Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 décembre 2012 7 23 /12 /décembre /2012 10:51

Une grande réunion électorale est organisée par le Likoud mardi 25 décembre à Jérusalem sous la Présidence de Benyamin Natanyahou.

 

Des bus gratuits sont prévus.

 

Pour vous inscrire email à Eli LAIK avec nom adresse et N° de téouda tzéout. aujourd'hui avant midi SVP.

 

Eli LAIK

 

Repost 0
Published by les-francophones-d-israel.over-blog.com - dans Elections à la Knesset
commenter cet article
13 décembre 2012 4 13 /12 /décembre /2012 20:52

Quelles étaient les règles en vigueur précédement?

 

2 équipes de 11 joueurs arbitrées par un arbitre de terrain épaulé par 2 arbitres de touche, et un arbitre de remplacement, et depuis quelques temps par la vidéo.

 

L'arbitre veille a la bonne tenue du match suivant des règles connues de tous, il intervient au moyen de cartons de couleur lorsque les règles sont outrepassées.

 

Les supporters de leurs côtés encouragent les équipes en lice en fonction de leurs attachements, ils huent les mauvaises actions de l'équipe adverse, au son de trompes de brume agrémentés de feux de bengale aux couleurs des maillots, tout cela dans une ambiance bon enfant.

 

Quelles sont les règles mises en oeuvre depuis novembre 2012?

 

Imaginons un match de foot-ball, précédé de la part d'une équipe de fortes agressions verbales, la FIFA envisage d'avoir toutes les garanties de sérieux dans l'arbitrage, elle augmente le nombre d'arbitres au nombre de 193, excusez la du peu.

 

Les arbitres auront à se déterminer dans un premier temps sur la réalité des injures proférées ainsi que sur la suite à donner.

 

Dans une large mesure, les injures sont reconnues, seuls un arbitre renvoie les équipes dos à dos.

 

Dès le début de la partie, les arbitres sifflent des coup-franc à l'encontre de l'équipe injuriée l'incitant à de la retenue alors que l'équipe injurieuse se déchaîne dans des coups bas qui mériteraient l'expulsion de toute l'équipe.

 

Las de subir ces agressions physiques, l'équipe injuriée, puis agressée décide d'en venir aux mains. La totalité des arbitres lui précise alors qu'elle ne sera plus soutenue, et ne sera plus digne de participer au Mondial.

 

L'Équipe agressée termine alors la partie sans marquer les buts nécessaires à sa qualification.

 

Quelques jours après, les arbitres convoqués au grand complet décident de faire entrer à une majorité écrasante dans le Mondial une équipe de quartier "défavorisé".

 

Vous imaginez alors le tollé général qui s'ensuivrait si ça s'était produit.

 

Remplaçons l'équipe agressée par un pays démocratique reconnu internationalement.

 

L'équipe agresseur par un mouvement terroriste reconnu comme tel par le quartet.

 

L'équipe de quartier par un Peuple inventé selon leur propres dires, revendiquant un territoire ne leur ayant jamais appartenu, ainsi qu'une capitale au sein même de la capitale du pays démocratique agressé.

 

Les 193 arbitres par les pays membres de l'ONU.

 

Et enfin l'État renvoyant dos à dos les deux partis de cette guerre, la patrie ayant inventé les droits de l'homme, État faisant partie du quartet, mais qui entretien un Consulat dans ce secteur mis en coupe réglée par les terroristes, c'est le Monde à l'envers.

 

Il ne reste plus qu'à dissoudre une telle assemblée qui ne vit que grace aux subsides de quelques pays, et dont la majorité automatique est fédérée par les 57 pays musulmans tous antidémocrates qui refusent au seul État juif son droit à l'existance.

 

Au lendemain de l'Opération Colonne de Nuées, les adhérents du Likoud ont été appelés aux urnes pour les Primaires, ils ont clairement envoyé à Benyamin Netanyahu un signal fort en choisissant une liste de faucons aux places éligibles, renvoyant en queue de liste les membres plus disposés aux concessions territoriales.

 

Les Occidentaux qui nous soutiennent comme la corde soutient le pendu voir l'article Le Jabotinski nouveau est arrivé. doivent comprendre qu'Israël est un pays démocratique, souverain, reconnu comme tel par cette même assemblée, il y a 65 ans, sur la base de la déclaration Balfour de 1917 , et la Conférence de San Rémo du 24 Avril 1920, (la Shoah n'avait pas encore eue lieu).

 

La Grande Bretagne ayant outrepassé son Mandat, en découpant la Palestine en deux pour créer à l'Est du Jourdain un État arabe sur 72% du territoire prévu pour la création du"Foyer juif" comme le prévoyaient la déclaration Balfour, et la Conférence de San Rémo qui a redécoupé l'Empire Ottoman vaincu de la première Guerre Mondiale.

 

La Grande Bretagne a ensuite laissé trainer les choses en longueur, bloquant l'arrivée des Juifs au nom de différents "Livres Blanc". et armant et entrainant la Transjordanie afin d'obtenir la meilleure part dans l'approvisionnement pétrolier.

 

La France ne voulant pas demeurer en reste, a toujours manifesté son intention de se méler de cette affaire en découpant la part qui lui a été Mandatée en plusieurs Pays nés de son imagination dont le summum de la réussite fut le Liban "une usine à gaz" dont elle a édictée les "règles démocratiques", 

 

Un recensement de 1932 et jamais revu depuis, attribue selon leur poids démographique constaté alors, la répartition des pouvoirs entre les six grandes communautés confessionnelles: les maronites, les grecs-orthodoxes, les grecs-catholiques, les sunnites, les chiites et les druzes.  Si ça ne s'appelle pas du racisme ça y ressemble fort.

 

Les Occidentaux nous ont à plusieurs reprises empêchés de terminer une guerre comme elle se doit avec un vainqueur et un vaincu, ce ferment provoquant la reprise des hostilités d'une manière récurente.

 

Les Occidentaux sont donc totalement responsables de ces guerres répétitives générant leurs cortèges de morts et de blessés, de nombreuses destructions d'édifices et un coût important qui serait mieux employé à réaliser le bonheur des populations.

 

Les Occidentaux abondent fortement au budget d'entités terroristes sous couvert d'aides aux populations, ces fonds sont systématiquement détournés par des dirigeants mafieux qui ne sont plus élus depuis fort longtemps, en vue d'alimenter leurs comptes numérotés en Suisse.

 

Une grande partie des fonds sont également détournés en vue de l'achat d'armes, une partie importante étant destinée aux salaires versés aux terroristes arrêtés et détenus en Israël. Les populations ne voyant jamais la couleur de cette aide.

 

L'Onu abonde un budget important à L'UNWRA c'est le cas le plus typique de la négation du terme de réfugié, ceux-ci obtiennent le statut d'une manière trans-générationelle ce qui est unique dans l'histoire , le statut se perpétuant des parents aux enfants, nous en sommes à la quatrième voire cinquième génération.

 

Le sort des réfugiés qui sont empêchés d'intégration dans leurs pays d'accueil, afin de préserver un abcès de fixation contre Israël, jamais reconnu par les Arabes est épouvantable, ils sont maintenus par leurs frères arabes dont ils sont issus dans un état d'analphabétisation, et de pauvreté qui permet de mieux les manipuler.

 

Malgré tous ces sévices qui frappent cette population arabe, ils ont une longévité de vie inconnue sur le Globe, puisque depuis 1948, on ne constate aucun décès dans cette population. L'UNWRA oublierait-elle de les déclarer pour ne pas voir les subsides versés diminuer?

 

L'UNWRA responsable de l'enseignement de la jeunesse, distribue dans les classes des livres d'histoire fournis par la Communauté Européenne.

 

Israël a dénoncé à de nombreuses reprises le caractère négationiste de ces manuels qui représentent un territoire appelé "Palestine s'étendant du Jourdain à la Méditerranée", sans aucune mention d'Israël nommé occupant.

 

Comment s'étonner ensuite que cette jeunesse éduquée dans la haine de l'autre se soit transformée en terroristes responsables de nombreux attentats suicides.

 

L'exemple le plus typique est celui de Gaza, évacuée depuis de nombreuses années par tous les Juifs, cette langue de terre est aux mains d'un mouvement terroriste le Hamas qui ne cesse de bombarder le Sud d'Israël, et revendique une "Palestine du Jourdain à la mer".

 

Abou MAZEN présenté par les Occidentaux comme un modéré, vient de rompre les accords d'Oslo qui prévoyaient que tout devait passer par la négociation, ça ne l'a pas empêché de refuser toute négociation depuis 4 ans, sauf à revenir discuter sur la base d'un préalable non négociable inaccéptable par Israël.

 

Abou MAZEN au cours d'un discours haineux, vient contre l'avis des Occidentaux de demander la reconnaissance de la "Palestine" à l'assemblée générale de l'Onu.

 

La France marraine des accords d'Oslo a renié sa parole donnée, en acceptant la reconnaissance devenant le Chef de file d'un quarteron d'autres pays de la Communauté Européenne y étant favorables (Autriche, Irlande, Danemark, Portugal), tous pays s'étant distingués dans l'histoire pour leur haine des Juifs, ou pour leur racisme. Les mêmes qui trouvent normale la déclaration fracassante de Khaled Mashal, chef du Hamas (réside en Syrie) Lors d’un rassemblement marquant le 3ème anniversaire de la mort de Cheikh Yassin, Al-Jazeera, 6 avril 2007
"Nous ne renoncerons jamais à un pouce de la patrie, à aucun de nos droits ni à n’importe quelle partie de notre terre". Message réitéré lors de sa récente venue à Gaza "du Jourdain à la mer".

 

Abou MAZEN appelle à la réconciliation avec les terroristes du Hamas, il est à noter que lors du précédent conflit, plusieurs centaines de membres du Fatah ont participés au bombardement d'Israël revendiquant l'envoi de 612 fusées diverses depuis Gaza.

 

Les Occidentaux pressent toujours Israël à plus de concessions afin de réaliser la Paix. Pour faire la Paix, il faut deux parties. La contestation ayant provoquée la guerre doit faire l'objet de la négociation. En aucun cas une négociation ne peut aboutir si l'une des parties ne revendique que l'anihilation de l'autre pour prendre sa place.

 

Abou MAZEN réclame une terre où les Juifs ont toutes leurs racines, cette terre a été occupée par la Jordanie qui l'a annéxée à la suite de la guerre d'indépendance d'Israël. Cette terre largement peuplée à l'initiative de la Jordanie par des Arabes du Yemen, de Syrie, d'Irak, du Liban, d'Arabie, entre autres, la Jordanie l'a perdue à la suite de la guerre de 1967. Israël aurait du à cette époque annexer ces territoires, il en a été empêché par les Occidentaux.

 

Le Hamas veut toute la terre du Jourdain à la mer, Abou MAZEN n'en revendique qu'un morceau, "pour le moment". On ne peut absolument pas négocier avec des entités qui veulent prendre votre place cela reviendrait à un suicide. Peut être est-ce là le voeu de la Communauté Internationale?

 

Lors des prochaines élections à la 19ème Knesset du 22 janvier 2013 les Israéliens majoritairement opposés au cesser le feu avec le Hamas, et qui souhaitaient régler la question définitivement en rentrant à Gaza avec l'armée, pourraient envoyer à la Knesset une assemblée dans le droit fil de la liste des partielles du Likoud, faisant ainsi un pied de nez à ce déni de justice commis à l'Onu.

 

Dans cette affaire il convient de distribuer les notes, aux 138 pays ayant voté pour la perpétuation de la guerre MAL.

 

Aux 41 pays s'étant abstenus MÉDIOCRE.

 

Aux neuf Pays:États Unis, Israël, Canada, République Tchèque, Panama, Îles Marshall, la Micronésie, Nauru et les Palau ayant voté contre l'adhésion, premier prix d'histoire avec mention d'excellence.

 

Une très bonne analyse de la situation dans cet article: le réel obstacle à la paix.

 

Si les Occidentaux veulent la Paix, qu'ils suppriment l'UNWRA, qu'ils suppriment l'ONU comme l'a été la SDN, un grand pas sera fait.

 

Eli LAIK

 

 

 

 

Repost 0
Published by les-francophones-d-israel.over-blog.com - dans Likoud
commenter cet article
5 décembre 2012 3 05 /12 /décembre /2012 16:03

Par Emmanuel Navon,


Depuis la signature des Accords d’Oslo, l’Organisation de Libération de la Palestine (OLP) a menacé à plusieurs de reprises de déclarer unilatéralement un État, bien qu’elle le fit déjà en 1988 à Alger.

 

 Mahmoud Abbas lui-même n’a jamais déclaré l’indépendance de la Palestine.

 

 Dans son discours à l’Assemblée générale des Nations Unies en septembre 2011, il rappela que « L’État de Palestine » avait déjà été proclamé par Arafat à Alger en 1988. 

 

Après le vote de l’Assemblée générale du 29 novembre 2012, Abbas affirma qu’il existe à présent un État palestinien indépendant.  C’est faux.


 

 

Les résolutions de l’Assemblée générale ne sont que des recommandations non-exécutoires. 

 

La Résolution 181 (du 29 novembre 1947) recommanda la partition du Mandat britannique mais ne créa pas l’État d’Israël. 

 

De même que la Résolution du 29 novembre 2012 n’a pas créé l’État de Palestine. 

 

L’Assemblée générale n’a pas le pourvoir de créer des États.

 

En droit international, une entité doit répondre à quatre critères pour être considérée comme un État :

1. Disposer d’un gouvernent pleinement autonome et jouissant de tous les pouvoirs d’un pays souverain. 


2. Posséder un territoire défini sur lequel s’exerce les pouvoirs dudit gouvernement.


3. Avoir la capacité de mener une politique étrangère.


4. Avoir un pouvoir régalien sur une population permanente.

 

L’Autorité palestinienne ne répond à aucun de ces quatre critères.

 

1. Absence d’un gouvernement autonome.

 

D’après la Déclaration de Principe signée entre l’État d’Israël et l’OLP le 13 septembre 1993, l’Autorité palestinienne ne dispose que de pouvoirs limités. 

 

L’Autorité palestinienne ne dispose pas des pouvoirs d’un État. 

 

Le contrôle des frontières, qui est l’un des attributs fondamentaux d’un État souverain, continue d’être la prérogative d’Israël. 

 

Même dans la Zone A, dans laquelle l’Autorité palestinienne jouit de prérogatives qu’elle n’a pas dans les Zones B et C, l’Autorité palestinienne n’a pas les pouvoirs d’un État souverain. 

 

A fortiori dans les Zones B et C dans lesquelles le gouvernement israélien est souverain ou partiellement souverain. 

 

Par ailleurs, il n’y a pas un gouvernement palestinien, mais deux : un gouvernement du Hamas dans la Bande de Gaza, et un gouvernement du Fatah à Ramallah. 

 

La dernière élection dans l’Autorité palestinienne a eu lieu en 2006. 

 

Cette élection fut remportée par le Hamas, et Abbas ne peut plus prétendre représenter une population dont le droit de vote est bafoué depuis sept ans.

 

2. Absence de territoire défini.

 

L’absence de titre de propriété est ce qui amena dans le passé à ne pas reconnaître le statut d’État à des entités telles que Mandchoukouo ou la République turque de Chypre Nord. 

 

La « déclaration d’indépendance » de l’OLP en 1988 ne spécifia pas les frontières de l’ « État de Palestine. » 

 

Un tel  État n’ayant jamais existé dans le passé, l’Autorité palestinienne n’a pas de droit de propriété sur la rive occidentale du Jourdain (qui fut conquise et annexée par la Jordanie en 1949 et qui resta sous contrôle jordanien jusqu’en 1967). 

 

En revanche, il y a eu une souveraineté juive et une présence juive trois fois millénaire sur ledit territoire. 

 

Le droit des Juifs à disposer d’eux-mêmes sur la totalité du territoire s’étendant de la Mer Méditerranée au fleuve du Jourdain découle du Traité de Sèvres (1920) et du Mandat de la Société des Nations (1922). 

 

L’OLP conteste la légalité de ces deux documents. 

 

Mais si la décision de la Société des Nations de reconnaître le droit des Juifs à disposer d’eux-mêmes sur leur terre historique fut illégale, il s’ensuit que tous les États issus du démembrement des Empires ottoman et austro-hongrois sont illégaux (tels que l’Autriche et le Liban par exemple). 

 

La Société des Nations ne reconnut pas aux « Palestiniens » le droit à disposer d’eux-mêmes car personne à l’époque n’avais entendu parler d’un tel peuple qui ne figure nulle part dans les annales de l’Histoire. 

 

La Commission spéciale des Nations Unies sur la Palestine (UNSCOP) rejeta en 1947 l’affirmation des pays arabes selon laquelle le Mandat de la SDN était illégal. 

 

Le Rapport de l’UNSCOP dit en effet que les Arabes « n’ont jamais été en possession de ce territoire en tant que nation souveraine » et que « la remise en cause de la validité du Mandat est infondée. » 

 

Le territoire réclamé par l’Autorité palestinienne n’est pas défini.  Il est fragmenté et contesté, et il ne fut jamais régi dans le passé par un quelconque État arabe.

 

3. Absence de relations extérieures.

 

La Déclaration de Principes spécifie que l’Autorité palestinienne est dénuée de pouvoirs et de prérogatives en matière de relations extérieures. 

 

Dans les faits, l’Autorité palestinienne mène certes sa propre politique étrangère, mais elle le fait en contravention des Accords d’Oslo.

 

4. Absence de population permanente.

 

L’Autorité palestinienne n’a aucun contrôle sur la Bande de Gaza, qui est dirigée par le Hamas.

 

Le contrôle de l’Autorité palestinienne sur les Zones A et B est partiel. 

 

Comme l’a déclaré la Cour des Appels des États-Unis, lorsqu’il existe un doute sur l’étendue territoriale d’un État potentiel, celui-ci ne peut prétendre avoir une population permanente.

 

Les pays qui ont voté en faveur de la reconnaissance de l’Autorité palestinienne comme État à l’Assemblée nationale de l’ONU ont dont enfreint le droit international. 

 

Tandis que l’Union européenne se vante de son légalisme, elle vient d’enfreindre le droit en reconnaissant comme État une entité qui ne répond à aucun des quatre critères du droit international. 

 

Pis, l’Union européenne a passé outre ses propres exigences pour la reconnaissance de nouveaux États. 

 

Dans le passé, l’Union européenne conditionna la reconnaissance des républiques de l’ex-Yougoslavie et de l’ex-Union soviétique par des exigences telles que le respect des droits de l’homme et la preuve de viabilité (exigences qui vont au-delà des critères du droit international).

 

L’Union européenne n’a pas appliqué ses propres critères à l’Autorité palestinienne.

 

L’Union européenne a encouragé l’Autorité palestinienne à violer les Accords d’Oslo. 

 

La Déclaration de Principes stipule en effet (Article XXXI, 7), que « Les Parties s’engagent à ne pas prendre de mesures susceptibles de changer le statut de la Rive occidentale du Jourdain et de la Bande de Gaza de manière à ne pas prédéterminer les négociations sur le statut final. » 

 

Déclarer comme État la Rive occidentale du Jourdain et la Bande de Gaza est une mesure qui change, ou qui aspire à changer, le statut de ces territoires. 

 

Quant à l’affirmation de l’Autorité palestinienne selon laquelle cette politique unilatérale est inévitable du fait de l’échec des négociations avec Israël, c’est une affirmation sophiste qui rappelle l’anecdote de cet individu qui, après avoir assassiné ses parents, présenta au Juge comme circonstance atténuante le fait qu’il est orphelin. 

 

C’est l’Autorité palestinienne qui a rejeté les compromis et les concessions d’Israël à Camp David (en juillet 2000), à Taba (en décembre 2000), et pendant les négociations d’Annapolis (en 2008).

 

Quant à l’affirmation de l’Autorité palestinienne qu’il n’y a pas d’auto-détermination sans État, elle est également erronée. 

 

En droit international, le droit à l’autodétermination n’implique pas nécessairement la création d’un État. 

 

La Commission d’arbitration sur la Yougoslavie, par exemple, détermina à l’époque que le droit des Serbes à disposer d’eux-mêmes en Bosnie et en Croatie pouvait être garanti par le principe de protection des minorités, mais pas par l’établissement d’un État. 

 

La déclaration unilatérale d’indépendance de la minorité turque à Chypre nord fut rejetée par la communauté internationale, qui affirma à l’époque que les Chypriotes turques pouvaient bénéficier du droit à disposer d’eux-mêmes sans pour autant établir un État séparé.

 

Enfin, le principe d’auto-détermination n’est pas absolu et ne s’applique pas à sens unique.

 

En droit international, l’auto-détermination doit prendre en compte le droit des autres peuples. 

 

Or la demande d’État de l’Autorité palestinienne nie les droits fondamentaux du peuple juif, et ce pour trois raisons :

1) L’Autorité palestinienne continue d’inciter à la haine des Juifs et d’enseigner à ses enfants que le but final est l’élimination d’Israël.


2) Mahmoud Abbas a déclaré à plusieurs reprises que l’État palestinien ne tolérera pas la présence de Juifs en son sein (ce qui signifie entre autres que les Juifs ne pourront avoir accès à leurs lieux saints tels que le Caveau des Patriarches à Hébron ou le Tombeau de Rachel à Bethlehem).


3) En continuant d’insister sur l’application du soi-disant «droit au retour, » l’Autorité palestinienne nie aux Juifs leur droit à l’autodétermination puisqu’elle exige qu’ils deviennent une minorité dans leur propre pays.

 

Le vote de l’Assemblée générale du 29 novembre 2012 n’a pas créé un « État palestinien. » 

 

En revanche, elle a confirmé que le « processus de paix » est une chimère et qu’il ne sert à rien de négocier avec l’OLP ce qu’elle finira par obtenir à l’ONU.

 

Emmanuel Navon est directeur du Département de Sciences politiques et de Communication au Collège orthodoxe de Jérusalem, et enseignant des Relations internationales à l’Université de Tel-Aviv et au Centre interdisciplinaire de Herzliya

Repost 0
Published by les-francophones-d-israel.over-blog.com - dans Elections à la Knesset
commenter cet article
3 décembre 2012 1 03 /12 /décembre /2012 11:35

Pour rappel, lors du Mandat de la SDN donné en 1920 aux Britanniques qui les engageait à créer un foyer Juif en Palestine, ils partitionnèrent le pays en 1922 en détachant 77% pour créer l'Émirat de Transjordanie, (qui devint plus tard le Royaume Hachemite de Jordanie) ce qui n'était pas du tout prévu par le Mandat.

 

  Foyer Juif en Palestine

  Source: Le conflit Arabo-Israélien Ambassade d'Israël Département de l'information Janvier 1987.

 

Puis une multitude de livres blancs virent le jour chacun plus contraignant pour les Juifs que le précédent.

 

Rompant avec la politique de concertation avec les Britaniques en 1925 Zeev Vladimir JABOTINSKI créa le parti révisioniste qui réclamait la création de l'État d'Israël sur les 2 rives du Jourdain sur la totalité de la Palestine.

 

Les occidentaux en empêchant Tsahal de terminer son travail dans la guerre avec Gaza, (c'est la troisième guerre qu'ils nous empêchent de terminer) ont réussi un tour de force inimaginable, 80% des Israéliens sont devenus révisionistes.

 

Aujourd'hui, où nous constatons la révocation des accords d'Oslo à l'initiative de Abou MAZEN, nous devons remettre en cause toutes les discutions précédentes, et analyser la situation sur ces bases nouvelles. Et en particulier la revendication d'envoi de roquettes sur Israël par le Fatah: ici

 

Le gouvernement Israélien n'a pas tardé à prendre les mesures de rétorsion qui s'imposaient:

 

- Blocage de fonds à destination de Ramallah.

- Annonce du déblocage d'un dossier de construction de 3.000 logements.

 

Quelles peuvent être les pistes de réfléxions et quelles réactions en attendre?

 

1) Traiter Abou MAZEN avec tout le respect du à son rang de "Terroriste en Chef", en le trainant en Justice pour toutes les insanités qu'il commet chaque jour, à commencer par la négation de la Shoah qu'il a publiée lors de sa thèse à l'Université Patrice LUMUMBA à Moscou, ainsi que tous les actes de guerre et de terrorisme effectués par les membres du Fatah.

 

2) Prendre en compte dans cet inventaire tous les actes commis par des populations qui se réclament de son action, après son jugement, toutes les personnes affichant sa photo devront être trainées en justice au motif d'association de malfaiteurs.

 

3) Lui faire rendre des comptes sur toutes les sommes allouées par les occidentaux en vue de l'amélioration de l'ordinaire des populations, et qui ont terminé dans l'achat d'armes et surtout dans l'alimentation de son compte personnel, de ceux de sa famille et de ses proches.

 

Dans une entente cordiale renouvellée, la France, ainsi que la Grande Bretagne "nous retirent leur soutien, et envisagent de rappeler leurs Ambassadeurs en Israël".

 

La France dont le soutien indéfectible envers Israël s'est affirmé d'une manière très claire en prenant la tête de cette croisade anti juive à New-York, quelques jours après la farce de Jérusalem, où le Consul Général de France a reçu des terroristes ayant du sang sur les mains, fraîchement libérés lors de l'échange pour la libération de Guilad SHALIT, les traitant de "Gouvernorat". Qu'attend-on pour le renvoyer personna non grata rejoindre ses amis islamistes en France?

 

Ces deux actes Vichyssois de la France sont un Casus Belli.

 

Quand à la Grande Bretagne, depuis 1917 elle nous soutient comme la corde soutient un pendu.

 

Elle a commencé il y a longtemps dans cette voie, en 1938, elle avait pendu un jeune Juif de 25 ans au prétexte qu'il avait tiré sur un car d'Arabes, ceci en réaction à la fusillade de la part d'Arabes d'un taxi Juif. Voici la photo de ce supplicié qui a répondu aux Anglais, vous n'avez aucun droit de me juger, je suis ici chez moi, et vous pas chez vous.

 

Shlomo Ben Youssef

 

                          Shlomo-Ben-Youssef.jpg

 

Voici comment la Grande Bretagne nous a soutenu:


     Potence-1.jpg                     Potence-2.jpg

 

Et voici les photos des 9 suppliciés:


 Photos es suppliciés 2 Photos des suppliciés 1

 

Leur noms:                                       Et le texte de l'Hatikva chanté par les suppliciés et interrompu car les Britaniques ne voulaient pas

la laisser se terminer et procédaient à l'exécution

 

Liste des suppliciés       Hatikva inachevée

 

Ces photos proviennent de la prison d'AKKO (Saint Jean d'Acre), dans le bureau du Commandant on pouvait voir la carte de l'Empire Britannique:

 

          Empire Britannique

 

A noter: en 30 ans de présence, les Britanniques ont pendu 9 Juifs et aucun Arabe, alors qu'ils étaient les uns et les autres emprisonnés et jugés pour des actes identiques.

 

Et c'est ce pays qui veut rappeler son Ambassadeur!!! parce que nous construisons 3.000 logements chez nous, Il ferait bien de balayer devant sa porte.

 

En France il y a un proverbe qui dit "Charbonnier est maître chez lui".

 

Quand à la France, rongée par le nazislamisme, et la Dhimmitude qui en découle, nous pourrions lui rappeler les paroles de moi Président à Toulouse "La sécurité des Juifs de France doit être assurée par la France".

 

Depuis, grâce à la politique du Quai d'Orsay, les attentats anti Juifs sont quotidiens.

 

Ces deux pays s'offusquent de ce que nous lancions la construction de 3.000 logements, mais avec leur politique nous avons besoin de construire 120.000 logements rien que pour accueillir les Juifs de France qui ne sont pas en sécurité, et au moins 100.000 de plus pour les Juifs de Grande Bretagne, nous sommes prêts à leur envoyer tous les Arabes qui ne se sentiraient pas bien de Judée et de Samarie, car ils sont racistes et ne veulent pas de Juifs.

 

 

Eli LAIK 

 

Diffusion de cet article autorisée d'une manière disproportionnée en citant les sources

Repost 0
Published by les-francophones-d-israel.over-blog.com - dans Elections Présidentielles Françaises
commenter cet article
28 novembre 2012 3 28 /11 /novembre /2012 19:28

Emmanuel NAVON ne se retrouve pas en position d'Eligibilité, pourquoi?

 

1) La règle électorale Israélienne.

 

Dès l'ouverture de ce blog consacré aux élections, c'était il y a 23 mois, je me suis employé a expliquer les règles qui régissent le fonctionnement des élections en Israël.

 

Pour les Olim de France, il était nécessaire qu'une telle mise au point soit effectuée.

 

Dès cette époque j'ai mis en place une stratégie de réunions d'information invitant Emmanuel NAVON afin d'expliquer le cheminement nécessaire pour envoyer un Député à la Knesset.

 

2) La règle des primaires du Likoud.

 

Emmanuel NAVON se présentant sur la liste du LIKOUD en brigant le poste réservé aux Olim, a clairement expliqué que cette position ne pouvait être obtenue que par le recrutements de nouveaux adhérents qui voteraient en sa faveur. Il précisé qu'il ne fallait pas se baser sur la date de renouvellement de la Knesset, car il pourrait y avoir des élections anticipées, et que la règle en vigueur au LIKOUD était qu'il fallait 16 mois d'ancienneté le jour des élections internes pour pouvoir voter.

 

Je me suis engagé à l'aider multipliant les interventions, les réunions et les adhésions, mais l'eprit français aidant certains ne se sont engagés que récement.

 

3) Le comportement général des Français par rapport aux engagements syndicaux et politiques.

 

Les Français sont le pays où les syndicats sont très peu présents, 7% des travailleurs adhèrent à un syndicat.

France 43,2 millions de Français étaient inscrits en Mars 2011.

 

UMP plus grand parti de France 170.000 inscrits.

 

En comparaison Israël pour dix fois moins de votants le LIKOUD 130.000 inscrits dont 50.000 depuis moins de 16 mois.

 

4) Le rôle des associations Francophones comparaison avec les associations Russophones.

 

Les Russophones parfaitement organisés ont défini une stratégie d'union qui fait qu'ils ont 15 députés ISRAËL BETEINOU, plus 3 députés au LIKOUD, ce qui leur permet d'être représentés largement leurs associations ont joué le jeu à fond.

 

Depuis trois ans, je m'inquiétais de l'éparpillement des voix sur trop de candidats, je l'ai écrit ici dès le premier article. Les élections et les francophones

 

Lors de mes nombreux entretiens avec les 4 associations Francophones d'Ashdod, Il m'a été répondu que bien que nous soyons d'accord avec ton idée, bien que nous votions LIKOUD, nous ne pouvons t'accueillir au sein de nos locaux pour tes réunions électorales, notre déontologie s'y oppose.

 

L'explication n'a pas pu être diffusée aussi bien que nécessaire. 

 

5) La fin de cette guerre avec Gaza imposée par les Occidentaux a amène un raidissement de l'électorat.

 

Les électeurs ont récompensé les députés qui depuis ces quatre dernières années ont défendu l'intégralité du territoire d'Israël et ont pris la défense des habitants de Judée ou de Samarie contre la Cour Suprème pour empécher la destruction de maisons légalement construites.

 

Tous les Députés qui se sont montrés moins enclins à s'engager dans l'affaire de l'Iran ont étés désavoués par les électeurs, ils sont donc rétrogradés aux dernières places de la liste tel Benny BEGIN.

 

 

 

6) Le vote de la France à l'Onu

 

L'annonce par Laurent FABIUS du vote en faveur de la motion présentée par Mahmoud ABBAS a entrainé en réaction un vote vers des Députés plus nationalistes, à même de voter en faveur d'actions plus contaignantes à l'encontre de ce dernier, car il a rompu unilatéralement les accords d'Oslo.

 

7) En temps de crise la préférence de Députés chevronnés.

 

Pour toutes ces raisons, l'éléctorat s'est raidi, et a renvoyé une liste de Députés chevronnés.

 

8) Le repêchage possible après la formation du nouveau gouvernement.

 

Avigdor LIBERMAN s'est engagé à faire voter dès les premiers jours de la 19 ème Knesset une loi de séparation des pouvoirs Législatifs et Executifs: Chaque Député nommé ministre abandonne son poste de Député, ce qui automatiquement fera remonter vers le haut de la liste un nombre équivalents aux Ministres nommés des Députés non élus. Emmanuel NAVON aurait peut être alors un chance de rattrapage.

 

Pour ceci, il faut qu'un maximum de voix se portent sur la liste commune LIKOUD ISRAËL BETEINOU.

 


  Eli LAIK

Repost 0
Published by les-francophones-d-israel.over-blog.com - dans Elections à la Knesset
commenter cet article
27 novembre 2012 2 27 /11 /novembre /2012 13:50

Chers amis,
 
Bien que les résultats finaux des primaires du Likoud n’aient pas encore été publiés, je ne serai pas suffisamment haut placé sur la liste pour vous représenter dans la 19e Knesset.
 
Nous n’avons pas atteint notre objectif, mais je compte vous remercier.
 
Je remercie celles et ceux d’entre vous qui se sont inscrits au Likoud et qui se sont déplacés pour aller voter pour moi.
 
Je remercie les volontaires qui sont venus aux bureaux de vote du Likoud pour convaincre les électeurs de voter pour moi.
 
Je remercie mon Directeur de campagne, Niko Gewelbe, mon Directeur de la stratégie Internet Dan Lévy, et mon porte-parole David Rozenthal, ainsi que tous les volontaires qui se sont joints à l’équipe de la campagne.
 
Je remercie mes donateurs, qui m’ont permis de financer une campagne onéreuse.
 
Je remercie ma femme et mes enfants pour leur soutient et pour leur patience pendant cette longue campagne.
 
Bien que nous n’ayons pas atteint notre but, le combat continue.
 
Je compte renouveler la politique d’inscriptions massives au Likoud pour créer une force politique qui nous permettra de gagner la prochaine fois.  Nous avons établi un précédent en faisant entrer sur la liste du Likoud un immigrant qui n’est pas issu de l’aliya russe ou éthiopienne.  C’est un pas important.
 
Je continuerai d’agir et de me battre pour l’intégration de l’aliya de France, pour la défense d’Israël dans les média, et pour la réforme du système électoral israélien.
 
Depuis que j’ai décidé, en juin 2010, de me lancer dans la course à la Knesset, j’ai beaucoup appris et ai rencontré des gens extraordinaires.  Ce combat n’a pas été mené pour rien, et je compte le poursuivre.
 
Encore une fois, merci pour votre soutien.
 
Emmanuel Navon.

Repost 0
Published by les-francophones-d-israel.over-blog.com - dans Elections à la Knesset
commenter cet article
25 novembre 2012 7 25 /11 /novembre /2012 10:13

J'ai tenu d'exprimer mon vote dès l'ouverture à 9 heures du bureau d'Ashdod.

 

Dès les premières heures du jour des tentes ont été installées tout à l'entour appelant à voter pour tel ou tel candidat.

 

Malgré les états d'âme de certains à la suite de l'arrêt prématuré des opérations à GAZA, les adhérents au LIKOUD se sont mobilisés en nombre très tôt afin d'exprimer leur soutien aux douze Candidats Nationaux, et à un Candidat local.

 

Dans le hall d'entrée trois écrans à affichage tactile expliquait aux votants la nouvelle procédure électronique, que je vais rappeler ci-dessous.

 

Dans le hall d'entrée plusieurs bureaux d'accueil filtrent les arrivants, contrôle des N° de Téouda Zéout.


Lorsque vous êtes reconnu votant, vous avez alors accès à la salle de vote.

 

27 bureaux donnant chacun accès à 2 isoloirs vous attendent, où vous aurez accès après avoir été reconnu par votre Téouda Zéout.

 

J'ai été accueilli en Français par un scrutateur qui m'a annoncé que j'étais le premier à voter avec ce nouveau système à Ashdod, qu'il me guiderait tout au long du process.

 

Lorsque vous êtes dans l'isoloir, un écran tactile vous attend.

 

1) Valider l'ouverture du programme.

 

2) Vote National: une liste de noms avec leurs N° d'ordre identique à celle que vous avez reçue répertorie tous les Candidats. Vous devez cliquer avec votre doigt sur le N° d'ordre. Les N° s'affichent sur la colonne de gauche pour contrôle. si OK vous validez cette étape.

 

3) Les douze Candidats choisis s'affichent avec leur photo pour contrôle, si OK valider.

 

4) Vote Local: une seconde liste de noms et N° d'ordre s'affichent afin de choisir le candidat local (3 choix pour Ashdod); vous cliquez comme à l'étape nationale, le canidat sélectionné s'affiche sur la colonne de gauche si OK valider.

 

5) Le Candidat choisi s'affiche avec sa photo pour contrôle si OK valider.

 

6) Votre vote s'enregistre des cubes apparaissent puis un message vous indiquant que votre vote est enregistré Vous devez valider une dernière fois.

 

Récupérez votre Téouda Zéout

 

A la sortie, une foule nombreuse attendait d'avoir accès à la salle de vote pleine à craquer, il m'a fallu 10 bonnes minutes pour sortir du parking totalement embouteillé..

 

Alors les hésitants, les déçus de l'arrêt prématuré de l'opération de Gaza, relisez le lien suivant:

 

Communiqué du Bureau du Premier ministre, 21 novembre 2012 Elections des Primaires

 

Et ne ratez pas l'occasion de faire entrer à la KNESSET le député que nous appelons tous de nos voeux:

 

Le seul qui ait manifesté le souci de l'expression en Français pour les documents administratifs.

 

Fervent partisan de la modification du droit de vote pour apporter un scrutin par circonscription afin que le député du cru soit responsable vis à vis de ses électeurs,

 

Abandon de la proportionnelle intégrale afin d'élire un gouvernement appuyé sur une majorité large, qui ne saute pas faute du soutien d'un parti de deux ou trois députés.

 

Eli LAIK

Repost 0
Published by les-francophones-d-israel.over-blog.com - dans Elections à la Knesset
commenter cet article
24 novembre 2012 6 24 /11 /novembre /2012 19:00

 

«Citoyens d'Israël,

 

Il ya huit jours, Israël a lancé l'opération Pilier de Défense. Le gouvernement a décidé de lancer cette opération à la suite des attaques terroristes en provenance de la bande de Gaza et de leur augmentation massive au cours des derniers mois. J'avais annoncé que nous allions réagir fermement à ces attaques lorsque le moment serait venu. J'avais dit que nous ferions payer un prix lourd aux organisations terroristes palestiniennes.


« Nous avons une armée forte. Nous avons un peuple fort. Je suis fier d’être votre Premier ministre »

 

 

Les organisations terroristes ont supposé que nous voulions éviter une action offensive contre elles, elles ont eu tort. Nous avons frappé leurs commandants supérieurs, nous avons détruit des milliers de roquettes qui visaient le sud d’Israël ainsi que la plupart de celles qui visaient le centre d'Israël, et nous avons écrasé les installations de contrôle du Hamas. Je dois insister sur le fait que nous avons effectué ces opérations avec le plein soutien des instances dirigeantes de la communauté internationale.

 

Je tiens à remercier en particulier le Président des États-Unis Barack Obama pour son soutien résolu aux actions d'Israël, à cette opération et au droit d'Israël de se défendre. Je le remercie aussi pour son soutien au système Iron Dome. Je remercie la secrétaire d'État, Hillary Clinton, et j’exprime ma gratitude aux Égyptiens pour leurs efforts dans la réalisation de ce cessez-le-feu.

 

Lors d’une conversation téléphonique que j'ai eue ce soir avec le président Obama, j’ai accepté de donner une chance au cessez-le-feu, avec l’objectif d’une accalmie et de permettre aux citoyens d'Israël un retour à la vie normale. Toutefois, Israël ne peut évidemment pas rester les bras croisés alors que ses ennemis se renforcent avec des armes de terreur. Nous avons donc décidé, le président Obama et moi-même, que les États-Unis et Israël travailleront ensemble pour lutter contre la contrebande d'armes des organisations terroristes palestiniennes - armes, dont la quasi-totalité vient de l'Iran.

 

Depuis le jour de la création de l'État d'Israël a été créé, nous avons dû faire face à des défis complexes dans la région et nous pouvons tous voir que ces défis sont devenus encore plus complexes au cours de ces dernières années. Dans ces conditions, nous sommes tenus de manœuvrer à bon escient et de façon responsable, tout en tenant compte de toutes les considérations militaires et politiques. C'est ce qu'un gouvernement responsable fait, et c'est ce que nous avons fait ici: nous avons usé de notre puissance militaire, mais aussi tenu compte de considérations politiques.

 

Aujourd’hui, je me rends compte que certains citoyens souhaitent une prolongation de l'action militaire et celle-ci pourrait très bien s’avérer nécessaire. Mais à l'heure actuelle, la bonne chose pour l'État d'Israël est de repousser cette possibilité au bénéfice d’un cessez-le-feu à long terme. En tant que Premier ministre, j'ai la responsabilité - et c'est la ma plus haute responsabilité - de prendre les mesures qui s'imposent pour assurer notre sécurité. C'est ce que j'ai toujours fait et c'est ce que je vais continuer à faire.

 

Au cours de la semaine dernière, Israël a perdu plusieurs de ses citoyens. Au nom de toute la nation, j’adresse mes condoléances aux familles endeuillées et je souhaite aux blessés un prompt rétablissement.

 

Je tiens à remercier mes collaborateurs, le ministre de la Défense Ehud Barak et le ministre des Affaires étrangères Avigdor Liberman. Nous avons travaillé ensemble comme une équipe. Je remercie également les neuf membres du cabinet ministériel, le Conseil des ministres et le gouvernement, pour avoir oeuvré - chacun dans son domaine de responsabilité - pour les citoyens d'Israël. J’apprécie également le travail de l'opposition et de tous les de la Knesset qui nous ont proclamé leur soutien.

 

Je remercie le chef d'état-major, le général Benny Gantz, le chef du Shin Bet, Yoram Cohen, le directeur du Mossad, Tamir Pardo et toutes leurs équipes pour les efforts exceptionnels qu’ils ont mis en œuvre dans cette opération. Au nom du peuple d'Israël, je remercie les commandants et les soldats de Tsahal, les pilotes, les opérateurs et les développeurs du « Dôme de fer », les services de renseignement, tous les membres des services de sécurité et les réservistes, qui ont quitté leurs familles et immédiatement accepté de faire leur devoir.

 

J'apprécie de même le travail des maires et des présidents des conseils régionaux qui ont fait preuve de leadership et de sang-froid sur le front, et surtout, Je vous salue vous, les citoyens d'Israël.

 

Nous avons une armée forte.

 

Nous avons un peuple fort.

 

Je suis fier d’être votre Premier ministre. »

 

 

Après cette mise au point qui s'imposait, il faut arrêter avec vos états d'âme, il a pris sa décision en fonction d' informations qu'il détient et qu'il ne peut publier.

 

Demain nous votons pour les Primaires, si nous voulons faire entendre notre voix, il convient de se présenter tous aux bureaux de vote, et de faire notre devoir.

 

Nous avons la chance d'avoir un excellent Candidat Emmanuel NAVON N° 138, il défend les idées des Français, si vous voulez des imprimés en Français, c'est le moment de le faire savoir, lundi il sera trop tard.

 

Si nous positionnons bien Emmanuel NAVON sur la liste du LIKOUD, il sera éligible, alors "Bougez-vous"

 

Eli LAIK

Repost 0
Published by les-francophones-d-israel.over-blog.com - dans Elections à la Knesset
commenter cet article
23 novembre 2012 5 23 /11 /novembre /2012 12:13

Chers amis,
 
Je vous invite à lire, ci-dessous, le communiqué émis hier par le Parti Libéral Démocrate.


Je suis en charge des Affaires étrangères au sein du PLD.


Amitiés et shabbat shalom,
 
Philippe Karsenty 
 




Communiqué
Condamnation de l’attentat terroriste du Hamas
 
Le Parti Libéral Démocrate condamne avec la plus grande fermeté l’attentat terroriste perpétré hier matin dans un bus de Tel Aviv, prenant pour cible des civils et faisant une vingtaine de blessés, alors que des efforts diplomatiques étaient engagés pour tenter d'obtenir un cessez le feu entre les groupements terroristes de Gaza et Israël.


Ces actes terroristes destinés à atteindre les populations civiles sont inacceptables, de même que les expressions de liesse qui ont pu être observées à Gaza à l'annonce de l'explosion de ce bus.


Le Parti Libéral Démocrate salue l'accord de cessez-le-feu néanmoins adopté hier soir à l'issue des efforts de négociation engagés par la communauté internationale. Cet accord met un terme à une semaine de violence au cours de laquelle 155 palestiniens, souvent utilisés comme boucliers humains par le Hamas, et 5 israéliens ont trouvé la mort.


La douzaine de tirs de roquettes depuis Gaza observée hier soir à destination du sud d'Israël, en violation de cet accord, porte lâchement et gravement atteinte au processus de paix ainsi qu'à la sécurité des populations civiles tant israélienne que palestinienne. Nous insistons sur la nécessité pour tous que les tirs cessent.



Contact presse : Mathieu Beaufrère
06.67.42.25.92 - beaufrere.mathieu@gmail.com


Site: http://www.partiliberaldemocrate.fr

Repost 0
Published by les-francophones-d-israel.over-blog.com - dans Elections à l'Assemblée Nationale Française
commenter cet article
19 novembre 2012 1 19 /11 /novembre /2012 12:04

En raison de l'état de guerre, l'alerte rouge étant toujours en vigueur, la Conférence d'Emmanuel NAVON qui devait se tenir à ASHDOD le mercredi 21 novembre 2012 au matnass OUZIEL est annulée.

 

Eli LAIK

Repost 0
Published by les-francophones-d-israel.over-blog.com - dans Elections à la Knesset
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de les-francophones-d-israel.over-blog.com
  • : -Rassembler tous les francophones israéliens, afin qu'ils s'expriment auprès des autorités, et évoquent les améliorations susceptibles de faciliter leur intégration pour une Alyah réussie. -Cela passe par l'élection d'un député à la Knesset au poste réservé aux Olim. -Par la présentation d'un francophone sur les listes électorales municipales afin de relayer sur le terrain les actions du député.
  • Contact

Profil

  • les-francophones-d-israel.over-blog.com
  • Mes trois buts dans la vie:
1) La vérité
2) La vérité
3) La vérité
  • Mes trois buts dans la vie: 1) La vérité 2) La vérité 3) La vérité

Recherche

Les-Francophones-D-Israel