Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 septembre 2011 2 20 /09 /septembre /2011 13:33

http://www.youtube.com/watch?v=JhAt7jQi2ss
France Inter
Debat sur France Inter a propos du vote a l'ONU sur la reconnaissance d'un Etat palestinien entre Emmanuel Navon et Mahmoud Labadi, Directeur de l'Informatio...

 

Cliquez ici

 

Vous verrez que la mauvaise foi des arabes est toujours au rendez-vous.

 

Eli LAIK

Repost 0
Published by les-francophones-d-israel.over-blog.com - dans Elections à la Knesset
commenter cet article
30 août 2011 2 30 /08 /août /2011 17:18

Les Français comme les autres Européens se réveillent et rejettent le laxisme des gouvernants ayant favorisé l'immigration outrancière que nous connaissons depuis des décades.

 

Arnaud GOUILLON candidat à la Présidentielle de 2012.

 

Nous avions connu un jeune facteur qui est reparti sans bruit, voici un jeune de 25 ans qui vit son discours, celui-ci est dans l'air du temps.

 

Prenez le temps de l'écouter 15 minutes même si ce n'est pas votre opinion, Il développe son argumentaire sans se démonter face à des contradicteurs qui ne connaissent qu'un discours, crier fort pour l'empêcher de parler.

 

Cliquez ici

 

Eli LAIK

 

 

Repost 0
Published by les-francophones-d-israel.over-blog.com - dans Elections Présidentielles Françaises
commenter cet article
28 juillet 2011 4 28 /07 /juillet /2011 14:23


Valérie Hoffenberg est candidate dans la huitième circonscription des Français de l’étranger. Le Canard Enchainé nous dresse une image de cette candidate. Une prise de bec évidemment satirique, de gauche mais à laquelle il est difficile de s’élever en contre.

 

 

Pour lire la  suite cliquez ici.

 

Eli LAIK

Repost 0
Published by les-francophones-d-israel.over-blog.com - dans Elections à l'Assemblée Nationale Française
commenter cet article
22 juillet 2011 5 22 /07 /juillet /2011 12:59

Lors du sommet Européen d’hier, Nicolas SARKOZY a débloqué une situation qui ne permettait plus à la Grèce de faire face à ses obligations malgré le précédent plan d’aide qui avait été négocié avec une durée trop courte et à des taux trop élevés.

 

C’est le propre des banques, plus le risque est élevé, plus le prêt est court, et plus le taux est fort. Les banquiers préfèrent étouffer l’emprunteur et récupérer pendant peu de temps un maximum d’intérêts quitte à perdre le capital lors de la défaillance suivante de l’emprunteur.

 

Nicolas SARKOZY qui se heurtait à la résistance d’Angéla MERKEL, qui ne souhaite plus payer pour les bras cassés, a su faire passer son message Il faut sauver le soldat « la Grèce ».

 

Nicolas SARKOZY a rappelé aux banquiers que dans un passé très proche, contrairement à Barack OBAMA qui avait laissé Lehman Brothers arriver à la cessation de paiement, ce qui avait généré une crise financière supérieure à celle de 1929. Il les avait tous sauvés en mettant en place un soutien jamais vu avec une rapidité démontrant la détermination sans faille nécessaire à la crédibilité de l’opération. Il avait ensuite convaincu tous ses homologues européens de l’imiter car c’était la seule voie à suivre.

 

Les banquiers (2/3 publics et 1/3 privés) se sont donc exécutés, en restructurant la dette de la Grèce, ils ont alloués 158 milliards d’Euro sur 30 ans à un taux très faible autorisé par la signature de l’Europe, aujourd’hui, le taux n’est plus alloué en fonction de la situation du pays emprunteur, mais en fonction de la qualité de l’Europe. Il en et de même pour tous les grands groupes d’entreprises, ils bénéficient de conditions préférentielles.

 

Nicolas SARKOZY a donc sauvé une deuxième fois l’Euro, au grand damn des prédateurs qui pensaient gagner des fortunes sur notre dos en jouant la chute de son cours. Et par cette opération, nous voyons naître une réelle politique économique commune avec la mise en place d’un fond commun destiné à prévenir d’autres défaillances.

 

Nous avons aussitôt eu droit aux commentaires de François HOLLANDE qui avec le tact habituel des socialistes, qui ne manquent jamais une bonne occasion de se taire, a critiqué ce plan qui était trop tardif, et qui coûtait donc trop cher, il était tardif à cause des tergiversations précédentes (laissant penser que celles-ci émanaient de Nicolas SARKOZY dont il brigue le siège).

 

Les tergiversations, n’ont été une fois de plus que du fait d’Angéla MERKEL qui répugnait à mettre la main en permanence à la poche et qui a insisté afin que les banquiers privés participent pour 1/3 à ce sauvetage. François HOLLANDE s’est bien gardé de préciser ce point.

 

François Hollande avec ce commentaire orienté, met en cause la crédibilité de cette opération, il participe donc au jeu des prédateurs nommés plus haut. Les électeurs sauront apprécier à sa juste valeur un tel discours indigne d’un candidat à la magistrature suprême.

 

Encore donc un grand bravo à notre Président qui souffre par ailleurs d’un lynchage médiatique hors du commun, les médias relayant les idées économiques plutôt discutables des « Eléphants socialistes ».

 

Nous connaissons ce phénomène en Israël où tout ce que nous faisons est déformé, voire tronqué de manière à délégitimer notre pays par une désinformation à outrance qui dure depuis des décennies, dans le droit fil des idées du parti socialiste qui en manque de voix reprend le discours de l’extrême gauche et des verts qui se sont alliés aux nazislamistes.

 

Eli LAIK

Repost 0
Published by les-francophones-d-israel.over-blog.com - dans Elections Présidentielles Françaises
commenter cet article
28 juin 2011 2 28 /06 /juin /2011 13:56

Texte communiqué par mon ami Jean REDOMIER

 

La plupart des signataires qui se sont affirmés partisans de cette misérable flottille appartiennent à la gauche .Bien sûr, écolos , gauchistes ,résidus du communisme mais il y a aussi des socialistes, des membres de l'ex P.R.G. On n'y voit pas le nom de M.Aubry,de F. Hollande, de S.Royal ou de V. Peillon, qui soit n'ont pas été sollicités, soit font un autre calcul tout aussi fourbe, aussi pragmatique que leurs compères pro arabes .
 
Alors que la montée de l'islam en Europe et la dangerosité de ce nouvel horizon requièrent plus de rigueur, plus de morale, plus de mesure et de prudence politique, plus de pédagogie, cette gauche, perdante de la plupart de ses causes, persiste dans le calcul politique et dans ce cas ne fait que lorgner sur les voix issues de l'immigration.
 
Elle ne fait, par là, qu'engendrer ses nouveaux échecs

antisémitisme et antisionisme


http://www.antisemitisme.net/textes-reçus/
Antisémitisme et antisionisme


Liste des 410 élus ou responsables politique français qui participent à cette vilenie maritime La flottille de la honte

 

Eli Laik

1)          Patricia Adam, députée PS du Finistère

2)          Dominique Adenot, président de l'ANECR, maire PCF de Champigny-sur-Marne

3)           Marie-Hélène Amiable, députée PCF des Hauts-de-Seine et maire de Bagneux

4)           Pouria Amirshahi, secrétaire national du PS à la coopération et aux droits de l'Homme

5)           Kader Arif, député européen PS

6)           Jean Arneguy, exécutif national des Alternatifs

7)           François Asensi, député ex-PCF de Seine-Saint-Denis

8)           Clémentine Autain, membre de l'exécutif de la FASE, directrice de Regards

9)           François Autain, sénateur CRC-PG des Pays de la Loire

10)         Denis Baupin, membre de la direction d'EELV

11)         Malika Benarab-Attou, députée EELV au Parlement européen.

12)         Oliver Besancenot, membre de la direction du NPA

13)         Danielle Bidard, sénatrice honoraire PCF, présidente de l’association Pour Jérusalem

14)         Martine Billard, députée PG de Paris

15)         Michel Billout, sénateur PCF de Seine-et-Marne

16)         Marie-Christine Blandin, sénatrice EELV du Nord

17)         Jean-Jacques Boislaroussie, porte-parole des Alternatifs

18)         Nicole Borvo-Cohen-Seat, sénatrice PCF de Paris

19)         Didier Boulaud, sénateur PS de la Nièvre, vice-président de la commission des Affaires étrangères, de la Défense et des Forces armées

20)         Marie-Odile Bouillé, députée de la Loire-Atlantique

21)         Alima Boumédiène-Thiéry, sénatrice EELV de Paris

22)         Bernadette Bourzai, sénatrice PS de Corrèze

23)         Patrick Braouezec, député communistes unitaire et citoyens de Seine-Saint-Denis

24)         Marie George Buffet, députée PCF de Seine-Saint-Denis

25)         Jean-Jacques Candelier, député PCF du Nord, secrétaire de la Commission de la défense nationale et des forces armées

26)         Françoise Castex, députée européenne PS

27)         Monique Cerisier Ben Guiga, sénatrice PS

28)         André Chassaigne, député PCF du Puy-de-Dôme

29)         Nikolaos Chountis, MEP SYRIZA GUE/NGL

30)         Yves Cochet, député EELV de Paris

31)         Eric Coquerel, conseiller régional PG d'Ile-de-France, secrétaire national aux Relations extérieures

32)         Pierre Cours Sallies, membre de l'exécutif de la FASE

33)         Karima Delli, députée européenne EELV

34)         Jean Desessard, sénateur EELV de Paris

35)         Marc Dolez, député PG du Nord

36)         Jean-Pierre Dufau , député PS des landes

37)         Cécile Duflot, secrétaire nationale d'Europe Écologie – Les Verts (EELV)

38)         Henri Emmanuelli, député PS des Landes

39)         Corinne Erhel, députée PS des Côtes d'Armor

40)         Jacques Fath, responsable national des Relations internationales du PCF

41)         Martine Faure, députée PS de Gironde

42)         Guy Fischer, vice-président PCF du Sénat

43)         Jacques Fontaine, commission internationale des Alternatifs

44)         Jacqueline Fraysse, députée des Hauts-de-Seine

45)         Charles Gautier, sénateur-maire PS de Loire-Atlantique

46)         Pierre Gayral, exécutif national des Alternatifs

47)         Jean Glavany, député PS des Hautes-Pyrénées

48)         Jérôme Gleizes, responsable de la commission transnationale EELV

49)         Pierre Gosnat, député-maire PCF d'Ivry-sur-Seine

50)         Catherine Grèze, députée européenne EELV

51)         Razzye Hammadi, secrétaire national au PS chargé des services publics

52)         Liem Hoang-Ngoc, député français PS au Parlement européen

53)         Jean-Louis Idiart, député de la Haute-Garonne, conseiller général de Haute-Garonne

54)         Michel Issindou, député PS d’Isère

55)         Muguette Jacquaint, députée honoraire PCF, chevalière de la Légion d'Honneur, conseillère municipale de La Courneuve

56)         Serge Janquin, député du Pas-de-Calais

57)         Claude Jeannerod, sénateur PS du Doubs

58)         Régis Juanico, député PS de la Loire

59)         Nicole Kiil-Nielsen, députée européenne EELV

60)         Agnès Labarre, sénatrice PG de l’Essonne

61)         Pierre Laurent, secrétaire national du PCF, conseiller régional d'Ile-de-France

62)         Patrick Le Hyaric, député européen PCF

63)         Jean-René Marsac, député PS d’Ille-et-Vilaine

64)         Jacky Le Menn, sénateur PS d’Ille-et-Vilaine

65)         Jean-Paul Lecoq, député PCF de Seine-Maritime, maire de Gonfreville-l’Orcher

66)         Serge Letchimy, député  de la Martinique (apparenté PS)

67)         Michel Limousin, médecin, directeur de centre de santé, membre de la commission santé du PCF

68)         Noel Mamère, député EELV de Gironde, maire de Bègles

69)         Louis-Joseph Manscour, député PS de la Martinique,

70)         Georges Marechal, retraité, secrétaire de comité du Parti de Gauche du Valenciennois, membre du Conseil national

71)         James Marson, ancien sénateur PCF, maire honoraire de La Courneuve, chevalier de la Légion d'Honneur

72)         Myriam Martin, porte-parole du NPA

73)         Didier Mathus, député PS de Saône-et-Loire

74)         Jean-Luc Mélenchon, député européen, président du PG

75)         Louis Mermaz, sénateur PS d'Isère

76)         Henri Mermé, commission internationale des Alternatifs

77)         Jacques Muller, ancien sénateur EELV

78)         Richard Neuville, responsable de la Commission internationale des Alternatifs

79)         Isabelle Pasquet, sénatrice PCF des Bouches-du-Rhône

80)         Christian Picquet, porte-parole de la Gauche Unitaire

81)         Etienne Pinte, député UMP de Seine-et-Marne

82)         Christine Poupin, porte-parole du NPA

83)         Anny Poursinoff, députée EELV des Yvelines

84)         Guillaume Quashie-Vauclin, coordinateur national du MJC, conseiller municipal PCF de Bagneux

85)         Jack Ralite, ancien ministre, sénateur PCF de Seine-Saint-Denis

86)         Jean-Luc Reitzer, député UMP du Haut-Rhin

87)         Florian Rideau, exécutif national des Alternatifs

88)         Jean-Claude Sandrier, député PCF du Cher

89)         Danielle Simonnet, conseillère de Paris, secrétaire nationale du PG en charge de la migration et de la citoyenneté

90)         Djamila Sonzogni, porte-parole nationale d'EELV, conseillère régionale d'Alsace

91)         Odette Terrade, sénatrice PCF du Val-de-Marne

92)         Jacques Thomas, exécutif national des Alternatifs

93)         Michel Vaxes, député PCF des Bouches-du-Rhône

94)         Marie Christine Vergiat, députée européenne FdG

95)         Dominique Voynet, sénatrice, maire EELV de Montreuil

96)         Francis Wurtz, député européen honoraire PCF

 Elus et responsables locaux :

1)             Laurence Abeille, conseillère régionale EELV d'Ile-de-France

2)             Serge Aberdam, conseiller municipal NPA d'Ivry-sur-Seine

3)             Gaëlle Abily, maire adjointe PCF de Brest, conseillère communautaire de BMO, vice-présidente du Conseil régional de Bretagne

4)             Fatiha Alaudat, maire adjointe de Malakoff

5)             Yannis Al Mahdi, conseiller municipal PCF de Saint-Priest

6)             Daniel Alarcon, conseiller municipal NPA de Fontenay-sous-Bois

7)             Noël Albin, maire PCF de Touët-de-l'Escarene

8)             Lysiane Alezard, conseillère municipale d'Issy-les-Moulineaux

9)             Sylvie Altman, maire de Villeneuve-Saint-Georges et conseillère régionale d'Ile-de-France

10)         Aline Archimbaud, maire adjointe EELV de Pantin, vice-présidente communautaire

11)         Patrick Arz, conseiller municipal NPA d'Hérouville Saint-Clair

12)         Dominique Attia, conseillère municipal FASE à Montreuil

13)         Nadia Azoug, conseillère régionale EELV d’Ile-de-France

14)         Bally Bagayoko, maire adjoint de Saint-Denis, vice-président du Conseil général de Seine-Saint-Denis

15)         Jean-François Baillon, maire adjoint EELV de Sevran, conseiller communautaire

16)         Caroline Bardot, conseillère régionale Front de Gauche/PCF d’Ile-de-France

17)         Franck Barraud, maire adjoint EELV de Conflans-Sainte-Honorine

18)         Rodolphe Bas, conseiller municipal EELV de Rueil-Malmaison

19)         Francine Bavay, conseillère régionale EELV d’Ile-de-France

20)         Julien Bayou, conseiller régional EELV d’Ile-de-France

21)         Pascal Beaudet, ancien maire d'Aubervilliers, conseiller municipal PCF, conseiller général de Seine-Saint-Denis

22)         Michel Beaumale, maire PCF de Stains

23)         Jacqueline Belhomme, maire adjointe PCF de Malakoff

24)         Khaled Benlafkih, maire adjoint de La Courneuve

25)         Farid Berhal, conseiller municipal délégué PCF de Sarcelles

26)         Sam Berrandou, maire adjoint de Saint-Denis

27)         Jean-Jacob Bicep, maire adjoint EELV du 20ème arrondissement de Paris

28)         Véronique Billand, maire adjoint EELV de Savigny-le-Temple

29)         Albert Bischerour, maire adjoint EELV des Mureaux

30)         Gérard Bleinc, maire PCF de Rougiers

31)         Michel Bock, conseiller régional EELV d’Ile-de-France, président de la commission des Affaires internationales et européennes

32)         Michelle Bock, conseillère municipale EELV de Guyancourt

33)         Alain Bolla, vice-président PCF du Conseil régional de PACA

34)         Gilles Bontemps, vice-président PCF du Conseil régional des Pays de la Loire

35)         Vincent Bony, conseiller municipal de Rive-de-Gier

36)         Yasmine Boudjenah, première adjointe au maire PCF de Bagneux, ancienne députée européenne

37)         Yannick Boulard, maire PCF de Fontaine

38)         Patrick Bourbon, conseiller municipal NPA de Saint-Pierre-des-Corps

39)         Marie-Claude Bourdon, conseillère régionale EELV de Guyancourt

40)         Michel Bourgain, maire EELV de l’Ile-Saint-Denis, vice-président de Plaine Commune

41)         Jacques Boutault, maire EELV du 2ème arrondissement de Paris

42)         Magali Braconnot, conseillère municipale Les Alternatifs de Siminane-Collongue

43)         Hervé Bramy, conseiller général PCF de Seine-Saint-Denis

44)         Daniel Breuiller, conseiller général EELV du Val-de-Marne, maire d'Arcueil

45)         Didier Broch, conseiller municipal délégué de La Courneuve

46)         Jean-Marc Brulé, conseiller régional EELV d'Ile-de-France

47)         Corinne Cadays-Delhome, maire adjointe PCF de La Courneuve

48)         Catherine Calmet, conseillère municipale EELV de Créteil

49)         Gérard Calzettoni, maire adjoint EELV de Romainville

50)         Sophie Camard, conseillère régionale EELV de PACA

51)         Philippe Camo, conseiller régional PCF d’Ile-de-France

52)         Christine Capdeville, première adjoint au maire de La Penne sur Huveaune

53)         Dominique Cardot, maire adjoint de Malakoff

54)         Mathilde Caroly, conseillère municipale PCF de Saint-Denis

55)         Dominique Carré, maire adjoint EELV de Pierrefitte, conseiller communautaire

56)         Martine Carriol, conseillère régionale PCF de PACA

57)         Eric Cazin, maire adjoint EELV du 4ème arrondissement de Lyon

58)         Patrick Chaimovitch, maire adjoint EELV de Colombes

59)         Nezha Chami, conseillère municipale de Bagneux

60)         Maurice Charrier, maire honoraire et vice-président PG du Grand Lyon

61)         Sophie Charrier Senouci, maire adjointe PG-FdG de Vaulx-en-Velin

62)         Fatima Chennouf-Terrasse, conseillère municipale NPA de Clermont-Ferrand

63)         Jackie Cherin, conseiller municipal délégué de Bezons

64)         Catherine Chevallier, conseillère municipale EELV de Guyancourt

65)         Sandrine Clavière, conseiller municipal NPA de Clermont-Ferrand

66)         Daniel Clerembaux, conseiller municipal NPA de Limoges

67)         Dominique Cloarec, conseillère municipale EELV de Levallois-Perret

68)         Julie Cochin, conseillère régionale PCF des Pays de la Loire

69)         François Cocq, conseiller municipal délégué au jumelage de Champigny-sur-Marne, groupe des élus du Parti de Gauche

70)         Jean-Noël Coirault, conseiller municipal délégué PCF d'Alfortville

71)         Guy Collet, maire adjoint de Bagneux

72)         Josiane Comet, conseillère municipale PCF de Saint-Denis

73)         Yves Contassot, maire adjoint EELV de Paris

74)         Jean-Marc Coppola, vice-président PCF du Conseil régional de PACA, conseiller municipal de Marseille

75)         Claudine Cordillot, maire PCF de Villejuif

76)         Serge Cormier, maire adjoint PCF de Malakoff

77)         Emmanuelle Cosse, vice-présidente EELV du Conseil régional d'Ile-de-France

78)         François Cosserat, conseiller municipal PCF d'Amiens

79)         Christine Coulon, conseillère municipale NPA d'Alençon

80)         Marie-Odile Crabbé-Diawara, conseillère municipale déléguée Alternatifs de Besançon

81)         Bernadette David, maire adjointe de Bagneux

82)         Suzanna De La Fuente, conseillère municipale de Saint-Denis

83)         Sylvain De Smet, conseiller régional EELV d'Ile-de-France

84)         Ghislaine Degrave, conseillère régionale EELV d'Ile-de-France

85)         François Delapierre, conseiller régional d'Ile-de-France

86)         François Delcombre, conseiller municipal EELV de Soisy-sur-Montmorency

87)         Ane Marie Delmas, conseillère municipale EELV du Blanc-Mesnil

88)         Martine Deloffre, conseillère municipale EELV d'Athis Mons

89)         André Deluchat, maire adjoint de Chevilly-Larue, co-secrétaire du PG dans le Val-de-Marne

90)         Sokhona Demba, maire adjoint de Goussainville

91)         Philippe Denis, conseiller régional PCF des Pays de la Loire

92)         Meriem Derkaoui, conseillère municipale PCF d'Aubervilliers

93)         Maryse Desbourdes, conseillère municipale Pour une Alternative à Gauche (Alternatifs et NPA) de Poitiers

94)         Valérie Diamanti, conseillère municipale PCF de Marseille

95)         Manuel Diaz, conseiller général PCF d’Aniane

96)         Françoise Diehlmann, conseillère régionale EELV d’Ile-de-France

97)         Herbert Dominique, conseiller municipal PCF de La Rochelle

98)         Chantal Duchène, maire adjointe EELV d'Ivry

99)         François Dufour, vice-président EELV du Conseil régional de Basse-Normandie

100)     Nathalie Dupuy, vice-présidente PCF de la communauté d'agglomération de La Rochelle

101)     Frédéric Dutoit, conseiller municipal PCF de Marseille, président du groupe communiste

102)     Joël Dutto, conseiller général PCF honoraire, conseiller municipal de Marseille

103)     Sylvaine Ettori, maire adjointe PG de Champigny-sur-Marne

104)     Jean-Claude Eyraud, conseiller municipal FASE de Gap

105)     Rémi Fargeas, maire adjoint EELV de Saint-Ouen

106)     Lynda Fellahi, conseillère municipale de Saint-Denis

107)     Patricia Fernandez-Pédinielli, maire PCF de Port-de-Bouc

108)     Mireille Ferri, conseillère régionale EELV d'Ile-de-France

109)     Patrice Finel, conseiller général PG de l'Essonne

110)     Alain Fournier, conseiller municipal EELV de Clichy-la-Garenne

111)     Marie-Claude Fournier, maire adjointe EELV de Clichy-la-Garenne

112)     Roger Fretty, conseiller municipal EELV de Givors

113)     Denis Fric, conseiller municipal NPA de Sous-Parsat

114)     Claire Gagnière, conseillère municipale EELV de Colombes

115)     Francis Gairaud, maire de Cabrières

116)     Audrey Galland, conseillère régionale PG d'Ile-de-France

117)     Sylvain Garel, conseiller EELV de Paris

118)     Henry Garino, conseiller régional communiste, républicain et citoyen du Languedoc-Roussillon

119)     Hélène Gassin, vice-présidente EELV du Conseil régional d'Ile-de-France

120)     Stéphane Gatignon, conseiller régional EELV d'Ile-de-France, maire de Sevran

121)     Christian Gauthier, conseiller régional PG de Haute Normandie

122)     Vincent Gazeilles, conseiller général EELV des Hauts de Seine, conseiller municipal de Clamart

123)     Françoise Gerbier, maire PCF de Venon

124)     Christophe Girard, maire adjoint PG de Saint-Denis

125)     Séverine Goudignen, conseillère municipale EELV du Pecq

126)     Didier Goutner, conseiller municipal de Malakoff

127)     Laurence Grare, conseillère municipale PCF d'Aubervilliers

128)     Jean-Louis Griveau, responsable de la région Bretagne des Alternatifs

129)     Marie-Thérèse Groismaitre, conseillère municipale PCF d'Osny

130)     Gilles Gueguen, conseiller municipal PCF de Saint-Denis

131)     Laurent Gueguen, conseiller municipal PCF de Goussainville, secrétaire de la section PCF de Goussainville

132)     Louisette Guibert, conseillère municipale Les Alternatifs de Nantes

133)     Isabelle Guichard, conseillère municipale NPA de Gennevilliers

134)     Catherine Guillaume, conseillère municipale PG du 19ème arrondissement de Paris

135)     Sophie Guillemain, conseillère municipale de Gentilly, conseillère de la communauté d'agglomération du Val-de-Bièvres

136)     Thibaud Guillemet, conseiller régional EELV d'Ile-de-France

137)     Françoise Guillois, maire adjointe PCF de Malakoff

138)     Christian Guyonvarc'h, conseiller régional UDB de Bretagne

139)     Mouloud Haddad, conseiller municipal PCF de Bagneux

140)     Danielle Haenn, maire adjointe PCF de La Courneuve

141)     Neila Hamadache, conseillère municipale EELV de Clichy-la-Garenne

142)     Nass Hassani, conseiller municipal PG-FdG de Vaulx-en-Velin

143)     Patrick Hatzig, vice-président PCF du Conseil régional de Lorraine

144)     Florence Haye, première adjointe au maire PCF de Saint-Denis, conseillère générale de Seine-Saint-Denis

145)     Alain Hayot, conseiller régional PCF de PACA

146)     Benoît Hebert, conseiller municipal Les Alternatifs  de Sotteville-les-Rouen

147)     Marie-Isabelle Heck, conseillère municipale EELV du Kremlin-Bicêtre

148)     Pierre Hemon, maire adjoint de Lyon, président du groupe des élus EELV

149)     Zohra Henni, conseillère municipale de Saint-Denis

150)     Marion Honde, conseillère municipale PCF de Marseille

151)     Marie-Paule Jammet, conseillère régionale EELV de Poitou-Charentes

152)     Jean-Claude Jegaden, conseiller général PCF de Seine Maritime

153)     Brahim Jlalji, maire adjoint PCF de la Rochelle

154)     Solange Joly, conseillère municipale de Besançon

155)     Marie-Laurence July, conseillère municipale NPA de Verneuil sur Vienne

156)     Jérôme Jurjévic, conseiller municipal EELV de Saint-Denis

157)     Jean-Jacques Karman, conseiller général PCF de Seine-Saint-Denis

158)     Zohra Kassou, conseillère municipale déléguée GA de Champigny-sur-Marne

159)     Jean-Claude Kennedy, premier adjoint au maire de Vitry-sur-Seine, groupe communiste, républicain et citoyen

160)     Nabila Kéramane, conseillère régionale EELV, commission des Affaires internationales et européennes

161)     Razika Kerchouni, conseillère municipale PCF de La Courneuve

162)     Anne-Marie Kervern, maire adjointe UDB de Brest

163)     Bilal Khajda, conseiller municipal délégué de Saint-Denis

164)     François Labroille, conseiller régional Front de Gauche d'Ile-de-France

165)     Alain Laffont, conseiller municipal NPA de Clermont-Ferrand

166)     Jean Lafont, conseiller régional EELV d'Ile-de-France

167)     Joël Laine, conseiller municipal NPA de Saint-Hilaire-La-Plaine

168)     Stéphane Lajaumont, conseiller régional NPA du Limousin

169)     Francis Langlade, maire adjoint PCF de Saint-Denis

170)     Pierre Laporte, vice-président FASE du Conseil général de Seine-Saint-Denis

171)     Françoise Lardier-Aury, conseillère municipale déléguée de Montigny-lès-Cormeilles

172)     Pierre Larroutourou, conseiller régional EELV d'Ile-de-France

173)     Aurélie Laurière, conseillère municipale NPA de Limoges

174)     Fatna Lazreg, conseillère régionale EELV d'Ile-de-France

175)     Jean-Paul Le Glou, conseiller municipal PCF de Stains et vice-président de Plaine Commune

176)     Jeannick Le Lagadec, maire adjoint PG de Champigny-sur-Marne

177)     Jean-Joël Le Marchand, premier adjoint au maire PCF de Choisy-le-Roi

178)     Frédérique Le Nedellec, conseillère municipale UDB de Brest

179)     Luc Léandri, vice-président PCF du Conseil régional de PACA

180)     Safia Lebdi, conseillère régionale EELV d'Ile-de-France

181)     Laure Lechatellier, vice-présidente EELV du Conseil régional d'Ile-de-France

182)     Claire Lefèvre, conseillère municipale EELV de Fresnes

183)     Nathalie Lefèvre, vice-présidente PCF du Conseil régional de PACA

184)     Augustin Legrand, conseiller régional EELV d'Ile-de-France

185)     Irène Leguay, conseillère municipale NPA de Sarlat

186)     Marie-Geneviève Lenteigne, conseillère municipale EELV des Lilas

187)     Gilles Leproust, maire PCF d'Allonnes

188)     Jacques Lerichomme, vice-président GU du Conseil régional de PACA

189)     François Liberti, vice-président PCF du Conseil général de l’Hérault

190)     Marc Lipinski, conseiller régional EELV d'Ile-de-France

191)     Carlos Lopes, conseiller municipal EELV de Houilles

192)     Eric Louis, conseiller municipal PCF d'Amilly

193)     Patrick Magro, premier adjoint au maire PCF de Septemes, vice-président de M.P.M

194)     Véronique Mahé, conseillère régionale PCF des Pays de la Loire

195)     Jean-Claude Mairal, conseiller communautaire PCF de Vichy Val-d'Allier

196)     Jean Mallet, conseiller régional EELV d'Ile-de-France

197)     Jean-Luc Manceau, conseiller municipal EELV de Montigny-le-Bretonneux

198)     Catherine Margate, maire PCF de Malakoff, conseillère générale des Hauts-de-Seine

199)     Laurent Marty, conseiller municipal NPA de Colomiers

200)     Pierre Masnière, conseiller municipal EELV de Nanterre

201)     Gabriel Massou, président du groupe Front de Gauche PCF-GU-AC au Conseil régional d'Ile-de-France

202)     Laurent Matejko, conseiller régional PG du Nord-Pas-de-Calais

203)     David Mbanza, conseiller régional EELV d'Ile-de-France

204)     Caroline Mecary, conseillère régionale EELV d'Ile-de-France

205)     Roger Meï, maire PCF de Gardanne

206)     Anne Mesliand, conseillère régionale FdG de PACA

207)     Madjid Messaoudene, conseiller municipal de Saint-Denis

208)     Philippe Metral-Boffod, conseiller municipal NPA d'Annecy

209)     Ali Meziane, conseiller régional EELV d'Ile-de-France

210)     Agnès Michel, conseillère municipale NPA de Gentilly

211)     Véronique Momenteau, conseillère régionale NPA du Limousin

212)     Philippe Monges, maire adjoint EELV de l’Ile-Saint-Denis

213)     François Monin, maire adjoint EELV de Pierrefitte

214)     Jean-François Monino, maire adjoint EELV d'Aubervilliers, conseiller communautaire

215)     Claire Monod, conseillère régionale EELV, commission des Affaires internationales et européennes

216)     Gilles Monsillon, conseiller municipal EELV de Presles

217)     Sylvie Olympe Moreau, conseillère municipale déléguée PRG de la Rochelle

218)     Corinne Morel-Darleux, conseillère régionale PG de Rhône-Alpes

219)     Jean-Marc Moulet, conseiller municipal EELV de Maurepas

220)     Christophe Najdovski, maire adjoint EELV de Paris

221)     Gilbert Nexon, maire adjoint PCF de Malakoff

222)     Jean-Paul Nostriano, conseiller d'arrondissement PCF de Marseille

223)     Julie Nouvion, conseillère régionale EELV d'Ile-de-France

224)     Patrick Odiard, maire adjoint EELV du 8ème arrondissement de Lyon

225)     Paul Oriol, Les Alternatifs

226)     Clément Ortega-Pelletier, conseiller régional d'Ile-de-France et conseiller municipal de La Verrière

227)     Laurence Pache, conseillère régionale PG du Limousin

228)     Didier Paillard, maire PCF de Saint-Denis

229)     Jean-Jacques Paris, vice-président PCF du Conseil général de Gironde

230)     Jaklyn Pavilla, conseillère municipale de Saint-Denis

231)     Liliane Pays, conseillère régionale EELV d'Ile-de-France

232)     Nadia Pellefigue, conseillère régionale PS de Midi-Pyrénées, membre du Bureau national du PS

233)     Jean-François Pellissier, conseiller régional Les Alternatifs d'Ile-de-France

234)     Jacques Perreux, conseiller régional EELV d’Ile-de-France, conseiller général du Val-de-Marne

235)     Christine Pesci, conseillère municipale EELV de Bagnolet

236)     Séverine Peter, maire adjointe PCF d'Ivry-sur-Seine

237)     Jean-Yves Petit, vice-président EELV de Conseil régional de PACA

238)     Stéphane Peu, maire adjoint PCF de Saint-Denis

239)     Jacques Picard, conseiller régional EELV d'Ile-de-France, commission des Affaires internationales et européennes

240)     Gérard Piel, conseiller régional PCF de PACA, président du groupe PCF

241)     Patrick Planque, maire adjoint EELV de Guyancourt

242)     Marc Poggiale, conseiller communautaire PCF de M.P.M

243)     Georges Pons, conseiller municipal NPA de Saint-Jean de Serres

244)     Catherine Potvin, conseillère municipale de Bagneux

245)     Gilles Poux, maire PCF de La Courneuve

246)     Juliette Prados, conseillère générale PG de Montreuil

247)     Alain Prigent, conseiller municipal de Champigny, membre du bureau campinois de l'AFPS

248)     Franck Prouhet, conseiller municipal NPA de Canteleu

249)     David Proult, maire adjoint de Saint-Denis

250)     Marc Prunier, conseiller municipal NPA

251)     Pierre Quay-Thevenon, maire adjoint de Saint-Denis

252)     Christophe Quenet, conseiller municipal EELV de Conflans-Sainte-Honorine

253)     Alain Quiot, conseiller municipal PCF de Cormeilles-en-Parisis

254)     Nacim Rahmani, conseiller municipal délégué de Goussainville

255)     Cécile Ranguin, maire adjointe EELV de Saint-Denis

256)     Danielle Raucoules, conseillère municipale PCF de Pau

257)     Frédéric Rays, premier adjoint au maire PCF de Roquevaire

258)     Hakim Rebiha, maire adjoint de Saint-Denis

259)     Jacques Reboul, conseiller municipal PCF de Montargis

260)     Sophie Renard, conseillère régionale EELV d'Ile-de-France

261)     Nabila Rezkalla, maire adjointe PCF de La Courneuve

262)     Claude Reznik, conseiller municipal EELV de Montreuil

263)     Catherine Ribes, conseillère régionale EELV d'Ile-de-France

264)     Laurent Ripart, conseiller municipal NPA de Chambéry

265)     Stéphane Robert, maire adjoint EELV de Pierrefitte

266)     Sylvette Rochas, maire adjointe PCF d'Echirolles

267)     Sylvie Rogé, conseillère municipale PCF de Bagneux

268)     Nayla Romdhani, maire adjointe PS de Cergy

269)     Sylvain Ros, conseiller municipale EEVL d'Aubervilliers, vice-président de Plaine Commune

270)     Joseph Rossignol, maire PG de Limeil-Brévannes, conseiller général du Val-de-Marne

271)     Corine Rufet, conseillère régionale EELV d'Ile-de-France

272)     Jean-Michel Ruiz, secrétaire départemental du PCF du Val-d’Oise

273)     Jamila Sahoum, conseillère municipale EELV de Montreuil

274)     Laurent Santoire, conseiller municipal PCF de La Courneuve, responsable CGT ALSTOM (Massy)

275)     Frédéric Farid Sarkis, conseiller municipal EELV de Colombes

276)     Mounir Satouri, conseiller régional EELV d'Ile-de-France, conseiller municipal des Mureaux

277)     Laurence Sauvage, conseillère régionale PG du Nord-Pas de Calais

278)     Pascal Savoldelli, vice-président PCF-Front de Gauche du Conseil général du Val-de-Marne

279)     Edouard Schoene, maire adjoint PCF de Fontaine

280)     Aymeric Seassau, conseiller régional PCF des Pays de la Loire

281)     Nadia Seisen, conseillère municipale PCF de Bagneux

282)     Ghislaine Senée, conseillère régionale EELV d'Ile-de-France

283)     Jean Sindou Faurie, conseiller municipal EELV de Maurepas

284)     Tania Soubien, maire adjointe EELV du Blanc-Mesnil

285)     Fabienne Soulas, maire adjointe PCF de Saint-Denis

286)     Patrick Staat, président PCF de l'OPH de Villejuif, secrétaire national de l'ARAC

287)     Pierre Stoeber, conseiller municipal EELV des Lilas

288)     Henri Stoll, conseiller général EELV du Haut-Rhin

289)     Renzo Sulli, maire PCF d'Echirolles, vice-président de la communauté d'agglomération grenobloise

290)     Azzedine Taïbi, vice-président PCF du Conseil général de Seine-Saint-Denis

291)     Claude Taleb, vice-président EELV du Conseil général de Seine Maritime

292)     Nicole Taquet-Leroy, conseillère régionale GU du Nord-Pas-de-Calais

293)     Fabienne Tessier Kergosien, première adjointe au maire PCF de Stains

294)     Jean-Pierre Testi, maire PCF de Gattières

295)     Frédéric Thepin, conseiller municipal EELV de Corbeil-Essonnes

296)     Maurice Thomas, retraité, ancien maire adjoint Vert d'Alfortville

297)     Nicole Thoreau, maire adjointe de Périgny

298)     Philippe Thouément, conseiller municipal NPA de Louviers

299)     José Tomas, conseiller municipal EELV de Chatou

300)     Emile Tornatore, maire PCF de Le Broc

301)     Jean-Luc Touly, conseiller régional EELV d'Ile-de-France

302)     Francis Tujague, conseiller général PCF des Alpes-Maritimes, maire de Contes

303)     Jean-Claude Tuloup, maire de Creuzier-le-Vieux

304)     Fabienne Vansteenkiste, maire adjoint EELV de Montreuil

305)     Patrick Vassallo, conseiller municipal délégué de Saint-Denis

306)     Gilbert Veyron, maire adjoint Les Alternatifs de Saint-Priest

307)     Jacques Victor, conseiller général PCF des Alpes-Maritimes

308)     Francis Viguie, conseiller municipal NPA de Montpellier

309)     Alain Viguier, conseiller municipal NPA de Vailhourles

310)     Delphine Warin, conseillère municipale PCF de Bagneux

311)     Sylvie Weil, conseillère municipale EELV de Maurepas

312)     Anne-Marie Xambeu, conseillère municipale EELV de Fontenay-sous-Bois

313)     Cherifa Zidane, conseillère municipale déléguée de Saint-Denis

314)     Henriette Zoughebi, vice-présidente PCF du Conseil régional d'Ile-de-France

Repost 0
Published by les-francophones-d-israel.over-blog.com - dans Elections à l'Assemblée Nationale Française
commenter cet article
24 juin 2011 5 24 /06 /juin /2011 14:07

Chers amis,
 
La campagne électorale se poursuit avec son lot de controverses auxquelles, comme je vous l’ai indiqué récemment, je ne participerai plus.
Ainsi, deux candidats s'affrontent ici.

Le site Rue89.com - principal média en ligne français - vient de publier la première analyse de la campagne électorale :
-         Combat sans merci à droite pour le vote des Français d'Israël (cet article se trouve aussi en version intégrale en pièce jointe).
Je n’y suis pas bien traité mais je pense qu’il est important de savoir ce que pensent de cette campagne certains médias non communautaires.
Daniel Rouach commente avec pertinence l’article de Rue89.com ici.



Pour sa part, Emmanuel Navon a été contraint de répondre aux attaques subies pour m’avoir confirmé son soutien.
Sur un tout autre sujet, je vous invite à le voir débattre avec intelligence sur Guysen TV.

J’ai été auditionné au CRIF dans une atmosphère conviviale.
Je vous invite à lire le compte rendu  qui a été publié sur le site du CRIF.

Amitiés  et à bientôt,
 
Philippe Karsenty

06 60 68 74 85

 

Vous aimez ça

 

Repost 0
Published by les-francophones-d-israel.over-blog.com - dans Elections à l'Assemblée Nationale Française
commenter cet article
24 juin 2011 5 24 /06 /juin /2011 09:26

A l’approche des élections Présidentielles, il m’a paru intéressant  de mettre en place un outil de comparaison des programmes électoraux des trois partis susceptibles de se retrouver au deuxième tour des élections de 2012.

 

Front National :

 

Intérêt des électeurs :

Le problème de la non intégration des immigrants qui ne souhaitent pas s’adapter aux lois de la démocratie, ainsi qu’aux coutumes du pays d’émigration, contrairement à la règle qui régit l’accueil des étrangers en France : ils doivent se plier aux lois en vigueur. Au contraire, les immigrants demandent l’application de la charia, rejoints par une importante part de la jeunesse issue des précédentes générations. Ce point est soutenu par tous les partis de gauche qui acceptent la façon de faire des incivils. Quand à l’UMP, elle a longtemps temporisé au lieu d’intervenir énergiquement au coup par coup, par peur de déclencher « une intifada ». Par ailleurs, profitant de ce flou dans le suivi de la règle de droit, environ 10.000 trafiquants de drogue ont créés des zones de non droit, qui sont en train de s’agrandir quotidiennement.

La position de FN sur cette question pourrait laisser penser que régler cette question ramènerait le calme, et l’ordre.

 

Inconvénients pour la France :

Le Front National stigmatise une partie de la population jetant l’opprobre sur les musulmans. Il faut différencier l’islam, et l’islamisme. Le problème c’est que tous les musulmans ne sont pas islamistes, par contre 100% des islamistes sont musulmans.  Il est difficile de différencier les uns des autres en dehors de leur discours, ou de leurs actes.

 

Sur le plan économique, la sortie de l’Euro serait une catastrophe, car il faudrait immédiatement rembourser les emprunts en Euro, et renégocier la dette en Francs, la cotation  AAA se trouverait rabaissée, obligeant la France à emprunter à un taux plus élevé.

 

 

La dévaluation de 25% annoncée dans le programme électoral du FN serait très douloureuse pour les Français. Beaucoup plus pour les Français expatriés percevant des revenus en Euro, il y a déjà une perte de change de 12% par rapport à juillet 2009, si on y rajoute 25% de dévaluation, les Français expatriés vivront de la mendicité.

 

N’ayant jamais été aux affaires, on peut douter de la façon dont des crises majeures telles que nous en avons connu ces 4 dernières années seraient résolues efficacement.

 

Parti Socialiste :

 

Intérêt des électeurs :

Le désir de revenir aux affaires.

 

Inconvénients pour la France :

Depuis de nombreuses années le Parti Socialiste a brillé par son absence de programme économique, depuis des mois il nous assène que celui-ci sera dévoilé en temps utile, certains éléments sont connus 3 ou 4 points seront analysés ci-dessous :

 

Emploi et jeunesse

300.000 emplois jeunes, ces emplois subventionnés par l’Etat vont creuser encore le déficit, ou génèreront de nouveaux impôts, deux solutions aussi néfastes l’une que l’autre pour l’économie.

 

Encadrement des loyers,

Ceci demande beaucoup de doigter, car les loueurs sont de plus en plus sollicités et ont de plus en plus d’obligations coûteuses.

 

Plafonnement des salaires des dirigeants d’entreprises :

Ceci part d’un bon sentiment, mais est totalement utopique, tout d’abord parce que tous les pays qui ont tenté de le faire ont échoué devant le tollé qui leur a été opposé, ensuite parce que l’entreprise est conçue pour générer des bénéfices, et que la politique salariale est du ressort de ses dirigeants.

 

Lorsqu’il s’agit d’une entreprise qui n’est pas dirigée par les principaux actionnaires, les dirigeants négocient leur salaire, c’est la loi de l’offre et de la demande qui prévaut.

 

Si l’entreprise souhaite engager une personne compétente, elle doit rémunérer celle-ci à la hauteur de ses compétences, dans la négative, les dirigeants de haut niveaux partiront à l’étranger, comme tous les chercheurs qui sont sous payés en France.

 

Il est regrettable qu’on s’extasie en France sur les revenus pharaoniques d’un sportif ou d’un artiste, et qu’on trouve anormal de rémunérer un créateur de richesses.

 

Par contre, il est tout à fait impensable qu’un dirigeant ayant généré des pertes puisse en être récompensé par un parachute doré. La règle d’une bonne entreprise, c’est de rémunérer par un salaire décent, et de laisser une large place à un bonus basé sur les résultats.

 

Rapprocher les Grandes Ecoles des Universités,

Ne paraît pas une bonne chose, car lorsqu’on demande 80% de réussite au Baccalauréat, on dévalorise celui-ci.

 

Les Grandes écoles recrutant sur dossier, nécessairement les meilleurs élèves y sont admis, les moins bons candidats se contentent alors des Universités. Si on les rapproche des Grandes Ecoles, on dévalorise celles-ci.

 

 

 

U.M.P :

 

Intérêt des électeurs :

Le programme électoral de 2006 prévoyait de nombreuses réformes, ce point a été tenu puisque pendant la première année nous avons connu 52 réformes : 1 par semaine, les années suivantes ont connu des réformes moins nombreuses mais très importantes, se rapprocher du journal officiel pour en connaître la teneur.

 

Les reproches qui sont fait, le sont par tous ceux qui aux affaires précédemment n’avaient absolument rien fait cherchant à être réélus avant tout.

 

Leur règle, surtout pas de vagues.

 

La crise de 2008 qui a vu vaciller le système économique mondial a été stoppée grâce à sa prise en main efficace par Nicolas SARKOSY, qui a su entrainer les autres chefs d’Etat.

 

La Crise de l’Euro qui a suivi a été également maîtrisée par Nicolas SARKOSY qui a su insuffler à ses homologues Européens la même dynamique qu’il avait utilisé lors de la Crise de 2008.

 

Le Programme électoral de 2006 prévoyait la reprise économique, on ne peut tenir rigueur au Président de l’avoir laissé en panne après les deux  Crises majeures que nous avons connues. Les derniers chiffres du chômage montrent une nette reprise de l’activité depuis le début 2011.

 

Inconvénients pour la France :

 

Mauvaise gestion des flux migratoires, et non intervention dans les zones de non droit qui permettent à une faune interlope de vivre de trafics d’armes et de la drogue environ 10.000 narco trafiquants, malgré la volonté affichée de nettoyer ces zones (au karcher). Une récente conférence de presse de Nicolas SARKOZY, laisse penser qu’il va prendre la question à bras le corps.

 

Les récentes interventions militaires à l’Etranger rappelant dans certains cas la politique de la canonnière ne seront pas à porter au crédit de l’exécutif, et auront grevé un budget déjà exsangue. Cet argent aurait été mieux employé à nettoyer les zones de non droit.

 

D’autres candidatures seront au rendez-vous, elles favorisent l’émiettement des voix :

 

Situation particulière des Français de l’Etranger, et plus précisément des Français d’Israël :

 

Les Français d’Israël ont voté en masse pour le Président Nicolas SARKOSY lors du précédent scrutin (87%).

 

Ils l’ont élu car ils considéraient qu’il était le meilleur ami d’Israël.

Depuis son élection, Et dès son premier voyage à l’étranger consacré à la visite d’Israël, des tensions sont apparues avec le discours prononcé largement influencé par le Quai d’Orsay très pro-Arabe : 2 pays pour deux peuples, la Palestine aux Palestiniens dans les frontières de 1967, avec Jérusalem Est comme capitale.

 

Cette attitude typiquement gaullienne qui nous ramène à « Vive le Québec libre », est une ingérence dans les affaires intérieures d’un pays ami.

 

Sur les arguments :

2 Etats pour 2 peuples : le peuple Palestinien n’a jamais existé, c’est une invention arabe, même les arabes le disent. Ce terme n’a été inventé qu’en 1967, avant cette date la Judée, et la Samarie avaient été annexées en 1950 par la Jordanie. Gaza était considéré par l’Egypte comme un terrain militaire avant 1967.

 

http://haim.harboun.free.fr/droit_international.htm

 

http://www.eli-d-ashdod.com/article-territoires-contestes-quelques-faits-oublies-sur-la-rive-occidentale-et-la-bande-de-gaza-54008383.html

 

 

Il ne pourra jamais y avoir de paix entre les arabes et Israël pour une raison très simple :

Dès 1948, de arabes vivant dans cette région l’ont évacuée à la demande des 7 pays agresseurs d’Israël afin d’avoir les mains libres pour tuer tous les juifs.

 

La guerre ayant été perdue par les arabes ces personnes se sont retrouvées avec un statut de réfugiés, et jamais les pays d’accueil n’ont  souhaités les intégrer dans leurs pays.

 

Un comité spécial de l’Onu a été créé en vue de gérer cette situation : l’UNWRA qui emploie 22.000 personnes, ce comité a octroyé le statut de réfugié à vie à toutes les générations issues de ces réfugiés. Cela ne s’est jamais vu dans aucun autre conflit. De 650.000 les réfugiés se retrouvent aujourd’hui 5.000.000, Ils veulent être réinsérés dans l’Etat d’Israël, ce qui serait la fin de celui-ci.

 

Ils touchent tous de copieuses indemnités depuis 63 ans, Si demain un Etat était créé et les accueillait, ils verraient se tarir cette source.

 

Si la France et les Etats Unis veulent régler le problème, c’est très simple : Ils votent la suppression de l’UNWRA, ils suppriment le statut de réfugié à tous les descendants de ceux de 1948, et suppriment tout allocation.

 

C’est ce que de vient d’expliquer Khaled MECHAL à Mahmoud ABBAS, c’est pour cette raison que ce dernier ne souhaite plus présenter cette demande en septembre.

 

 

D’autre part, le Hamas comme le Fatah, poursuivent le même but : mettre les juifs à la mer, la différence, c’est que le Hamas le dit, alors que le Fatah veut y arriver par grignotage du pays. Les discours en arabe disent exactement le contraire des discours en anglais. Israël n’est pas un saucisson qu’on découpe en tranche.

Tout ceci, le quai d’Orsay s’est bien gardé de l’expliquer à Nicolas SARKOZY, il lui a servi un autre menu.  Qui correspond à ce que souhaite son ami Barack OBAMA.

 

Lorsque Nicolas SARKOZY se sera libéré du joug des anciens du Quai d’Orsay, il aura certainement un discours plus acceptable par les Français d’Israël. Même si nous votons pour lui, nous serons extrêmement vigilants pour sa politique envers Israël.

 

Il ressort de cette analyse que le meilleur choix pour la France est le renouvellement du Président sortant. On ne change pas une équipe qui gagne, et on lui laisse le temps de réaliser son programme, qui a été retardé par les deux crises que le monde a traversé.

 

Eli LAIK

Repost 0
Published by les-francophones-d-israel.over-blog.com - dans Elections Présidentielles Françaises
commenter cet article
18 mai 2011 3 18 /05 /mai /2011 20:01

Chers amis,
 
Dans le cadre de mes fonctions municipales à Neuilly, j’ai rencontré le président de la République, Nicolas Sarkozy, à qui j’ai pu remettre un message personnel de Judea Pearl, le père de Daniel Pearl, le journaliste du Wall Street Journal assassiné au Pakistan en 2002.
Par chance, lorsque j’ai remis ce document à Nicolas Sarkozy, France 2 filmait et la chaîne a diffusé ce moment précis au 20h de lundi.
Voici deux articles qui relatent ce moment et qui montrent les images de France 2 :
-        Le père de Daniel Pearl demande à Sarkozy de dénoncer l’affaire Al Durah (JSSNews)link

-        Judea Pearl interpelle Sarkozy (DRZZ.info)link

Je serai de retour en Israël dès dimanche prochain - toujours joignable sur le même numéro 054 924 35 61 - afin de faire progresser le dossier al Dura et pour continuer ma campagne électorale.

Voici mon programme précis (aussi en pièce jointe qui sera publiée dans Hamodia):

-        Le dimanche 22 mai à 20h30, je ferai une présentation al Dura à Jérusalem en anglais en compagnie de Nachman Shai, membre de la Knesset (Kadima) au O-U Israel Center au 22, rue Keren HaYesod. Pour obtenir plus d’informations et pour réserver: 02-566-77 87

-        Le lundi 23 mai, je serai à Haïfa pour y rencontrer les francophones de la région nord d’Israël à deux occasions :

o   Entre 12h et 15h, je vous recevrai au cours d’un cocktail (lieu sur demande).

o   A partir de 20h, je ferai une présentation al Dura en français au Technion de Haïfa à la salle de conférence (Beth Hamidrach) près de la synagogue du Technion.

o   Pour réserver et obtenir plus d’informations sur le cocktail de Haïfa : karsenty2012@gmail.com

-        Le mardi 24 mai à 20h, je serai à Jérusalem dans le quartier de Bakaa, près de la synagogue Emounah pour une réunion amicale liée à la campagne électorale.
Pour réserver et obtenir les détails : karsenty2012@gmail.com

-        Le mercredi 25 mai à 20h30, je ferai une présentation al Dura en français pour le MEDIF à Beit Shmuel – Mercaz Shimshon - 6 rue Eliahu Shama à Jérusalem (à coté de l'hôtel David Citadel).
Réservation obligatoire : medifisrael@gmail.com

-        Le jeudi 26 mai à partir de 19h30, je participerai à une soirée exceptionnelle à Herzliya Pituah au cours de laquelle, Emmanuel Navon, candidat aux élections primaires du Likoud pour les prochaines élections de la Knesset, et moi-même nous exprimeront.
Tzipi Hotoveli (député du Likoud) interviendra aussi lors de cette soirée.
Pour obtenir les détails de cette soirée et pour réserver : karsenty2012@gmail.com

Je serai de retour en Israël le dimanche 5 et le lundi 6 juin.
Le mardi 5 juin à 20h30, je ferai une présentation al Dura en français à Ramat Gan pour les Originaires Belges d’Israël (OBI).
La soirée, payante (30 NIS) est ouverte à tous mais il faut réserver pour obtenir le lieu précis : obi@obi-il.org
Le lundi 6 juin, je participerai à une autre soirée dont le lieu n’a pas encore été fixé.

En espérant vous rencontrer lors de l’une (ou plusieurs) de ces prochaines réunions, à très bientôt,
 
Philippe Karsenty



 

Repost 0
Published by les-francophones-d-israel.over-blog.com - dans Elections à l'Assemblée Nationale Française
commenter cet article
18 mai 2011 3 18 /05 /mai /2011 19:38

Invitation

Vous êtes cordialement invités à une réunion politique en Français qui se tiendra le jeudi 26 mai 2011 à Herzliyah Pituah chez la famille Lévy (32 rue Havazelet Hasharon) à partir de 19 heures 30.

Le but de la réunion est d'informer et de mobiliser les Olim de France et les Francophones résidant en Israël afin qu’ils soient convenablement représentés à la Knesset en Israël et, pour ceux d'entre eux qui sont aussi de nationalité française, à l’Assemblée nationale en France.  En effet, suite à un changement de la loi électorale française, c'est la première fois que les Français résidant hors de France sont appelés à voter aux élections législatives.  Jusqu'à présent, ils n'étaient représentés qu’au Sénat et de façon indirecte.

Les deux intervenants seront Emmanuel Navon, candidat aux élections primaires du Likoud pour les prochaines élections à la Knesset, et Philippe Karsenty, candidat indépendant à l’Assemblée nationale sur la nouvelle circonscription représentant les Français d’Israël, d’Italie, de Turquie, de Grèce, de Chypre et de Malte.

Emmanuel Navon est professeur de relations internationales à l’Université de Tel-Aviv, un auteur et un orateur qualifié de « nouvelle voix d’Israël » par David Frum, l’ancien conseiller spécial du Président Georges W. Bush.  Philippe Karsenty est Maire Adjoint de Neuilly-sur-Seine, et a acquis une notoriété internationale pour son combat remarquable en faveur d’Israël dans l’affaire al-Dura.

En plus des deux candidats, figurera parmi les intervenants Tzipi Hotoveli, députée du Likoud à la Knesset.

Merci de confirmer votre participation par email ou par téléphone auprès d’Albert Lévy (email : albertlevy@gmail.com, tel : 09-9518419), d’Emmanuel Navon (email : emmanuel@navon.com, tel : 02-9938555), ou de Philippe Karsenty (email : pk@m-r.fr).

 

Vous êtes invités à rerouter cette information à tous vos amis à condition de citer la source lien

 

Eli LAIK

 

Repost 0
Published by les-francophones-d-israel.over-blog.com - dans Elections à la Knesset
commenter cet article
10 avril 2011 7 10 /04 /avril /2011 12:29



L’Université du Québec à Montréal (UQÀM) a récemment fait de moi un homme heureux.  Après y avoir donné ma conférence le 30 mars, j’ai été escorté par quatre gardes du corps qui m’ont fait filer par une sortie de secours avant de me fourguer dans une voiture qui s’est enfuie du campus.  Comme c’est grisant de jouer les chefs d’État ou les James Bond !  Malheureusement pour mon amour-propre, la vraie raison pour laquelle j’ai vécu cette scène est que je suis Israélien.

Bien qu’ayant été invité pour donner une conférence sur un sujet anodin (la géopolitique de l’énergie), ma présence à l’UQÀM a créé une controverse parce que je suis Israélien.  Certains étudiants ont exigé l’annulation de mon invitation sous prétexte qu’inviter un Israélien à l’UQÀM serait une souillure pour l’Université puisque Israël « commet un génocide en Palestine. »  Le département de sciences politiques n’a pas rejeté cet argument grotesque, mais a organisé un vote sur la question (une majorité de professeurs a voté contre l’annulation de ma conférence).

Les étudiants qui n’ont pas réussi à m’empêcher de parler à l’UQÀM ont accroché sur les murs de l’Université une photo et une citation de moi dans le but de me discréditer.  Mais tant la photo que la citation qu’ils ont choisies n’ont fait que me rendre fier.  La photo (prise de mon site Internet) me montre dans mon uniforme de Tsahal.  Quant à la citation (également prise de mon site Internet), la voici : « Dire que vous êtes antisioniste mais pas antisémite équivaut à dire que vous n’avez rien contre les Juifs tant qu’ils sont vulnérables. »  En tant que Juif, je suis fier d’être un soldat de réserve de Tsahal.  Et en tant que conférencier et écrivain, j’aime quand on me cite.

Après ma conférence, les "questions" furent en réalité des harangues hystériques (et longues) sur les "crimes du sionisme."  Une étudiante m’accusa d’être un « criminel de guerre » à cause de mon affiliation à l’Université de Bar-Ilan (je suis membre du Comité directeur du Centre pour la Communication internationale à l’Université de Bar-Ilan).  Étant donné que l’Université de Bar-Ilan dirige un programme d’enseignement à l’Académie d’Ariel, cela fait de moi un criminel de guerre.  Ce à quoi j’ai répondu que l’Académie d’Ariel, contrairement au campus de l’Université de Tel-Aviv (où j’enseigne), n’a pas été construite sur les ruines d’un village arabe, et que contrairement à mes collègues arabes en Israël je ne peux pas en tant que Juif être professeur dans un pays arabe.

J’ai continué à énumérer des faits embarrassants qui ont rendu mes accusateurs ridicules -au point qu’ils ont fini par quitter la salle.  Mais ils sont revenus plus tard avec des haut-parleurs pour hurler « Sionistes, meurtriers ! »

« L’antisémitisme est le snobisme du pauvre » a écrit Jean-Paul Sartre dans ses Réflexions sur la question juive.  Aujourd’hui, l’antisionisme est le snobisme de l’ignorant. Dans de nombreux campus, nul n’est besoin d’être érudit pour impressionner : il suffit d’être outré en parlant d’Israël.

Mon public à l’UQÀM n’était par composé uniquement d’incitateurs arabes et d’idiots du village. En réalité, de nombreuses personnes sont venues me serrer la main à la fin de ma conférence pour me remercier.  Certains étaient juifs, beaucoup étaient chrétiens.  Ils m’ont tous dit la même chose : « Merci d’avoir dit la vérité, merci de nous avoir rendu notre fierté, merci de nous donner espoir. »

Ces gens savent que leur liberté est en danger.  Et de plus en plus d’Européens et d’Américains partagent ce sentiment. Ils comprennent que le terrorisme intellectuel, l’irrationalité et l’hypocrisie qui caractérisent le traitement d’Israël en Occident constituent une menace pour l’Occident.

La liste des résistants ne fait que croître.  Elle comprend le Premier Ministre canadien Stephen Harper qui a récemment déclaré que « ceux qui menacent l’existence du peuple juif sont une menace pour nous tous ; » L’ancien Premier ministre espagnol José Mariá Aznar, qui dit que « le combat d’Israël est notre combat ; » La journaliste espagnole de gauche Pilar Rahola, qui a écrit que « si Israël est détruit, notre liberté, notre modernité et notre culture seront détruites ; » La députée italienne Fiama Nirenstein, qui a déclaré que « la diffamation d’Israël est la honte du monde ; » Le sénateur français (anciennement socialiste) Jean-Pierre Plancade, qui implore Israël à gagner pour que sa propre liberté soit préservée ; L’ancien sénateur social-démocrate Thilo Sarrazin, qui affirme que l’Allemagne s’islamise; et la journaliste britannique Melanie Philips, qui montre comment l’Angleterre est en train de sombrer dans l’irrationalité.

Lorsque de Gaulle s’exclama « vive le Québec libre ! » depuis le balcon de la Mairie de Montréal en juillet 1967, il voulait dire la liberté vis-à-vis la suprématie anglo-saxonne.  Aujourd’hui, la liberté du Québec, et la liberté de l’Occident, sont menacées par la haine et l’irrationalité dont les Juifs sont toujours les premières mais jamais les dernières victimes.  Maintenant que nous Juifs sommes souverains et libres, nos anciens oppresseurs veulent que nous soyons victorieux parce qu’ils savent que leur liberté en dépend.  Quelle ironie.  Et quelle responsabilité.

Emmanuel Navon
8 avril 2011

==============================================
Vous recevez ce email soit parce que vous avez joint le Likoud pour soutenir la candidature d'Emmanuel Navon a la Knesset, soit parce que vous avez exprime votre sympathie pour sa candidature, ou tout simplement parce que je pense que cette liste de distribution peut vous interesser.  Vous pouvez vous desincrire a tout moment en cliquant sur "unsubscribe."

Forward this email to a friend:
http://us1.forward-to-friend.com/forward?u=aabae2e175f3579408b9ef9ad&id=7d382893bd&e=bdec3f682e

Update your profile:
http://navon.us1.list-manage.com/profile?u=aabae2e175f3579408b9ef9ad&id=d23bca5bcc&e=bdec3f682e
==============================================

Unsubscribe eli.laik1@gmail.com from this list:
http://navon.us1.list-manage1.com/unsubscribe?u=aabae2e175f3579408b9ef9ad&id=d23bca5bcc&e=bdec3f682e&c=7d382893bd

Repost 0
Published by les-francophones-d-israel.over-blog.com - dans Nos représentants à l'Etranger
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de les-francophones-d-israel.over-blog.com
  • : -Rassembler tous les francophones israéliens, afin qu'ils s'expriment auprès des autorités, et évoquent les améliorations susceptibles de faciliter leur intégration pour une Alyah réussie. -Cela passe par l'élection d'un député à la Knesset au poste réservé aux Olim. -Par la présentation d'un francophone sur les listes électorales municipales afin de relayer sur le terrain les actions du député.
  • Contact

Profil

  • les-francophones-d-israel.over-blog.com
  • Mes trois buts dans la vie:
1) La vérité
2) La vérité
3) La vérité
  • Mes trois buts dans la vie: 1) La vérité 2) La vérité 3) La vérité

Recherche

Les-Francophones-D-Israel