis et 20 000 euros d’amende, dans l’affaire des emplois fictifs de la MNEF.
Harlem Désir – Député Européen : Recel d’abus de biens sociaux – Condamné le 17 décembre 1998, à 18 mois de prison avec sursis et 30 000 francs d’amende pour recel d’abus de biens sociaux. Il avait bénéficié au début des années 1990 d’un emploi fictif, lorsqu’il était à la tête de SOS racisme, financé par une association lilloise.
Michel Pezet – Député des Bouches-du-Rhône : Recel de fonds – Condamné Mis en cause dans l’affaire Urba en 1991, il est innocenté par la justice le 16 décembre 1998 de toute accusation d’enrichissement personnel ; en revanche, il est condamné pour « recel de fonds utilisés [pour un financement politique] en dehors de tout enrichissement personnel ».
Jean-Noël Guérini – Président du conseil général des Bouches-du-Rhône :Association de malfaiteurs – Mis en examen le 8 septembre 2011 pour « prise illégale d’intérêts, trafic d’influence, association de malfaiteurs et complicité d’obstacle à la manifestation de la vérité » pour avoir favorisé son frère dans le cadre de marchés publics.
Jean-Pierre Noyes – Conseiller Général des Bouches-du-Rhône : Association de malfaiteurs – Mis en examen le mercredi 11 janvier 2012 pour des faits d’association de malfaiteurs. Il est soupçonné d’avoir favorisé l’attribution d’emplois et de logements sociaux au profit de proches d’Alexandre Guérini, le frère cadet du président PS du conseil général des Bouches-du-Rhône, alors qu’il était le président jusqu’en juin 2011 de « 13 Habitat », l’office HLM rattaché à la collectivité locale.
Jean-Marc Ayrault – Député-Maire de Loire-Atlantique : Délit de favoritisme –Condamné à une peine de six mois de prison avec sursis et 30 000 F d’amende pour avoir octroyé de décembre 1991 à décembre 1993, sans mise en concurrence, ni avoir recours à des appels d’offres et sans réaliser de contrat, le marché d’impression du journal municipal nantais, Nantes Passion dont le budget d’impression s’élevait à 6 millions de francs par an.
Michel Laignel – Député et Conseiller Général des Bouches-du-Rhône : Favoritisme – Condamné Le 14 juin 2005, alors poursuivi pour «  favoritisme, prise illégal d’intérêts et faux et usage de faux, en écriture publique » le maire de Ronchin a été condamné à deux ans de prison avec sursis et deux ans d’illégibilité.
Christian Bourquin – Président du Conseil Général des Pyrénées-Orientales : Favoritisme dans l’attribution de marché public – Condamné. Soupçonné, dès 2001, d’avoir trafiqué ses comptes de campagne, il est condamné en 2009, à trois mois de prison avec sursis et 5000 euros d’amende pour minoration de comptes de campagne et complicité de faux. En 2008, il est mis en examen pour favoritisme dans le cadre d’un marché public et de nouveau condamné, début janvier 2012, à deux mois de prison avec sursis pour ces « faits graves ».
Eli Puigmal – Maire de Saint-Estèves : Délit de favoritisme – Condamné le 26 janvier 2012 délit de favoritisme dans les conditions d’attribution de marché d’organisation de spectacles à l’association Boitaclous en 2009 alors qu’il était maire de Saint Estève.
Jacques Mellick – Député-Maire de Béthune dans le Pas-de-Calais : Faux témoignages – Condamné en 1996 par la justice à abandonner tous ses mandats suite à sa condamnation pour témoignage de complaisance dans l’affaire VA-OM.
Jean-Pierre Balduyck – Député du Nord : Favoritisme – Condamné par le tribunal correctionnel de Lille à 7 500 euros d’amende en 2005 après 7 ans de mise en cause, alors qu’il était maire de Tourcoing, pour complicité d’atteinte à la liberté des marchés publics dans l’affaire du Grand Mix de Tourcoing.
Robert Gaïa – Député du Var : Favoritisme – Condamné le 21 janvier2002 à six mois de prison avec sursis pour favoritisme dans l’attribution du marché des cantines scolaires de la ville de Toulon en 1997.
Ségolène Royal – Présidente de la Région Poitou-Charentes : Licenciements abusifs –Condamnée en 2008 par La Cour d’appel de Rennes, l’ancienne candidate socialiste à l’élection présidentielle à dû verser plusieurs mois de salaires non payés à deux de ses attachées parlementaires ayant travaillé pour elle entre 1995 et 1997.
Anne Hidalgo – Adjointe au maire de Paris : Infraction à la législation sur la durée du travail – Condamnée le 26 janvier 2012 à 40.000 € d’amende pour infraction à la législation sur la durée du travail au titre de ses fonctions de Présidente du conseil d’administration de l’APUR (Atelier Parisien d’Urbanisme), alors qu’elle est elle-même ancienne inspectrice du travail. Cette condamnation fait suite à deux plaintes déposées au tribunal de police par l’inspection du travail. L’une pour « travail dissimulé », l’autre pour non-paiement des heures supplémentaires.
Jacques Mahéas – Sénateur de Seine-Saint-Denis : Agression Sexuelle – Condamné en mars 2010, pour agressions sexuelles contre une ex-employée municipale, pour des faits survenues en 2002. La plainte a été déposée en 2004 mais il faut attendre 2011 pour qu’il démissionne du PS, sous menace d’exclusion. Soutien de François Hollande pendant la primaire socialiste.
Pascal Buchet – Maire de Fontenay-aux-Roses : Harcèlement – Condamné à 8000 € d’amende par le tribunal correctionnel de Nanterre, coupable de harcèlement moral à l’encontre de son ex-directrice de la communication, qui s’est suicidée en 2007.
François-Xavier Bordeaux – Dirigeant du PS bordelais : Abus de faiblesse – Condamnéà la peine de deux ans de prison dont un ferme, assortie de cinq ans de privation des droits civiques, civils et de famille, pour avoir abusé de la faiblesse d’une vieille dame fortunée, Jeanine Terrasson.
Yacine Chaouat – Adjoint au maire du 19e arrondissement de Paris : Violences conjugales – Condamné par le tribunal correctionnel à six mois de prison avec sursis et dix-huit mois de mise l’épreuve, pour violences conjugales sur son épouse. En août 2009, Fatima, 21 ans, avait été battue à coups de ceinture et retenue à son domicile, alors qu’elle venait d’arriver de Tunisie.
Jack Lang – Député du Pas-de-Calais : Rupture de contrat – Condamné le 6 janvier 2009 par le TGI de Paris à verser 34.000 euros à l’éditeur Bernard Pascuito, qui l’avait assigné pour rupture de contrat après que l’ancien ministre se fut opposé en 2006 à la publication d’un livre qu’ils avaient co-écrit.
Sylvie Andrieux – Député des Bouches-du-Rhône : Escroquerie – Mise en examen le 8 juillet 2010 pour « complicité de tentative d’escroquerie et complicité de détournement de fonds publics » pour un montant estimé à 740.000 €, grâce à des associations fictives.
Monique Delessard – Maire de Pontault-Combault : Faux en écriture publique –Condamnée le 14 mai 2010,  par la cour d’appel de Paris à 15 mois de prison avec sursis et à une peine d’inéligibilité pour avoir marié illégalement l’ancien député-maire Jacques Heuclin, à l’article de la mort.
Bernard Granié – Président d’une intercommunalité Bouches-du-Rhône : Corruption – Condamné le 7 septembre par la cour d’appel d’Aix-en-Provence à deux ans de prison ferme et cinq ans d’inéligibilité. Elle a en effet estimé que fournir des informations confidentielles – contre 300 000 euros de pots de vin – à une société de traitement de déchets candidate à un marché public constituait une faute gravissime.
Michel Delebarre – Député du Nord : Ecoutes illégales – Condamné Cette ancien ministre de la Fonction Publique sous Mitterrand, a été condamné en 2005 dans le cadre de l’affaire des écoutes de l’Élysée. Il a été notamment reconnu coupable du placement sur écoutes de Jean-Edern Hallier, journaliste qui menaçait de révéler l’existence de Mazarine à l’opinion. Il est dispensé de peines.
Claude Pradille – Sénateur du Gard : Corruption – Condamné en 1995 à cinq ans de prison de ferme, cinq ans d’inéligibilité et 300.000 francs d’amende. Il avait été jugé pour «faux et usage de faux, corruption, complicité d’escroquerie et subornation de témoins» dans une affaire où il était soupçonné d’avoir fait construire sa piscine sur des fonds publics de l’Office HLM du Gard
Jean-Paul Huchon – Président du Conseil Régional d’Ile-de-France : Prise illégale d’intérêts dans des marchés publics – Condamné. En novembre 2004, après l’envoi d’une lettre anonyme sur l’existence d’emplois fictifs au conseil régional d’Île de France, il est jugé avec son épouse, Dominique Le Texier, pour prise illégale d’intérêts dans des marchés publics passés en 2002 et 2003, entre le conseil régional et les sociétés de communication Image Publique, Sertis et LM Festivals, employant sa femme. Il est condamné à 6 mois de prison avec sursis, 60 000 euros d’amende et un an d’inéligibilité le 20 février 2007 par le tribunal correctionnel de Paris puis la peine est confirmée en appel le 21 novembre 2008, hormis l’inéligibilité.
Robert Navarro – Sénateur de l’Hérault : Abus de confiance – Mis en examen Cible d’une plainte déposée par le PS en mars 2011 pour « abus de confiance », pour des frais personnels et 42.000 € de pizzas qui ont été facturés à la Fédération PS entre 2008 et 2010. Soutien de François Hollande à la primaire socialiste, il intègre son équipe de campagne durant l’été 2011.
René Teulade – Sénateur-Maire de Corrèze : Abus de confiance – Condamné par le tribunal correctionnel de Paris à 18 mois de prison avec sursis et 5 000 euros d’amende. Il s’est rendu coupable coupable d’abus de confiance dans le scandale de la Mutuelle de retraite de la fonction publique (MRFP). Il a été le suppléant de François Hollande à L’Assemblée entre 1997 et 2002.
Khadija Aram – Adjointe au maire de Trappes : Abus de confiance – Condamnée le 27 avril 2011 à deux ans de prison, dont 18 mois avec sursis, pour avoir promis contre rémunération, à des personnes en situation irrégulière des titres de séjour qu’elle n’a jamais obtenus, ainsi que cinq ans d’interdiction de droits civiques et civils.
Pierre Mauroy – Sénateur du Nord : Abus de confiance – Condamné Le 20 juin 2008, il est mis en examen pour détournement de fonds publics à propos d’un emploi présumé fictif attribué à Lyne Cohen-Solal au sein de la communauté urbaine de Lille (CUDL) en 1992. Le 4 février 2011, Pierre Mauroy est condamné à 20 000 euros d’amende avec sursis pour abus de confiance et devra, avec Lyne Cohen-Solal et Bernard Masset, son ancien directeur de cabinet, rembourser 19 654 euros à la CUDL.
Laurent Fabius – Député de la Seine-et-Marne : Homicide involontaire – Mis en examenIl a comparu en février et mars 1999 devant la Cour de justice de la République (CJR) pour homicides involontaires dans l’affaire du Sang Contaminé. Le 9 mars 1999, Laurent Fabius est relaxé, la CJR soulignant tout de même que son action « a contribué à accélérer les processus décisionnels. »
Philippe Kaltenbach – Maire de Clamart : Corruption – Mis en cause Suite à la diffusion d’une vidéo sur Internet, où on le voit négocier contre de l’argent l’attribution d’un logement au proche d’un collaborateur, une enquête préliminaire a été ouverte, dans laquelle il estsoupçonné de corruption dans l’attribution de logements sociaux.  Deux juges d’instruction de Nanterre sont chargés, depuis le 22 février, d’une information judiciaire ouverte pour « corruption active et passive, recel, complicité ».
André Vallini – Sénateur de l’Isère : Licenciement abusif et harcèlement moral –Poursuivi par son attachée parlementaire, avec qui il a fini par trouver un accord. Proche deFrançois Hollande, cet ancien président de la Commission Outreau conseille le candidat socialiste sur les questions de justice.
Jean-Marc Pastor – Sénateur / questeur du Sénat : Notes de frais frauduleuses – Mis en cause par le site Médiapart, qui révèle le 27 juin 2011 que le sénateur avait transmis à la trésorerie du Sénat deux factures de restaurant émises dans le Tarn, son département, pour un montant total de 2492 euros. Il menace Médiapart de poursuites, produisant un faux communiqué de Gérard Larcher pour l’occasion, alors Président du Sénat, avant de se rétracter et de rembourser l’intégralité des notes de frais.
Dominique Strauss-Kahn – ancien Député-Maire du Val d’Oise : Complicité de proxénétisme – Mis en cause Après son procès pour viol dans l’affaire du Sofitel de New York, Dominique Strauss-Kahn a été mis en garde à vue et entendu le 21 février 2012 pour complicité de proxénétisme dans l’affaire du Carlton de Lille. Jusqu’au printemps 2011, il était le favori de la primaire socialiste pour l’élection présidentielle.
Gérard Dalongeville – Maire d’Hénin-Beaumont : Détournement de Fonds Publics –  Mis en examen en 2009, il attend toujours son jugement pour « faux en écriture et usage de faux, détournements de fonds publics, favoritisme et recel de favoritisme »
 
etc.,
etc., 

Repost 0
Published by les-francophones-d-israel.over-blog.com - dans Elections à l'Assemblée Nationale Française
commenter cet article
13 mai 2012 7 13 /05 /mai /2012 19:31

CLUB ACTUALIA
Forum d’analyses et de débats sur l’actualité

MARDI 15 MAI, à 20h
Salle « Félicia Blumenthal » 26, Kikar Bialik, Tel-Aviv
Parking angle Tchernikhovsky et Macccabi, puis, prendre l’escalier au 27 Tchernikovski



DROITE-GAUCHE :
En Israël,  aujourd’hui,
cela  a-t-il encore un sens ?


Avec l’aimable participation de

Nathalie BLAU,
Rédactrice en chef du Jérusalem Post en français

Denis CHARBIT,
Professeur de sciences politiques à l’Université Ouverte

Emmanuel NAVON,
Professeur de relations internationales
Candidat du parti Likoud à la députation

Modérateur :
Dror Even-Sapir,
journaliste à Guysen TV


Un film-portraits des intervenants sera projeté avant le débat

Un apéritif-dinatoire (charcuterie cachère et vin) sera servi en fin de soirée
P.A.F. 55 SH
Réservations obligatoires (mais sans engagement) à :                 rogergoldstein@yahoo.fr, tel 09 950 00 71
Le traditionnel critère droite-gauche a-t-il encore une place ? Correspond-il à ce que les Français d'Israël ont connu dans leur pays d'origine ?  Est-il encore lié aux différentes options de politique étrangère ? Au sort des territoires de Judée-Samarie ? Le mouvement de contestation sociale de l'été dernier a-t-il bouleversé la donne ?  Ces questions, et bien d'autres encore, seront abordées par nos intervenants : Nathalie Blau, qui dirige l'édition en français du grand quotidien Jerusalem Post, Denis Charbit, politologue et homme de gauche, Emmanuel Navon, universitaire, militant Likoud et candidat à la députation. Ils débattront entre eux et répondront aux questions du public.

Repost 0
Published by les-francophones-d-israel.over-blog.com - dans Elections à la Knesset
commenter cet article
13 mai 2012 7 13 /05 /mai /2012 19:22



Alors que la campagne pour les législatives 2012 bat son plein, JSSNews a pu interroger Eric Veron, jusqu’à présent homme de l’ombre de Philippe Karsenty. Mais c’est désormais officiel : ce français d’Italie est officiellement investi suppléant de M. Karsenty. L’occasion pour nous de tirer son portrait.

JSSNews : Eric Véron, vous êtes le suppléant de Philippe Karsenty, candidat à la députation pour la 8ème circonscription des Français de l’Etranger. Pourriez-vous vous présenter ?

Eric Veron : Entrepreneur résidant à Milan, 37 ans, j’ai créé mon entreprise en 2003 dans l’immobilier industriel. Né aux Pays-Bas, binational franco-hollandais, j’ai épousé une italienne et j’ai deux enfants, toutes deux nées à l’étranger. Mes origines familiales et mon expérience professionnelle m’ont conduit à travailler aux Etats-Unis, au Portugal, aux Pays-Bas, en Chine et finalement en Italie. J’ai fréquenté les lycées français de l’étranger et les écoles européennes ; je crois donc pouvoir affirmer que je suis pleinement un « Français de l’étranger » !

JSSNews : Vous avez été adhérent de l’UMP, vous vous êtes engagé dans la campagne de Nicolas Sarkozy en 2007. Pourquoi n’avez-vous pas poursuivi votre engagement avec l’UMP ?

E. V. : En effet, je me suis engagé à l’UMP lors de l’élection présidentielle de 2007 ; j’ai même été président du Comité de Soutien de Nicolas Sarkozy en Italie. Libéral, de centre-droit, je pense que Nicolas Sarkozy a incarné par le passé les idéaux d’une droite modérée, européenne et tolérante. Malheureusement, en tant que Français de l’étranger, je n’ai pas retrouvé les mêmes idées dans sa campagne de 2012, qui était eurosceptique, identitaire, presque xénophobe… Avec cette campagne, Nicolas Sarkozy et l’UMP m’ont déçu et parfois même choqué.

JSSNews : C’est donc pour cela que vous avez préféré soutenir Philippe Karsenty plutôt que Valérie Hoffenberg, candidate de l’UMP ?

E. V. : Oui, mais pas seulement. Je trouve que le parachutage de Valérie Hoffenberg est misérable. Elle ne doit son investiture qu’à sa proximité avec Nicolas Sarkozy. Elle n’a aucune idée des préoccupations des Français de l’étranger. Bref, elle ne représente que les quelques rares adhérents de l’UMP dans la circonscription et la « voix de son maître »…

Philippe Karsenty, lui, est un candidat libre. Résolument de centre-droit, il n’est investi par aucun parti même s’il reçoit de plus en plus de soutiens, notamment en Italie. Très populaire en Israël, il refuse cependant d’être un candidat « communautaire », au contraire d’autres candidats qui se déclarent ouvertement être uniquement « les candidats d’Israël ». Je trouve d’ailleurs cette formule insultante pour les autres Français de l’étranger. Philippe Karsenty est l’unique candidat qui est allé à la rencontre de TOUS les Français de l’étranger, qu’ils soient en Italie, en Grèce, à Chypre ou ailleurs ! De plus, ses combats pour une plus grande transparence des médias français, qui lui ont valu sa notoriété internationale, et son expérience politique de maire-adjoint d’une ville française emblématique, Neuilly, font de lui le candidat le plus crédible pour représenter efficacement les Français de notre circonscription à l’Assemblée nationale.

JSSNews : Quels sont donc les principales idées que Philippe Karsenty veut défendre à l’Assemblée Nationale ?

E. V. : Pour la première fois, les Français de l’étranger auront leurs représentants. C’est donc une occasion unique de faire valoir nos droits et nos préoccupations. L’UMP comme le PS ont affirmé qu’ils voulaient réformer la fiscalité des Français de l’étranger. Mais nous ne sommes pas des nantis ! Nous payons nos impôts dans nos pays d’accueil et la TRÈS grande majorité des Français de l’étranger ont choisi leur pays d’accueil pour des raisons familiales, professionnelles ou affectives. Au contraire de ce que sous-entendent l’UMP et le PS, nous ne sommes donc pas des profiteurs de fiscalités plus avantageuses. Philippe Karsenty, s’il est élu, se battra jusqu’au bout contre ces clichés et contre les intentions malveillantes de l’UMP et du PS. Autre grand thème du candidat : la scolarité des enfants des Français de l’étranger. La France dépense des sommes colossales dans les différents programmes de la francophonie et une multitude d’agences inutiles avec les résultats contrastés que nous savons… Nous sommes pour le rayonnement culturel de la France, et nous sommes persuadés que son meilleur vecteur est l’école. C’est pourquoi, nous militons pour réduire les frais de la scolarité des citoyens français, et l’augmentation des capacités d’accueil des établissements scolaires (pour répondre à la demande croissante des inscriptions).

JSSNews : Mais les idées suffiront-elles ? Arrivera-t-il à être élu, sans soutien de partis ?

E. V. : Son principal soutien vient de sa crédibilité, de la notoriété de ses engagements et de toutes les personnes qui se reconnaissent en lui dans les pays de la circonscription. En Italie, c’est assez impressionnant ! Je crois que nous avons besoin d’un candidat libre. Les partis politiques s’intéressent avant tout aux Français de métropole. En tant que Français de l’étranger, j’observe que les partis ne sont pas à l’écoute de nos préoccupations. Leurs candidats, dociles et parachutés, ne connaissent en fait rien à nos besoins…
Philippe Karsenty est de plus en plus soutenu et j’observe que même s’il a souhaité conserver son indépendance et n’accepter l’investiture d’aucun parti, il est soutenu par le Parti Libéral Démocrate (héritier des libéraux d’Alain Madelin) et par le Parti Chrétien Démocrate.
N’oubliez pas non plus que la représentante de l’UMP à Rome, Dominique Sicouri, a quitté la campagne de la candidate officielle de son parti pour soutenir activement Philippe Karsenty.
Lorsque j’ai rencontré Philippe Karsenty, il m’avait été présenté comme le candidat favori en Israël. Je dois dire qu’il est aussi devenu le favori en Italie où les médias (télévisions et presse écrite) ne cessent de l’interroger.

Propos recueillis par E. Petrosino

Visitez mon site de campagne: www.KARSENTY2012.com

Philippe Karsenty 

Repost 0
Published by les-francophones-d-israel.over-blog.com - dans Elections à l'Assemblée Nationale Française
commenter cet article
13 mai 2012 7 13 /05 /mai /2012 19:18
Publié le : 11 mai 2012
Print Friendly

L’arrivée de François Hollande au Palais de l’Eysée marque un déclin important pour la France du point de vu de sa stature internationale, mais aussi et surtout à l’égard de sa situation économique (chômage structurel, dépenses publiques inconsidérées, dette publique atteignant 90% du PIB etc.).

Richard Prasquier, Président du CRIF, dans un interview avec Ha’aretz au lendemain du premier tour des élections présidentielles, faisait part de son inquiétude pour la communauté juive de France si les socialistes (alliés aux verts et autres partis d’extrême gauche) remportaient le second tour des élections présidentielles.

Au delà de la situation économique, les juifs s’inquiètent – à juste titre – pour leur propre sécurité: l’attentat de Toulouse a libéré la parole antisémite en France, a tel point que le Bureau National de Vigilance Contre l’Antisémitisme a lancé une campagne de recrutement pour des agents de sécurité destinés aux écoles juives et synagogues.

Il ne fait aucun doute que l’Aliyah française s’accélèrera, un fois de plus, dans les prochains mois.

Inscrivez-vous à la newsletter de JSSNews

Cette Aliyah française en général, bénéficie d’une sous-représentation politique atypique pour un pays comme Israël, où les minorités sont traditionnellement reconnues, respectées et intégrées.

Alors que certaines minorités (les israéliens arabes ou les israéliens de l’ex-URSS par exemple) ont des partis politiques entiers dédiés à la défense de leurs intérêts, les israéliens d’origine française n’ont même pas un parlementaire bénéficiant d’un mandat comparable.

Avec des nouvelles élections prévues en 2013, les israéliens français se trouvent pour la première fois avec l’opportunité de faire élire à la Knesset un parlementaire issu de l’Aliyah française.

Connu des cercles francophones, Emmanuel Navon est professeur de Relations Internationales à l’Université de Tel-Aviv, auteur de plusieurs livres, consultant privé et orateur.

Depuis plusieurs années, Emmanuel Navon est l’invité du CRIF, du Comité Républicain de la Chambre des Représentants, de l’Université de Columbia, de l’AIPAC ou encore d’HEC Montréal afin de défendre l’Etat Juif publiquement sur les campus, dans les parlements et au sein d’ONG.

Emmanuel Navon incarne le combat dont l’Etat juif a aujourd’hui singulièrement besoin. En tant qu’universitaire, il brise le quasi-monopole anti-israélien de sa profession et use de sa rigueur académique afin d’inspirer un engagement éclairé dans les rangs d’Israël.

Ses articles publiés dans The Jerusalem Post, Israel Hayom, Ynet, Le Monde ou Le Figaro, ainsi que ses apparitions sur France 24 ou Sun TV lui permettent de faire entendre une nouvelle voix pro-israélienne, décomplexée et pragmatique dans les sphères médiatiques, trop souvent hostiles à l’Etat juif.

Aujourd’hui candidat aux primaires du Likoud, Emmanuel Navon a besoin de votre engagement afin d’être le représentant des nouveaux immigrants français au sein du parti à la prochaine Knesset.

Vu les circonstances politiques en France ainsi qu’en Israël, il est impératif que les israéliens français appuient en masse la candidature d’Emmanuel Navon.

Emmanuel Navon a besoin de tout votre soutien pour mener à bien sa campagne électorale. Vous pouvez dès maintenant contribuer à son succès en effectuant une donation en ligne sur le site www.navon.com, en rejoignant son équipe de campagne et en votant pour lui lors des primaires du Likoud.

Dan Levy – JSSNews
L’auteur est directeur de campagne d’Emmanuel Navon – Les articles publiés en Tribune Libre n’engagent que leurs auteurs

Repost 0
Published by les-francophones-d-israel.over-blog.com - dans Elections à la Knesset
commenter cet article
7 mai 2012 1 07 /05 /mai /2012 17:34

Je vous ai déjà conté l’histoire de nos jardiniers : http://les-francophones-d-israel.over-blog.com/article-charles-georges-valery-francois-jacques-et-nicolas-jardiniers-104296392.html

 

 

Notre règlement de copropriété prévoit que nous lancions un appel d’offre pour renouveler notre jardinier tous les cinq ans. C’est toujours au mois de Mai.

 

Connaissant la date de l’appel d’offre bien à l’avance, les beaux parleurs de la petite fenêtre dès l’arrivée de Nicolas ont claironné à qui veut l’entendre que ce jardinier avait de mauvaises manières, qu’il leur donnait le tournis à force de s’agiter, que ses actions aussi nombreuses ne pouvaient être réfléchies.

 

Ils étaient les ardents soutiens d’une belle jardinière Ségolène, de l’entreprise concurrente qui avait échoué très près du but, aussi les beaux parleurs enrageaient-ils.

 

Comme expliqué dans un précédent pneumatique, Nicolas avait totalement modifié l’ordonnancement du jardin. Il avait tracé des massifs tirés au cordeau, les allées bordées de jolis arceaux étaient bien ratissées, les massifs étaient en contrebas afin d‘éviter la déperdition d’eau, dont la consommation avait baissé d’une manière importante, grâce à l’appoint d’un tuyau.

 

L’ancien mari de Ségolène avec qui il œuvrait dans la même entreprise brigua alors le poste, il obtint le droit de postuler après une longue lutte qui l’opposa à ses amis, qui le désignèrent alors. Depuis un an, il voyageait beaucoup afin de trouver des soutiens pour son appel d’offre.

 

Nicolas de son côté, très occupé à biner son jardin, et à arracher les mauvaises herbes, ne souhaitait pas s’inquiéter du renouvellement de son mandat. Il considérait qu’il était payé pour une tâche qui ne pouvait être déléguée, et qu’il ne convenait pas de courir après 2 lièvres pensant que le travail bien fait entrainerait automatiquement le renouvellement de sa Charge.

 

Beaucoup de copropriétaires étaient satisfaits de son travail, mais d’autres ne l’entendaient pas de cette oreille, car la plus grande partie de la production des fruits et des légumes était engloutie par le règlement des factures de l’eau d’Évian nécessaire à l’arrosage.

 

Conscient de ce mécontentement, François s’entoura de nombreux amis qui concoururent également à l’appel d’offre, chacun promettant d’apporter au plus grand nombre des avantages que personne n’avait jamais escompté pour peu qu’on les choisissent.

 

Tous les jours il nous était proposé de grands bénéfices que chacun pourrait utiliser aisément vu qu’il nous distribuerait du temps supplémentaire pour nos loisirs, car ils avaient mis au point un nouveau moteur à la machine à distribuer du temps qui en donnait beaucoup plus que l’ancien système.

 

Beaucoup de copropriétaires se sont laissé convaincre, d’autant que François nous promettait aussi de travailler plus vite puisqu’il s’entourerait de nombreuses aides parmi ses amis.

 

Hier soir donc François emporta l’Appel d’offre, immédiatement une immense fête avec des fanfares et des lumières s’engagea pour toute la nuit.

 

Au petit matin, on se rendit compte que de nombreux étendards avaient été brulés dans les contrées méridionales du domaine, alors qu’au septentrion c’étaient des charrettes qui furent mises à feu pour la plus grande joie de cette jeunesse sympathique, bonne vivante qui prend son plaisir dans des illuminations nocturnes.

 

La maréchaussée présente sur les lieux se gardait bien d’intervenir ayant reçu l’ordre de ne pas bouger, sous peine d’embastillement, les juges ne les portant pas dans leur cœur.

 

Les beaux parleurs de la petite fenêtre, informés n’en firent pas état, il ne fallait pas gâcher la belle fête qu’ils nous concoctaient depuis des années.

 

Nous ne savons toujours pas quand François pourra rejoindre la petite dépendance que nous lui allouons avec sa charge, nous ne savons pas non plus quelle sera la composition de ses aides, il parait que les choses ne pressent pas.

 

De nombreux jardiniers gérant d’autres domaines lui ont adressé leurs félicitations, et l’ont déjà convié à des rencontres amicales au cours desquelles ils échangeront leurs recettes.

 

La source d’Évian n’a toujours pas donné signe de vie, l’avenir nous dira quelles sont ses prétentions.

 

Je ne manquerai pas de vous tenir au courant des nouveaux potins dont je vous sais gourmant.

 

Eli LAIK

Repost 0
Published by les-francophones-d-israel.over-blog.com - dans Elections Présidentielles Françaises
commenter cet article
6 mai 2012 7 06 /05 /mai /2012 13:13

Philippe-KARSENTYet-Guy-MILLIERE.jpg

Repost 0
Published by les-francophones-d-israel.over-blog.com - dans Elections Présidentielles Françaises
commenter cet article
4 mai 2012 5 04 /05 /mai /2012 08:17

De nombreux juifs Français ont conservé leur idées d'un vote à gauche en raison de leur ressenti antérieur, de la vision du monde que leur ont légué leurs parents qui n'ont trouvé d'autres moyens d'expression en Europe centrale et en Russie pendant les années noires, ou bien en Algérie, Maroc, et Tunisie. C'est un choix qui leur appartient car lorsqu'on se bat pour son portefeuille, on vote avec son ventre et non avec sa tête.

Tout au long de cette campagne j'ai basé mes analyses des programmes de chacun sur des plans économiques essentiellement:  ANALYSE COMPAREE DES PROGRAMMES ELECTORAUX DU FN, DU PS, DE L’UMP.

 

La campagne se déroulant dans une absence totale de comparaison des projets, et sous fond d'invectives personnelles ce qui n'est pas à la gloire des débatteurs, comment être le Président de tous les Français lorsqu'on exclu tous ceux qui soutiennent votre adversaire, et se revendiquent des idées qu'il a mises au coeur de son programme.

 

Par ailleurs jeter l'opprobe sur 20% de l'électorat en le taxant de raciste, en s'appuyant sur 14% d'un électorat aux idées racistes totalement affichées fait part d'un délitement des idées que j'ai déjà évoqué lors des articles: Le Délitement de la France 1 également Le Délitement de la France 2 aussi Le Délitement de la France 3 et enfin Le Délitement de la France 4

Cette série d'articles afin d'attirer l'attention sur cette dérive nauséabonde.


Dimanche le choix des électeurs va être double, un choix économique non débattu pendant la campagne alors qu'attendu par le Français inquiets de l'avenir, mais ne cernant pas la totalité des dangers, masqués par de nombreux nuages noirs dont seule la couleur donne à réfléchir, et déterminent une seule pensée "J'ai peur".

 

De quoi a-on peur? de l'inconnu, exemple la nuit, car on ne distingue pas les formes, et les ombres projetées par un éclairage lointain sont démesurées par rapport à la réalité de la forme des corps dont elles sont issues. Rallumez la lumière, laissez venir le jour, et la peur disparait. Le rôle des Candidats arrivés au second tour de l'élection n'était-il pas d'identifier les écueils en les éclairant de leur savoir? N'était-il pas de débattre de la façon de les contourner afin d'éviter un naufrage?

 

Nicolas SARKOSY souhaitait 3 débats afin que les trois sujets qui préoccupent les Français soient traités d'une manière exhaustive. François HOLLANDE a refusé car disait-il la tradition était d'un débat unique, il a fait preuve ici d'archaïsme, car les Français souhaitaient être informés, et il est préférable d'exposer des idées en trois débats de 1 heure et 30 plutôt qu'aucours d'un seul de 2 heures 40, l'auditoire se lasse. 

 

Au cours de ce débat, nous avons assité à tout sauf à une confrontation d'idées autour des progrmmes de chacun afin d'édifier les télespectateurs avides de comprendre. Les mensonges et les invectives ne sont pas la preuve de la capacité à gouverner: Le Débat du 2 Mai Poker menteur socialiste.

 

Les questions essentielles qui ont été absentes ce soir là et non suffisament débattues:

  • Comment retrouver une France forte en supprimant son déficit et à quelle date?
  • Quelles sont les conséquences du vote des Étrangers aux municipales?

Ces questions n'ayant pas été évoquées ou éludées du débat, je tente d'y apporter une réponse, mais mon millier de lecteur n'est pas grand chose comparé aux 18 millions de télespectateurs du 2 Mai.

 

Comment retrouver une France forte en supprimant son déficit et à quelle date?

 

Nicolas SARKOSY a répondu à cette question dans une très longue lettre aux Français que j'ai résumée : Les réalisations de Nicolas SARKOZY face à son dénigrement .

 

Le Candidat François Hollande propose: d'abroger la Réforme des retraites qui a été réalisée dans une absence totale de heurts qu'on avait connus avec la loi JUPPÉ lorsque Jacques CHIRAC était Président.

Cette réforme a colmaté l'hémoragie du régime des retraite articulé sur la cohésion des cotisants, et des retraités selon les chiffres de  la fin de la guerre:

  • La durée de vie s'allongeant de 3 mois par an.
  • La chute de la natalité inversant la pyramide des âges.
  • Le chômage en nette augmentation par rapport à cette époque.
  • L'arrivée intempestive d'immigrants de 65 ans et plus à qui on arroge des droits alors qu'ils n'ont jamais cotisé.
  • La réduction sous François Mitterrand de l'age de la retraite passant de 65 à 60 ans sans tenir compte des conséquenses budgettaires qui en découlent.
  • Demi-tour sur la règle instaurée de non renouvellement d'un fonctionnaire sur deux partant à la retraite, en engageant en 5 ans 60.000 enseignants supplémentaires qu'il faudra rémunérer au minimum 62 ans (42 ans de travail puis environ 20 ans de retraite). Il nous donne un chiffrage sur un an et sur 12.000 postes. Ce qui est une escroquerie caractérisée.

François BAYROU dont la campagne s'est articulée autour du thême il faut absolument réduire les déficits budgétaires vient de se prononcer avec son soutien en faveur de François HOLLANDE (en réalité sa détestation de Nicolas SARKOSY). Il vient de signer la fin de son parcours politique, on ne peut demander à des électeurs d'être soutenu sur un programme de diminution des déficits  budgétaires, et appeler à voter pour celui qui va les augmenter.

 

On constate par ailleurs que les décisions prises en 1981 par François MITTERRAND relatives à la retraite voient les effets nocifs culminer en 2011 soit 30 ans après. Il faut expliquer à la jeunesse que leurs parents en votant socialiste pour obtenir une réduction de leur temps de travail ont reporté la charge économique sur leurs enfants. C'est une belle transmission d'héritage des parents de léguer à leurs enfants des dettes!!! La jeunesse d'aujourd'hui, qui ne maîtisait pas cette histoire, est-elle prête à rnouveler le même cadeau à ses enfants? L'histoire retiendra quelle décision ils ont prise, et leurs enfants sauront leur rappeler ceci en fonction de l'héritage qu'ils leur laisseront.

 

Quelles sont les conséquences du vote des Étrangers aux municipales?

 

 

Lorsqu'un Français vote aux municipales, il élit un Maire qui devient automatiquement Grand Électeur, Les Sénateurs sont élus par les Grands Électeurs.

Ceci étant posé, ce sytème garantit que ceux qui se reconnaissent dans les valeurs de la France verront élus un Sénateur par des Maires eux mêmes élus par des électeurs se réclamant de ces valeurs.

 

Le progamme de François HOLLANDE, prévoit de d'octroyer  le droit de vote aux Étrangers, et d'être éligibles lors des élections locales.

Lorsqu'on identifie ces étrangers, on se rend compte que la majorité d'entre-eux refusent les règles et les valeurs dont nous nous réclamons.

Ils veulent imposer la charia, et le meilleur moyen de l'obtenir légalement, c'est de l'obtenir par le vote du plus grand nombre.

Si nous leur octroyons ces droits, la couleur du Sénat va devenir celle des adeptes de la Charia, ils n'en font aucun secret, ils le proclament.

Par ailleurs, la natalité des Étranger étant nettement plus importante que celle des Français, leurs enfants nés en France sont automatiquement Français selon la loi du Jus Solis, autoriser un plus grand nombre d'immigrants revient à changer la France dans des proportions que la jeunesse n'a pas toujours appréciée, cette jeunesse pleine d'idée de tolérance et de partage se verra alors imposé la Dhimmitude. Paroles de tous les bords ! Ils les ont écrites et signées !!!

 

En ce qui concerne les Juifs Français: leur vote n'a jamais été communautaire, il s'est toujours trouvé réparti sur les différents canditdats de tous les bords politiques. Celui des mussulmans se comporte cette fois-ci différement: Pour une France Hallal, votez HOLLANDE.

 

Les jufs ayant voté pour Nicolas SARKOSY en 2007 sont aujourd'hui partagés, ils lui reprochent le vote à l'Unesco.

 

A ceci nous pouvons répondre que ceux qui sont le plus directement impliqués par ce vote ce sont les Franco-Israéliens. Comme ils sont confrontés en permanence à des problèmes que la France commence à découvrir, ils sont beaucoup plus matures dans cette réflexion relative à l'Islam radical.

 

Ils ont donné l'exemple en votant au premier tour en grand nombre pour Nicolas SARKOSY. Cet article s'adresse plus particulièrement aux Franco-Israéliens s'étant abstenus au premier tour, qu'ils suivent la voix de la raison, si vous ne votez pas pour quelqu'un votez contre l'autre mais prenez vos responsabilités, engagez-vous.

 

Ci-dessous un appel d'un Israélien qui s'invite au débat:   


Yosh Ben     3 mai 21:35
Frères et Soeurs :
Je ne suis ni Français ni votant ,aux présidentielles,mais de grâce allez y voter car le devoir nous appelle :"Espérons un Miracle pour que Sarkozy soit réélu",mon devoir est de vous rappeler qu’ Israël doit être renforcée pour mieux contribuer a votre SÉCURITÉ personnelle , que Hollande soit Islamiste ou opportuniste ou tout simplement un illustre socialiste, je m'en fout vraiment :un Juif et /ou un Français qui vote Hollande se tire des balles aux pieds, en courant (comme on dit dans Tsahal), et le ciel est la seule frontière du résultat .

EXCUSEZ MON INTERVENTION ÉTRANGÈRE d’israélien, MAIS LE PEUPLE D'ISRAËL M'EST ENCORE CHER , même si vous êtes Jcall ,Jstreet ou JCrif ,UEJF etc...ce n'est pas le moment de vous battre :l'Union du peuple d’Israël est plus qu'un MUST en ce moment ,comme dans le passé ,et sa force est la votre .
AM ISRAEL HAI ,עם ישראל חי וקיים .
ALLEZ Y VOTEZ , ALLEZ Y VOTEZ , ALLEZ Y VOTEZ .
Yosh Ben

 

 

Vous le voyez, le raisonnement est qu'il s'agit ici d'un choix de civilisation, être libres ou être Dhimmi. Wikipédia la Dhimmitude.

 

Cette élection devrait connaître un scrutin à une très petite majorité, celle-ci étant de 50% + 1 voix, votre vote est décisif, car il s'agit de votre voix, ne laissez pas aux autres le soin de choisir à votre place, c'est l'avenir de vos enfants qui est en jeu.

 

Bon choix.

 

Eli LAIK

Repost 0
Published by les-francophones-d-israel.over-blog.com - dans Elections Présidentielles Françaises
commenter cet article
3 mai 2012 4 03 /05 /mai /2012 20:46

   
Marc Leblond     3 mai 18:35
Lettre ouverte à François Hollande par le Professeur Bernard DEBRÉ
"Le discours de François Hollande, a été superbe ! Des mots
lancés que chacun pouvait s'approprier avec saveur, contentement
et émotion ! « Liberté, liberté chérie ! » « La France, notre
France ! » Mais derrière, ce discours était un festival de lieux
communs, d'erreurs ou de propositions extrêmement dangereuses.

En premier lieu, ce discours était un festival
d'erreurs. A quoi sert-il de faire inscrire dans la Constitution la
loi de 1905 de séparation entre les églises et l'Etat alors que
l'article 1er de cette même Constitution dispose que la France est
« une République (…) laïque » ?

Comment suggérer la création d'une banque dédiée
aux entreprises alors qu'elle existe déjà (OSEO) ? Cette banque
publique remplit d'ailleurs assez bien son but, tout comme le FSI
(fond stratégique d'investissement), abondé conjointement par
l'État et la Caisse des Dépôts.

Créer un livret de croissance ? Maisil existe
déjà, Monsieur Hollande ! Il s'appelle livret de développement
durable et succède au Codevi.

L'illusion du discours est d'affirmer que
François Hollande ira rencontrer Madame Merkel afin de renégocier
les traités. Certes, Monsieur Hollande, elle n'attendrait
vraisemblablement que vous pour le faire et vous faites peu de cas
de tout ce qui a été négocié auparavant, avec parfois certaines
difficultés, mais avec ténacité, par Nicolas Sarkozy, ou des 25
autres pays de l'Union qui ont voté pour le dernier traité !

De plus, vous allez donner des instructions à la
Banque centrale européenne. Vous allez créer les « euro bonds » et
dynamiser, à vous tout seul, l'Europe ! Ce sont des gesticulations
velléitaires même si la façon de les dire a pu plaire.

Mais vous êtes, Monsieur Hollande, comme Zorro
partant en Chine.Vous allez enfin faire plier le gouvernement
chinois. La monnaie chinoise devra être convertible ! Il ne vous a
pas échappé que c'était l'objectif, depuis un certain nombre
d'années, du gouvernement américain, de l'Europe et de beaucoup
d'autres pays. Pour l'instant, la Chine reste inflexible. Alors
enfin, Monsieur Hollande, tout va changer car vous arrivez ?

Certes, ce discours provoque une petite musique
bien agréable lorsqu'on l' écoute. Illusions et illusionnisme peut-
être ? Quant aux décisions plus pragmatiques, plus proches de nous
comme faire voter les étrangers aux élections locales, je voudrais
simplement attirer votre attention sur le vote des Tunisiens ayant
double nationalité et qui ont élu des islamistes dans leur pays
d'origine lors du dernier scrutin ! Que feraient-ils en France si
jamais les socialistes leur accordaient le droit de vote aux
élections locales ? Certes, il semblerait qu'ils ne puissent pas se
présenter eux-mêmes, mais ils auront des porte-paroles et nous
verrons arriver dans notre pays un islamisme pur et dur comme en
Egypte, en Tunisie ou ailleurs. Croyez-vous véritablement que les
étrangers en France doivent voter ou ne s'agit-il que de démagogie
dans le but de séduire l'extrême gauche ? Vous savez bien que ce
système provoquerait la naissance de ghettos dans chaque ville, par
un vote communautaire !

Vous avez désigné votre adversaire : le monde de
la finance. Encore une fois, il s'agit d'une phrase creuse.
Imaginez-vous que l'on puisse aujourd'hui désigner un adversaire
qui n'a ni nom, ni forme ? La finance doit-elle être bannie de
toute politique dans un marché ouvert et international ? Si telle
est la vérité, pourquoi se battre pour la convertibilité de la
monnaie chinoise ?

Ce discours était composé de beaucoup
d'incantations, mais tels des chants grégoriens, ils sont beaux à
entendre, mais ne sont pas faits pour être compris. C'est un peu
résumer ce qui s'est passé au Bourget. Belle musique, les paroles,
c'est autre chose ! Promettre, promettre mais pas n'importe quoi!!!!"
Professeur Bernard DEBRÉ

Repost 0
Published by les-francophones-d-israel.over-blog.com - dans Elections Présidentielles Françaises
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de les-francophones-d-israel.over-blog.com
  • : -Rassembler tous les francophones israéliens, afin qu'ils s'expriment auprès des autorités, et évoquent les améliorations susceptibles de faciliter leur intégration pour une Alyah réussie. -Cela passe par l'élection d'un député à la Knesset au poste réservé aux Olim. -Par la présentation d'un francophone sur les listes électorales municipales afin de relayer sur le terrain les actions du député.
  • Contact

Profil

  • les-francophones-d-israel.over-blog.com
  • Mes trois buts dans la vie:
1) La vérité
2) La vérité
3) La vérité
  • Mes trois buts dans la vie: 1) La vérité 2) La vérité 3) La vérité

Recherche

Les-Francophones-D-Israel