Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 avril 2013 2 09 /04 /avril /2013 17:46

Ci dessous le lien d'une pétition extrêmement importante à signer en vue de l'Expulsion de Jérusalem de "l'Ambassadeur de de France en Palestine".

 

http://petition.jssnews.com/

 

Merci de votre soutien.

 

Eli LAIK

Repost 0
Published by les-francophones-d-israel.over-blog.com - dans Elections à l'Assemblée Nationale Française
commenter cet article
8 avril 2013 1 08 /04 /avril /2013 23:42
Je tiens à transmettre tous mes voeux de prompt rétablissement au proche de Pierre Jestin, qui vient de se retirer de la campagne électorale. Pierre, toi qui a pu visiter et vivre quelques mois en Israël, tu sais toute l'humanité qui repose sur les franco-israéliens. Ce soir, avec moi, ils souhaitent tous que l'état de santé de ton parent s'améliore rapidement !
Elections législatives, 8ème circo.: retrait du candidat EELV, Pierre Jestin | JSS News
jssnews.com
Dans le cadre des élections législatives partielles 2013, la rédaction de JSSNews a décidé d’offrir à chaque candidat une tribune libre par semaine dans le but de permettre aux électeurs participer au mieux a la vie démocratique française.
Repost 0
Published by les-francophones-d-israel.over-blog.com - dans Elections à l'Assemblée Nationale Française
commenter cet article
8 avril 2013 1 08 /04 /avril /2013 18:50
Discours de l’Ambassadeur de France en Israël, M. Christophe Bigot, à l’occasion de la cérémonie commémorative du Yom Ha Shoah organisée par les Fils et Filles des Déportés juifs de France à Roglit
(08/04/2013)

Cher Arno Klarsfeld, représentant de l’Association des Fils et Filles de Déportés juifs de France, Chers Robert et Valérie Spira, Monsieur le Consul général à Jérusalem, Frédéric Desagneaux, Monsieur le Consul général à Tel Aviv, Patrice Matton, Monsieur le Consul à Haïfa, Gilles Courregelongue, Monsieur Méir Habib, vice-président du CRIF, Chers élus de l’Assemblée des Français de l’étranger, Très chers compatriotes, Chers survivants, enfants de survivants de la Shoah, ainsi que vous qui êtes si intensément liés par la famille, l’amitié, le souvenir Que soit vivement remercié le KKL qui nous accueille.


C’est avec une profonde émotion que, chaque année, en ce jour si particulier de Yom Hashoah, nous nous retrouvons à Roglit pour un moment de recueillement dans le souvenir des 80 000 juifs déportés de France vers l’effroi des camps nazis et fortifier ainsi nos mémoires toujours endeuillées, pour que cette forêt de 80 000 arbres continue de grandir et de protéger leurs souvenirs.


Ensemble, nous faisons face à ces lettres bouleversantes gravées sur les pierres blanches d’Israël - ces noms dont les destins ont été si radicalement niés par l’ignominie nazie, dont la dignité d’homme a été définitivement mutilée par d’autres hommes. Ces noms de disparus sont les noms de ceux que Malraux appelait « nos frères dans l’ombre de la nuit ». Assassinés dans des conditions abominables uniquement parce qu’ils étaient juifs. La folie de la machine exterminatrice a duré jusqu’au dernier jour. La volonté d’effacer toutes traces a toujours été présente dans l’idéologie nazie. Les Juifs le savaient. Dans la terre du complexe d’Auschwitz-Birkenau, dans les ruines du ghetto de Varsovie, longtemps après la guerre, on a retrouvé des manuscrits roulés dans des bouteilles, écrits en yiddish, pour laisser une trace de ce qui fut. Jusqu’à leur dernier souffle, le besoin de témoigner de ceux qui étaient réduits à rien était irrépressible. La lecture de ces textes, aujourd’hui encore, est insoutenable. Il a fallu du temps, beaucoup de temps, pour que le monde reconnaisse le caractère unique de la Shoah. Les rescapés parlaient ou écrivaient dans le vide. Faut-il rappeler que Si c’est un homme de Primo Levi, a été vendu à moins de 500 exemplaires lors de sa parution en 1947 ! Il faudra attendre les années 70 et, paradoxalement, les premières vagues négationnistes, pour que les survivants, les naufragés, témoignent à nouveau et soient écoutés. Il y a des crimes si terribles, si monstrueux, que personne ne veut savoir. Aujourd’hui encore, malgré les milliers de livres, de films, consacrés à la Seconde Guerre mondiale, la Shoah reste inimaginable, incompréhensible, tant le crime est au-delà de l’imagination humaine.


L’oreille sur ces pierres, nous pouvons encore entendre le souffle et l’écho des millions d’hommes, de femmes et d’enfants juifs plongés dans l’enfer des camps ; un souffle aujourd’hui plus fracassant que les bruits des wagons à bestiaux s’ébranlant vers l’Est, plus bruyant que les impitoyables éructations des kapos, plus éloquent aussi que le plus nécessaire des discours.


La France a sa part de responsabilité dans cette barbarie. Il faut regarder la vérité en face : la folie criminelle de l’occupant a été tolérée, secondée, parfois même pressée par des Français – hommes politiques, policiers, juges et fonctionnaires trop zélés - et par l’Etat français. Comme l’a exprimé avec force le Président de la République, François Hollande, lors de son discours commémorant la Rafle du Vél d’Hiv, ce « crime fut commis en France, par la France (…) Ce fut aussi un crime contre la France, une trahison de ses valeurs. »


Je n’oublie pas non plus les hommes et les femmes, héros ordinaires, dont l’attitude extraordinaire a permis de sauver trois quarts des juifs de France, sans doute le chiffre le plus élevé de l’Europe occupée. Nous le devons aux Justes, nous le devons à l’engagement d’associations comme l’OSE, nous le devons à la Résistance bien sûr - la « Voix de l’embuscade et de l’avant-garde française », la voix du Veilleur du Pont-au-Change du poème de Robert Desnos de 1942. Des plus illustres – Jean Moulin, Lucie et Raymond Aubrac, Alexandre Parodi, diplomate et membre du Conseil d’Etat – aux plus modestes, ils ont à leur manière ralenti la dynamique de destruction à l’œuvre. Je pense en particulier à l’histoire de Simone Michel-Lévy, agent des PTT, qui développa un maillage de boites aux lettres clandestines pour l’acheminement de communications secrètes à travers toute la France. Simone Michel-Lévy fut déportée et exécutée comme tant d’autres. Son combat, celui de tous ceux – Justes, résistants et juifs eux-mêmes – qui se dressèrent face à l’hydre antisémite n’est pas achevé.


Je n’oublie pas que la France fut la première, trop tard il est vrai, à s’opposer avec Londres à l’Allemagne nazie. Je n’oublie pas les 250 000 soldats français morts sur le champ de bataille.


Aucune société n’est immunisée contre le fléau de l’antisémitisme. Un seul acte, une seule parole antisémite sera toujours un acte de trop, une parole de trop, insoutenable. Nous ne pouvons pas comprendre la Shoah, écrivait Primo Levi. Mais nous devons comprendre d’où elle est issue et toujours nous tenir sur nos gardes.


Comment, 70 ans après les atrocités de la Shoah, (ici le discours fut interrompu à plusieurs reprises, Christophe Bigot la gorge nouée par l'émotion n'arrivait plus à s'exprimer) Myriam, Arié, Gabriel et Jonathan, des enfants et le père de deux d’entre eux, pouvaient-ils être assassinés, dans leur école, au prétexte qu’ils étaient juifs ? Comment Ilan Halimi pouvait-il être torturé et tué ?


Vous connaissez l’engagement de la France contre l’antisémitisme, contre le terrorisme. La mobilisation de la République française est totale pour éradiquer ce mal, et l’engagement déterminé de la France au Mali y participe. "c'est vrai, mais les armes fournies par la France aux islamistes libyens servent aujourd'hui au Mali contre les soldats Français, Et la France envisage à moins qu'elle ne l'ai déjà fait de livrer des armes aux insurgés syriens totalement phagocytés par les iIslamistes" Malheureusement, la vérité est tristement cruelle : les actes antisémites n’ont pas cessé ; ils ont même fortement augmenté, comme contaminés par un pernicieux « effet Merah ». 2012 restera une année noire dans l’histoire de France sur le front de l’antisémitisme. "Largement influencés par les médias qui par leur détestation d'Israël au nom de l'antisionisme qui les anime, ont suscité une haine des juifs, ce qui est de l'antisémitisme. Martin Luther King disait l'antisionisme c'est de l'antisémitisme".


La France, vous le savez, en a fait une priorité nationale, en termes de police, de justice, (Lorsqu'on nomme un Ministre de la Justice dont l'unique politique consiste à vider les prisons des 80.000 détenus, on sabote le travail de la police) d’éducation, (Lorsque les enseignants sont empêchés d'enseigner la Shoah par des élèves musulmans sous le prétexte que cela choque leur susceptibilité, que c'est une insulte à l'islam, que c'est contraire à leur conception de l'histoire, ce qui est du négationisme on ne peut aller dans le sens recherché), pour lutter contre les nouvelles menaces et endiguer la prolifération de la haine partout où elle s’insinue, sur internet, dans les prisons… Nous sommes déterminés car l’antisémitisme heurte au plus profond les valeurs de la République et l’identité de la France.


Grâce à l’Association des fils et filles de Déportés de France créée par Serge et Beate Klarsfeld dont je tiens à saluer le travail et la persévérance, cette œuvre de mémoire, dans cette forêt du souvenir, rend une identité, une dignité, une sépulture que la folie nazie voulait réduire à néant. Sereine revanche gagnée contre la barbarie, Roglit entretient aujourd’hui « la flamme sacrée de l’inquiétude et de la fidélité aux choses invisibles », pour emprunter les mots de Vladimir Jankélévitch.


Ce combat contre l’oubli, contre le négationnisme, contre l’indifférence n’est jamais achevé. C’est notre devoir immuable aujourd’hui et ce sera le défi des jeunes générations demain de le poursuivre. Ce sera à nos jeunes de porter la flamme, de témoigner, de transmettre la mémoire du peuple juif, des souffrances et des camps. Puisse cette forêt protéger longtemps du silence de l’oubli les chuchotements des hommes, des femmes et des enfants, nos frères en humanité qui ne sont pas revenus !


Merci de votre attention.

 

Ce texte superbe de Christophe Bigot fait partie du bon côté de la France, par contre des interrogations pressantes se sont faites entendre à Roglit même et dans le bus qui nous ramenait, sur la présence plus qu'inopportune du Consul Général de France à Jérusalem, qui quelques jours auparavant avait cautionné les propos racistes de manifestants arabes appelant à l'éradication de l'État d'Israël.

 

La politique Étrangère de la France représente la mauvaise France; la France xénophobe, et raciste, qui soutient les thèses révisionistes des arabes prétendant que la Shoah n'a pas existé.

 

Et bien moi je soutiens le contraire, la meilleure des preuves est gravée dans la pierre, le nom 80.000 disparus inscrit sur le mur de Roglit, le mur du souvenir à Paris, et les 6 millions de nom répertoriés à Yad Vashem, c'est une insulte à leur mémoire que la présence indésirable de cette personne à une telle cérémonie.

 

Eli LAIK

Repost 0
Published by les-francophones-d-israel.over-blog.com - dans Elections à l'Assemblée Nationale Française
commenter cet article
7 avril 2013 7 07 /04 /avril /2013 14:16
En 2013, chaque français devra payer 131 euros de redevance pour financer ces médias. Des médias qui désinforment. Des médias qui propagent la haine. Des médias qui n’arrivent même pas à satisfaire leur public, puisqu’il est très rare que France TV termine premier en audience !

Dans ces temps de crise, je crois que ces 131 euros seraient mieux dans la poche des contribuables.
Jonathan-Simon Sellem: « Urgent de privatiser les médias publiques français » | Dreuz.info
www.dreuz.info
Qui soutiendrait que le téléspectateur Français réclame une information orientée en échange du montant de sa redevance ?
Repost 0
Published by les-francophones-d-israel.over-blog.com - dans Elections à l'Assemblée Nationale Française
commenter cet article
6 avril 2013 6 06 /04 /avril /2013 21:47


Dites merci à nos "chers" députés et sénateurs qui ont voté les textes permettant aux étrangers de vider nos caisses. Et ne venez pas me dire que je suis raciste sinon je dirai que vous êtes assez C ... pour vous la faire mettre dans le  .....
A DIFFUSER LE PLUS LARGEMENT POSSIBLE ... IL EST URGENT DE SE MOBILISER POUR FAIRE CESSER CETTE INJUSTICE .
  ****************************************
 RETRAITES LE BILLET DE SAUVEGARDE  ****************************************
1 157 euros de retraite sans avoir cotisé ni même travaillé en France !
Toute personne qui débarque en France, sans même jamais y avoir mis les pieds, peut prétendre, si elle a 65 ans, à 709 euros de retraite par mois ou même à 1 157 euros si elle vit en couple.
C'est :
·                     plus que la pension moyenne de nos agriculteurs après une carrière complète,
·                     plus que la pension de la majorité de nos commerçants et artisans,
·                     plus que la pension de nombreux employés et ouvriers.
 
Cela signifie tout simplement que nos caisses de retraite paient bien souvent davantage à des personnes qui n'ont jamais cotisé, ni participé à l'économie de notre pays qu'à leurs propres affiliés, qui ont souvent trimé toute leur vie.
 

 

Ce dispositif aberrant est vanté noir sur blanc dans le livret d'accueil "Vivre en France" diffusé par le ministère de l'Immigration aux nouveaux arrivants.
 

 

C'est à se taper la tête contre les murs : il suffit à une personne d'au moins 65 ans qui arrive en France d'aller tranquillement frapper à la porte des services sociaux pour avoir immédiatement droit à 709 euros par mois, voire 1 157 euros si elle vit en couple.
 

 

Cette situation est très injuste vis-à-vis des retraités français, qui voient dans le même temps leurs pensions constamment rabotées au fur et à mesure que leurs caisses s'enfoncent dans le rouge.
 

 

Si l'on ajoute à cela que la CNAV verse des pensions à l'étranger sans aucun contrôle, au point que la Cour des comptes dénonce leversement de pensions à des morts, notamment en Algérie (mais sans proposer le moindre remède), on ne peut que constater que notre système de retraites est ouvert à tous vents : prestations injustifiées, fraudes etc.
 

 

Il est urgent de se mobiliser pour faire cesser ces graves injustices et défendre nos caisses de retraite. 

 

Faites connaître ces informations capitales,diffusez dès aujourd'hui ce billet à l'ensemble de votre carnet d'adresses !
 

 

Mais surtout aux prochaines élections, continuez à voter pour votre "cher" député si gentil qui vous passe de la pommade dans le dos pendant que lui s'en met plein les poches !!! Si vous souhaitez que ça change, c'est à ce moment là qu'il faut agir.
 

 

En démocratie, le jour des élections, c'est le seul moment où on peut réellement et efficacement changer quelque chose dans la légalité! Alors agissez au lieu de vous lamenter !

Repost 0
Published by les-francophones-d-israel.over-blog.com - dans Elections à l'Assemblée Nationale Française
commenter cet article
6 avril 2013 6 06 /04 /avril /2013 21:24
Alors que la communauté juive de France est secouée de plein fouet, je souhaite profiter de ce shabbat pour souhaiter lancer un appel à mes concurrents (juifs) Shapira David, Fratty Abraham Albert, Valérie Hoffenberg, David-Yits'haq Trauttman (et certainement d'autres), afin que nous nous engagions, si nous étions élu, à travailler étroitement pour assurer un avenir plus serein à la communauté juive de France ! Je n'ai aucun doute que chacun acceptera de me rejoindre dans ce combat. Shabbat Shalom
Repost 0
Published by les-francophones-d-israel.over-blog.com - dans Elections à l'Assemblée Nationale Française
commenter cet article
5 avril 2013 5 05 /04 /avril /2013 13:30

Un grand bravo à singsingpigeon pour cette vidéo bluffante.

 

 

 

Repost 0
Published by les-francophones-d-israel.over-blog.com - dans Elections Présidentielles Françaises
commenter cet article
4 avril 2013 4 04 /04 /avril /2013 20:30
La popularité de Véronique Genest, ma suppléante, est toujours aussi bonne malgré les attaques lancées par l'intelligentsia française suite à ses prises de position en faveur d'Israël ! Merci d'avoir été si nombreux à la suivre, hier soir, dans la Parenthèse Inattendue !
Repost 0
Published by les-francophones-d-israel.over-blog.com - dans Elections à l'Assemblée Nationale Française
commenter cet article
3 avril 2013 3 03 /04 /avril /2013 19:42

Chers amis,
 
Dans l’affaire al Dura qui m’oppose à Charles Enderlin et à France 2, la Cour d’appel de Paris devait prononcer son arrêt aujourd’hui à 13h30.
Les magistrats ont déclaré qu’ils n’étaient « pas en mesure » de rendre leur décision.
Elle sera finalement rendue le 22 mai prochain.
Voici un article du Nouvel Obs qui évoque ce report :
- Affaire Enderlin: Philippe Karsenty sera fixé en mai
 
Pour ma part, je serai en Israël à partir de demain, jeudi 4 avril, et ce jusqu’au lundi 8 avril.

Lors de ce bref séjour, je donnerai plusieurs conférences sur l'affaire al Dura dont voici les détails :
-          En anglais, ce jeudi 4 avril à 18h30 à Jérusalem (nombre de places limité, donc si vous êtes intéressé, merci d’écrire à Melissa - melissa@karsenty.fr – qui vous communiquera les détails) ;
-          En français, ce samedi 6 avril à 21h à Raanana au Merkaz Klita - 13, rue Hasharon ;
-          En anglais, ce dimanche 7 avril à 9h30 à Herzliya à l’IDC (Hall Hanger, salle 4) ;
-          En anglais, ce dimanche 7 avril à 18h à l’Université Hébraïque de Jérusalem (salle 3301).
 
J’espère vous retrouver nombreux à ces conférences.
Amitiés et à très bientôt,
 
Philippe Karsenty 
 
Retrouvez-moi sur: http://www.karsenty.fr

Repost 0
Published by les-francophones-d-israel.over-blog.com - dans Elections à l'Assemblée Nationale Française
commenter cet article
3 avril 2013 3 03 /04 /avril /2013 19:38

 

International — 3 avril 2013  

par

Jonathan-Simon Sellem: « Député, j’imposerai une traçabilité sur l’aide internationale donnée par la France !« 

La France, qui revendique au niveau international une vocation universelle héritée de la Révolution, trouve dans l’aide au développement un terrain où elle peut démontrer qu’elle a une vision du monde au-delà de ses intérêts propres.

Malheureusement, il y a dans l’aide internationale française, de nombreuses failles dont une qui, en tant que franco-israélien, me préoccupe plus que les autres: la non-traçabilité des donations françaises.

C’est pourtant là une catastrophe sans commune mesure à commencer par les pertes incalculables pour l’Etat français et tous mes concitoyens.

Tous les ans, La France offre au moins deux milliards d’euros par an à des Etats qui la sollicitent, soit à travers l’Union Européenne, soit à travers le gouvernement français, ou même à travers les régions, départements et villes.

L’aide française est mise en place pour aider les populations locales dans des domaines aussi divers que variés: agriculture, économie, droits de l’homme.

C’est donc, en soit, une excellente chose que la France apporte son soutien financier. Cela lui permet aussi pouvoir gagner en influence dans des pays où nous sommes aujourd’hui dépassés.

La politique de coopération fait depuis toujours partie d’une diplomatie qui vise à changer la situation socio-économique et politique des pays bénéficiaires pour les conduire vers des valeurs partagées par les pays occidentaux et notamment par les membres du comité d’aide au développement de l’OCDE, c’est-à-dire les droits de l’homme, la démocratie et le libéralisme économique et politique.

Mais alors que la crise économique détruit toujours plus l’économie nationale et internationale, il serait de bon ton de se demander pourquoi la France n’a jamais mis en place le moindre mécanisme de surveillance de ces donations.

En tant qu’ancien employé de la branche de Coopération Internationale (Mashav) du Ministère Israélien des Affaires Etrangères, j’ai pu constater directement que l’aide donnée par Israël est de bien meilleure qualité que l’aide française et ce, bien que l’aide israélienne ne représente, en montant, qu’un tout petit pourcentage du budget français en la matière.

Pourquoi ? Pour deux raisons essentielles :

Israël ne donne jamais d’argent cash aux cent pays récipiendaires de son aide, mais envoie des hommes sur le terrain afin d’évaluer les besoins.

Si un village d’Afrique a besoin d’un hôpital, Israël envoie des architectes et des matériaux sur place, afin de construire et de mener à terme, sans aucune corruption possible, la construction du bâtiment.

Israël y envoie ensuite des médecins qui se relaient, tout au long de l’année, pour assurer la bonne qualité des soins et former des personnels locaux.

Ainsi, Israël à construit en 60 ans des dizaines d’hôpitaux et d’écoles sans que le moindre euro ne soit dépensé inutilement ou ne soit détourné.

Le second point que je tire de mon expérience israélienne est le fait qu’un contrôleur supervise toutes les étapes de l’aide apportée. Des commissions de suivi de l’aide sont mise en place régulièrement avec les responsables des villes et des pays qui bénéficient de l’aide israélienne.

Tout cela est malheureusement bien différent en France.

Aucune tracabilité n’est mise en place pour vérifier l’aide internationale. Ainsi, nombreux sont les responsables bénéficiaires qui peuvent se servir allègrement dans les valises données par Paris…

Quand 10 millions d’euros sont donnés par Paris à une dictature africaine pour aider au développement d’un village ou à la construction de puits, quelle somme se transforme effectivement en construction ? Si construction il y a…

Et quand Paris donne des millions d’euros au gouvernement terroriste du Hamas à Gaza, comme ce fut le cas récemment, combien d’argent servira à la construction d’une maison pour un leader de l’organisation ? Et combien servira à la construction de missiles qui seront envoyés sur les 150.000 français qui vivent à portée de tirs de Gaza ?

En 10 ans, près de 10.000 missiles ont été tirés sur Israël et donc, de facto, sur la population franco-israélienne de ce pays. De combien de morts et de blessés la France est-elle, malgré elle, coupable au Proche-Orient ?

Et ce qui se passe à Gaza est aussi ce qui se passe ailleurs dans le monde, et même très certainement là où nos forces armées combattent actuellement pour rétablir le droit et la justice.

Mali, Afghanistan, casques bleus Français au Liban… Tous nos soldats combattent des terroristes qui ont certainement pu se financer en partie grâce à l’aide française !

En tant que député Français de l’étranger, je mettrai tout en oeuvre pour mettre un terme à ces donations aveugles. Il en va de notre économie, de la justesse de notre politique internationale, mais aussi de la sécurité de nos concitoyens !

Le 26 mai 2013, sera dans les mains de chacun des Français d’Israël, d’Italie, de Grèce et de toute la 8ème circonscription, un enjeu majeur : celui d’élire un député qui ose, un député qui est connu pour son franc-parler, un député qui ne pratique pas la langue de bois, un député qui veut faire changer les choses pour les habitants de sa circonscription, mais aussi pour tous les autres Français.

C’est, entre autres choses, en ce sens que j’estime que ma candidature, qui a reçu le soutien de Véronique Genest, est la seule efficace pour que bougent les choses. Le 26 mai, votez pour nous.

Jonathan-Simon Sellem – ג’ונתן-סימון סלם

Pour contacter Jonathan Sellem par mail : sellemalassemblee@gmail.com

Repost 0
Published by les-francophones-d-israel.over-blog.com - dans Elections à l'Assemblée Nationale Française
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de les-francophones-d-israel.over-blog.com
  • : -Rassembler tous les francophones israéliens, afin qu'ils s'expriment auprès des autorités, et évoquent les améliorations susceptibles de faciliter leur intégration pour une Alyah réussie. -Cela passe par l'élection d'un député à la Knesset au poste réservé aux Olim. -Par la présentation d'un francophone sur les listes électorales municipales afin de relayer sur le terrain les actions du député.
  • Contact

Profil

  • les-francophones-d-israel.over-blog.com
  • Mes trois buts dans la vie:
1) La vérité
2) La vérité
3) La vérité
  • Mes trois buts dans la vie: 1) La vérité 2) La vérité 3) La vérité

Recherche

Les-Francophones-D-Israel