Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 décembre 2011 3 14 /12 /décembre /2011 11:32

Dans la longue guerre qui a opposé Charles ENDERLIN et France 2 à Philippe KARSENTY, la dernière bataille vient d’être gagnée par ce dernier.

 

Après un recours en appel leur donnant tort, France 2 et Charles ENDERLIN s’étaient pourvu en Cassation.

 

L’avocat Général vient de recommander de rejeter le pourvoi formé contre l’arrêt rendu le 21/05/2008 par la Cour d’appel de Paris – 11ème chambre correctionnelle.

 

Il a salué le sérieux et la rigueur de l’enquête de Philippe KARSENTY.

 

Il en découle que le reportage incriminé relatant la soi-disant mort de Mohamed AL DURA était un bidonnage, ce qui n’est pas à l’honneur de la Chaine du groupe France Télévision censée parler au nom de la France.

 

De très nombreuses violences ont été revendiquées au nom de la mort de Mohamed AL DURA, parmi lesquelles : l’assassinat de Daniel PEARL, l’attentat des Twin Towers du 11 septembre 2001 qui a causé la mort de 3000 personnes, de nombreux troubles en Israël.

 

Tout ceci participant à la délégitimation d’Israël. France 2 et Charles Enderlin en sont les responsables, les téléspectateurs apprécieront la réalité de cette désinformation que nous dénonçons depuis 1967.

 

L’Etat se doit d’intervenir au plus tôt afin de remettre de l’ordre dans cette entreprise qui s’est largement décrédibilisée en persistant à couvrir Charles ENDERLIN malgré les soupçons de plus en plus nombreux, et les preuves apportées lors de la longue enquête menée par Philippe KARSENTY.

 

Depuis 10 ans Philippe KARSENTY s’est engagé dans un combat pour la vérité qui opposait David (lui même) à Goliath (France Télévision, et Charles Enderlin), l’histoire se répétant, nous venons de voir la victoire de David sur Goliath.

 

http://karsenty2012.com/images/stories/ag_cour_de_cassation.pdf

 

 

Eli LAIK

Repost 0
Published by les-francophones-d-israel.over-blog.com - dans Nos représentants à l'Etranger
commenter cet article
13 octobre 2011 4 13 /10 /octobre /2011 19:09

...je vous invite a prendre connaissance de l'analyse
faite sur le reportage "un Oeuil sur la planète".....
 
Ce sont des faits.



Un Œil sur la Planète - Notes de synthèse : répartition du temps de parole

L’émission, découpée en 5 reportages + 2 interviews dure 120 minutes en tout.

Au total, 74 personnes y sont interviewées.

 Ces interviews se découpent de la manière suivante :

 

I - Reportage sur l’Etat de Palestine en marche

 

1)      Betty Sadr – jeune pilote palestinienne

2)      Samir Hulileh, homme d’affaire palestinien

3)      Salam Fayad, Premier ministre palestinien

4)      Une femme anonyme palestinienne

5)      Un homme anonyme palestinien

6)      Le chef de la police palestinienne de Jéricho

7)      Un policier palestinien

8)      S. Abou Ali, ministre palestinien de l’Intérieur

9)      Un policier palestinien

10)  Un automobiliste palestinien

11)  Un responsable d’une association palestinienne contre la corruption,

12)  Un citoyen palestinien anonyme au téléphone

13)  Un militant palestinien contre la corruption

14)  Youssef al Zomor, directeur général au ministère palestinien des Finances

15)  Nadia Swiss, manager d’un hôtel de Ramallah

16)  Castro Salameh, directeur au ministère palestinien des Finances

17)  Un commerçant palestinien

18)  Un consommateur palestinien dans un bar de Ramallah

19)  Un consommateur palestinien dans un bar de Ramallah

 

L’ensemble des 19 interlocuteurs interrogés sont palestiniens.

Tous soutiennent l’Autorité palestinienne

Aucun Israélien n’est interviewé pour répondre aux graves accusations formulées dans ce reportage contre les israéliens notamment l’accusation faite à l’armée israélienne de tirer à vue sur les civils.

 

II – reportage sur  Gaza

 

20)  Ismaïl Anieh, Premier ministre du Hamas

21)   Un opposant au Hamas  (Anonyme)

22)  Un agriculteur palestinien

23)  Un pêcheur palestinien

24)  Un combattant du Hamas

25)  Mahmoud Zahar, haut responsable du Hamas

26)  Mohamad Ab Rabbo, un vieux palestinien (se déclare contre les tirs de roquettes sur Israël)

27)   Un habitant de Gaza

28)  Un économiste palestinien

29)  Un Palestinien de Gaza émigré au Canada

30)  Sa fille

31)  Une jeune fille Gazaouite

32)  Une jeune femme Gazaouite (contre l’obligation du port du Tchador)

33)   Un combattant salafiste

 

Sur les 14 personnes interviewées,

11 accablent Israël.

3 formulent quelques critiques sur la politique du Hamas dans la bande Gaza.

 

III - Reportage sur les « Colonies » israéliennes

 

34)  un paysan palestinien

35)  Un palestinien auquel on refuse un permis de construire

36)  Un autre palestinien

37)  Un fonctionnaire palestinien

38)  Un agriculteur palestinien privé d’eau

39)  Un éleveur palestinien

40)  Amia, une habitante de Hébron

41)  Une mère palestinienne de Hebron

42)  Zia Hammouri, qui offre une assistance juridique aux Palestiniens de Jérusalem

43)  Chahad Issa, un palestinien de Silwan dont la maison a été détruite

 

Sur les 10 personnes interviewées, toutes sont palestiniennes et accusent les israéliens.

Aucun habitant des colonies, ni aucun  israélien n’est interviewé.

 

 

IV- 44) Interview d’Uzi Landau, ministre israélien des Infrastructures (durée 3 minutes 30)

 

 

V – 45) Interview de Nabil Chaat, négociateur palestinien (Durée 3 minutes 30)

 

VI – Reportage sur le Lobby Juif aux Etats-Unis

 

46)David Makowski, expert pro-israélien

      47)  Ester Kutz, Lobbyiste de l’Aipac
48)  Extrait discours Barack H. Obama, président des Etats-Unis

49)  Extrait discours Binyamin Netanyahu, Premier ministre israélien

50)  Ancien Lobbyiste qui dénonce l’action du Lobby juif

51)  Pasteur Richard Land

52)  Pasteur John Agge

53)  Parlementaire américain pro-Israélien

54)  Stephen Walt, professeur Harvard dénonce Lobby pro-israélien

55)  Extrait discours Jimmy Carter, dénonce l’action d’Israël

56)  Abraham Fox, soutient Israël

57)  Robert Malley, ancien conseiller Clinton dénonce l’action du gouvernement israélien

 

Si l’on extrait le discours d’Obama,

7 personnes soutiennent Israël

4 dénoncent l’action du lobby aux Etats-Unis

 

VII – reportage sur les Réfugiés au Liban

 

58)  Ahmad Yassif, palestinien en exil

59)  Leila Kassi, responsable Unrwa

60)   Réfugié palestinien

61)  Hoda Samra, responsable Unrwa

62)  Réfugié palestinien

63)  Réfugiés palestinienne

64)  Réfugié palestinien

65)  Réfugié palestinien

66)  Réfugié palestinien

67)  Automobiliste libanais

68)  Automobiliste libanais

69)  Micro trottoir Beyrouth

70)  Micro trottoir Beyrouth

71)  Zyad el Sayegh (comité palestino-libanais pour le droit au retour)

72)   Zaber Suleiman, militant pour le droit au retour

73)   Mahmoud Zeidan, Militant pour le droit au retour des Palestiniens

 

Sur les 16 interviewés,

12 font entendre la voix des palestiniens

4, relativement neutres, font entendre la voix de l’homme de la rue libanais

 

VIII –  74 ) Interview Avraham Burg, israélien, ancien président de la Knesseth, connu pour ses positions très critiques envers le gouvernement et la société isrtaélienne

 

Sur les 74 interviews

 

Palestiniens

 

57 donnent la parole à des palestiniens qui  accusent Israël et soutiennent sans nuance la position de leur gouvernement

3 palestiniens émettent quelques critiques sur la politique palestinienne

(4 libanais émettent des avis neutres)



Israéliens

 

2  ministres israéliens prennent la défense des thèses israéliennes (Uzi Landau  et Benyamin Netanyahu  – Temps de parole total : 4 minutes

 

L’interview d’Avraham Burg, très critique ne peut être considérée comme rétablissant l’équilibre puisqu’elle vient au contraire justifier les revendications palestiniennes.

 

Américains

 

7 américains soutiennent Israël

4 dénoncent l’action du lobby Juif aux Etats-Unis

 

 

Questions

 

1) Comment expliquer que les équipes de France 2 n’aient trouvé aucun israélien de la société civile pour expliquer la position d’Israël ?

 

2) Comment expliquer qu’ils n’aient trouvé que 2 ministres israéliens pour un temps de parole représentant 3% de la durée totale de l’émission ?

 

3) Pourquoi n’avoir trouvé que des pasteurs protestants et des lobbyistes américain pour « tenter » de rétablir l’équilibre dans un reportage au demeurant extrêmement ambigu ?

 

Même en comptant large, si on retient l’interview de Barack Obama (favorable à Israël) et celle d’Avraham Burg (défavorable), celle  des lobbyistes américains et de ceux qui y sont opposés, on parvient au résultat final :

 

Sur 74 interviews

 

58 interviews en faveur des Palestiniens

9 Interviews en faveur d’Israël

 

(Reste les 4 libanais et les 3 palestiniens qui formulent de légères critiques mais dont je ne pense pas qu’on puisse les mettre dans le camp des supporters d’Israël)

 

Au Total, on parvient à un ratio de Au Total, on parvient à un ratio de

 

80% des interviews en faveur des positions palestiniennes

 

20 % en faveur des positions israéliennes

 



Comment expliquer un tel déséquilibre ?

 

 

Edward Amiach

 

 

Repost 0
Published by les-francophones-d-israel.over-blog.com - dans Nos représentants à l'Etranger
commenter cet article
10 avril 2011 7 10 /04 /avril /2011 12:29



L’Université du Québec à Montréal (UQÀM) a récemment fait de moi un homme heureux.  Après y avoir donné ma conférence le 30 mars, j’ai été escorté par quatre gardes du corps qui m’ont fait filer par une sortie de secours avant de me fourguer dans une voiture qui s’est enfuie du campus.  Comme c’est grisant de jouer les chefs d’État ou les James Bond !  Malheureusement pour mon amour-propre, la vraie raison pour laquelle j’ai vécu cette scène est que je suis Israélien.

Bien qu’ayant été invité pour donner une conférence sur un sujet anodin (la géopolitique de l’énergie), ma présence à l’UQÀM a créé une controverse parce que je suis Israélien.  Certains étudiants ont exigé l’annulation de mon invitation sous prétexte qu’inviter un Israélien à l’UQÀM serait une souillure pour l’Université puisque Israël « commet un génocide en Palestine. »  Le département de sciences politiques n’a pas rejeté cet argument grotesque, mais a organisé un vote sur la question (une majorité de professeurs a voté contre l’annulation de ma conférence).

Les étudiants qui n’ont pas réussi à m’empêcher de parler à l’UQÀM ont accroché sur les murs de l’Université une photo et une citation de moi dans le but de me discréditer.  Mais tant la photo que la citation qu’ils ont choisies n’ont fait que me rendre fier.  La photo (prise de mon site Internet) me montre dans mon uniforme de Tsahal.  Quant à la citation (également prise de mon site Internet), la voici : « Dire que vous êtes antisioniste mais pas antisémite équivaut à dire que vous n’avez rien contre les Juifs tant qu’ils sont vulnérables. »  En tant que Juif, je suis fier d’être un soldat de réserve de Tsahal.  Et en tant que conférencier et écrivain, j’aime quand on me cite.

Après ma conférence, les "questions" furent en réalité des harangues hystériques (et longues) sur les "crimes du sionisme."  Une étudiante m’accusa d’être un « criminel de guerre » à cause de mon affiliation à l’Université de Bar-Ilan (je suis membre du Comité directeur du Centre pour la Communication internationale à l’Université de Bar-Ilan).  Étant donné que l’Université de Bar-Ilan dirige un programme d’enseignement à l’Académie d’Ariel, cela fait de moi un criminel de guerre.  Ce à quoi j’ai répondu que l’Académie d’Ariel, contrairement au campus de l’Université de Tel-Aviv (où j’enseigne), n’a pas été construite sur les ruines d’un village arabe, et que contrairement à mes collègues arabes en Israël je ne peux pas en tant que Juif être professeur dans un pays arabe.

J’ai continué à énumérer des faits embarrassants qui ont rendu mes accusateurs ridicules -au point qu’ils ont fini par quitter la salle.  Mais ils sont revenus plus tard avec des haut-parleurs pour hurler « Sionistes, meurtriers ! »

« L’antisémitisme est le snobisme du pauvre » a écrit Jean-Paul Sartre dans ses Réflexions sur la question juive.  Aujourd’hui, l’antisionisme est le snobisme de l’ignorant. Dans de nombreux campus, nul n’est besoin d’être érudit pour impressionner : il suffit d’être outré en parlant d’Israël.

Mon public à l’UQÀM n’était par composé uniquement d’incitateurs arabes et d’idiots du village. En réalité, de nombreuses personnes sont venues me serrer la main à la fin de ma conférence pour me remercier.  Certains étaient juifs, beaucoup étaient chrétiens.  Ils m’ont tous dit la même chose : « Merci d’avoir dit la vérité, merci de nous avoir rendu notre fierté, merci de nous donner espoir. »

Ces gens savent que leur liberté est en danger.  Et de plus en plus d’Européens et d’Américains partagent ce sentiment. Ils comprennent que le terrorisme intellectuel, l’irrationalité et l’hypocrisie qui caractérisent le traitement d’Israël en Occident constituent une menace pour l’Occident.

La liste des résistants ne fait que croître.  Elle comprend le Premier Ministre canadien Stephen Harper qui a récemment déclaré que « ceux qui menacent l’existence du peuple juif sont une menace pour nous tous ; » L’ancien Premier ministre espagnol José Mariá Aznar, qui dit que « le combat d’Israël est notre combat ; » La journaliste espagnole de gauche Pilar Rahola, qui a écrit que « si Israël est détruit, notre liberté, notre modernité et notre culture seront détruites ; » La députée italienne Fiama Nirenstein, qui a déclaré que « la diffamation d’Israël est la honte du monde ; » Le sénateur français (anciennement socialiste) Jean-Pierre Plancade, qui implore Israël à gagner pour que sa propre liberté soit préservée ; L’ancien sénateur social-démocrate Thilo Sarrazin, qui affirme que l’Allemagne s’islamise; et la journaliste britannique Melanie Philips, qui montre comment l’Angleterre est en train de sombrer dans l’irrationalité.

Lorsque de Gaulle s’exclama « vive le Québec libre ! » depuis le balcon de la Mairie de Montréal en juillet 1967, il voulait dire la liberté vis-à-vis la suprématie anglo-saxonne.  Aujourd’hui, la liberté du Québec, et la liberté de l’Occident, sont menacées par la haine et l’irrationalité dont les Juifs sont toujours les premières mais jamais les dernières victimes.  Maintenant que nous Juifs sommes souverains et libres, nos anciens oppresseurs veulent que nous soyons victorieux parce qu’ils savent que leur liberté en dépend.  Quelle ironie.  Et quelle responsabilité.

Emmanuel Navon
8 avril 2011

==============================================
Vous recevez ce email soit parce que vous avez joint le Likoud pour soutenir la candidature d'Emmanuel Navon a la Knesset, soit parce que vous avez exprime votre sympathie pour sa candidature, ou tout simplement parce que je pense que cette liste de distribution peut vous interesser.  Vous pouvez vous desincrire a tout moment en cliquant sur "unsubscribe."

Forward this email to a friend:
http://us1.forward-to-friend.com/forward?u=aabae2e175f3579408b9ef9ad&id=7d382893bd&e=bdec3f682e

Update your profile:
http://navon.us1.list-manage.com/profile?u=aabae2e175f3579408b9ef9ad&id=d23bca5bcc&e=bdec3f682e
==============================================

Unsubscribe eli.laik1@gmail.com from this list:
http://navon.us1.list-manage1.com/unsubscribe?u=aabae2e175f3579408b9ef9ad&id=d23bca5bcc&e=bdec3f682e&c=7d382893bd

Repost 0
Published by les-francophones-d-israel.over-blog.com - dans Nos représentants à l'Etranger
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de les-francophones-d-israel.over-blog.com
  • : -Rassembler tous les francophones israéliens, afin qu'ils s'expriment auprès des autorités, et évoquent les améliorations susceptibles de faciliter leur intégration pour une Alyah réussie. -Cela passe par l'élection d'un député à la Knesset au poste réservé aux Olim. -Par la présentation d'un francophone sur les listes électorales municipales afin de relayer sur le terrain les actions du député.
  • Contact

Profil

  • les-francophones-d-israel.over-blog.com
  • Mes trois buts dans la vie:
1) La vérité
2) La vérité
3) La vérité
  • Mes trois buts dans la vie: 1) La vérité 2) La vérité 3) La vérité

Recherche

Les-Francophones-D-Israel