Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 juin 2011 5 24 /06 /juin /2011 09:26

A l’approche des élections Présidentielles, il m’a paru intéressant  de mettre en place un outil de comparaison des programmes électoraux des trois partis susceptibles de se retrouver au deuxième tour des élections de 2012.

 

Front National :

 

Intérêt des électeurs :

Le problème de la non intégration des immigrants qui ne souhaitent pas s’adapter aux lois de la démocratie, ainsi qu’aux coutumes du pays d’émigration, contrairement à la règle qui régit l’accueil des étrangers en France : ils doivent se plier aux lois en vigueur. Au contraire, les immigrants demandent l’application de la charia, rejoints par une importante part de la jeunesse issue des précédentes générations. Ce point est soutenu par tous les partis de gauche qui acceptent la façon de faire des incivils. Quand à l’UMP, elle a longtemps temporisé au lieu d’intervenir énergiquement au coup par coup, par peur de déclencher « une intifada ». Par ailleurs, profitant de ce flou dans le suivi de la règle de droit, environ 10.000 trafiquants de drogue ont créés des zones de non droit, qui sont en train de s’agrandir quotidiennement.

La position de FN sur cette question pourrait laisser penser que régler cette question ramènerait le calme, et l’ordre.

 

Inconvénients pour la France :

Le Front National stigmatise une partie de la population jetant l’opprobre sur les musulmans. Il faut différencier l’islam, et l’islamisme. Le problème c’est que tous les musulmans ne sont pas islamistes, par contre 100% des islamistes sont musulmans.  Il est difficile de différencier les uns des autres en dehors de leur discours, ou de leurs actes.

 

Sur le plan économique, la sortie de l’Euro serait une catastrophe, car il faudrait immédiatement rembourser les emprunts en Euro, et renégocier la dette en Francs, la cotation  AAA se trouverait rabaissée, obligeant la France à emprunter à un taux plus élevé.

 

 

La dévaluation de 25% annoncée dans le programme électoral du FN serait très douloureuse pour les Français. Beaucoup plus pour les Français expatriés percevant des revenus en Euro, il y a déjà une perte de change de 12% par rapport à juillet 2009, si on y rajoute 25% de dévaluation, les Français expatriés vivront de la mendicité.

 

N’ayant jamais été aux affaires, on peut douter de la façon dont des crises majeures telles que nous en avons connu ces 4 dernières années seraient résolues efficacement.

 

Parti Socialiste :

 

Intérêt des électeurs :

Le désir de revenir aux affaires.

 

Inconvénients pour la France :

Depuis de nombreuses années le Parti Socialiste a brillé par son absence de programme économique, depuis des mois il nous assène que celui-ci sera dévoilé en temps utile, certains éléments sont connus 3 ou 4 points seront analysés ci-dessous :

 

Emploi et jeunesse

300.000 emplois jeunes, ces emplois subventionnés par l’Etat vont creuser encore le déficit, ou génèreront de nouveaux impôts, deux solutions aussi néfastes l’une que l’autre pour l’économie.

 

Encadrement des loyers,

Ceci demande beaucoup de doigter, car les loueurs sont de plus en plus sollicités et ont de plus en plus d’obligations coûteuses.

 

Plafonnement des salaires des dirigeants d’entreprises :

Ceci part d’un bon sentiment, mais est totalement utopique, tout d’abord parce que tous les pays qui ont tenté de le faire ont échoué devant le tollé qui leur a été opposé, ensuite parce que l’entreprise est conçue pour générer des bénéfices, et que la politique salariale est du ressort de ses dirigeants.

 

Lorsqu’il s’agit d’une entreprise qui n’est pas dirigée par les principaux actionnaires, les dirigeants négocient leur salaire, c’est la loi de l’offre et de la demande qui prévaut.

 

Si l’entreprise souhaite engager une personne compétente, elle doit rémunérer celle-ci à la hauteur de ses compétences, dans la négative, les dirigeants de haut niveaux partiront à l’étranger, comme tous les chercheurs qui sont sous payés en France.

 

Il est regrettable qu’on s’extasie en France sur les revenus pharaoniques d’un sportif ou d’un artiste, et qu’on trouve anormal de rémunérer un créateur de richesses.

 

Par contre, il est tout à fait impensable qu’un dirigeant ayant généré des pertes puisse en être récompensé par un parachute doré. La règle d’une bonne entreprise, c’est de rémunérer par un salaire décent, et de laisser une large place à un bonus basé sur les résultats.

 

Rapprocher les Grandes Ecoles des Universités,

Ne paraît pas une bonne chose, car lorsqu’on demande 80% de réussite au Baccalauréat, on dévalorise celui-ci.

 

Les Grandes écoles recrutant sur dossier, nécessairement les meilleurs élèves y sont admis, les moins bons candidats se contentent alors des Universités. Si on les rapproche des Grandes Ecoles, on dévalorise celles-ci.

 

 

 

U.M.P :

 

Intérêt des électeurs :

Le programme électoral de 2006 prévoyait de nombreuses réformes, ce point a été tenu puisque pendant la première année nous avons connu 52 réformes : 1 par semaine, les années suivantes ont connu des réformes moins nombreuses mais très importantes, se rapprocher du journal officiel pour en connaître la teneur.

 

Les reproches qui sont fait, le sont par tous ceux qui aux affaires précédemment n’avaient absolument rien fait cherchant à être réélus avant tout.

 

Leur règle, surtout pas de vagues.

 

La crise de 2008 qui a vu vaciller le système économique mondial a été stoppée grâce à sa prise en main efficace par Nicolas SARKOSY, qui a su entrainer les autres chefs d’Etat.

 

La Crise de l’Euro qui a suivi a été également maîtrisée par Nicolas SARKOSY qui a su insuffler à ses homologues Européens la même dynamique qu’il avait utilisé lors de la Crise de 2008.

 

Le Programme électoral de 2006 prévoyait la reprise économique, on ne peut tenir rigueur au Président de l’avoir laissé en panne après les deux  Crises majeures que nous avons connues. Les derniers chiffres du chômage montrent une nette reprise de l’activité depuis le début 2011.

 

Inconvénients pour la France :

 

Mauvaise gestion des flux migratoires, et non intervention dans les zones de non droit qui permettent à une faune interlope de vivre de trafics d’armes et de la drogue environ 10.000 narco trafiquants, malgré la volonté affichée de nettoyer ces zones (au karcher). Une récente conférence de presse de Nicolas SARKOZY, laisse penser qu’il va prendre la question à bras le corps.

 

Les récentes interventions militaires à l’Etranger rappelant dans certains cas la politique de la canonnière ne seront pas à porter au crédit de l’exécutif, et auront grevé un budget déjà exsangue. Cet argent aurait été mieux employé à nettoyer les zones de non droit.

 

D’autres candidatures seront au rendez-vous, elles favorisent l’émiettement des voix :

 

Situation particulière des Français de l’Etranger, et plus précisément des Français d’Israël :

 

Les Français d’Israël ont voté en masse pour le Président Nicolas SARKOSY lors du précédent scrutin (87%).

 

Ils l’ont élu car ils considéraient qu’il était le meilleur ami d’Israël.

Depuis son élection, Et dès son premier voyage à l’étranger consacré à la visite d’Israël, des tensions sont apparues avec le discours prononcé largement influencé par le Quai d’Orsay très pro-Arabe : 2 pays pour deux peuples, la Palestine aux Palestiniens dans les frontières de 1967, avec Jérusalem Est comme capitale.

 

Cette attitude typiquement gaullienne qui nous ramène à « Vive le Québec libre », est une ingérence dans les affaires intérieures d’un pays ami.

 

Sur les arguments :

2 Etats pour 2 peuples : le peuple Palestinien n’a jamais existé, c’est une invention arabe, même les arabes le disent. Ce terme n’a été inventé qu’en 1967, avant cette date la Judée, et la Samarie avaient été annexées en 1950 par la Jordanie. Gaza était considéré par l’Egypte comme un terrain militaire avant 1967.

 

http://haim.harboun.free.fr/droit_international.htm

 

http://www.eli-d-ashdod.com/article-territoires-contestes-quelques-faits-oublies-sur-la-rive-occidentale-et-la-bande-de-gaza-54008383.html

 

 

Il ne pourra jamais y avoir de paix entre les arabes et Israël pour une raison très simple :

Dès 1948, de arabes vivant dans cette région l’ont évacuée à la demande des 7 pays agresseurs d’Israël afin d’avoir les mains libres pour tuer tous les juifs.

 

La guerre ayant été perdue par les arabes ces personnes se sont retrouvées avec un statut de réfugiés, et jamais les pays d’accueil n’ont  souhaités les intégrer dans leurs pays.

 

Un comité spécial de l’Onu a été créé en vue de gérer cette situation : l’UNWRA qui emploie 22.000 personnes, ce comité a octroyé le statut de réfugié à vie à toutes les générations issues de ces réfugiés. Cela ne s’est jamais vu dans aucun autre conflit. De 650.000 les réfugiés se retrouvent aujourd’hui 5.000.000, Ils veulent être réinsérés dans l’Etat d’Israël, ce qui serait la fin de celui-ci.

 

Ils touchent tous de copieuses indemnités depuis 63 ans, Si demain un Etat était créé et les accueillait, ils verraient se tarir cette source.

 

Si la France et les Etats Unis veulent régler le problème, c’est très simple : Ils votent la suppression de l’UNWRA, ils suppriment le statut de réfugié à tous les descendants de ceux de 1948, et suppriment tout allocation.

 

C’est ce que de vient d’expliquer Khaled MECHAL à Mahmoud ABBAS, c’est pour cette raison que ce dernier ne souhaite plus présenter cette demande en septembre.

 

 

D’autre part, le Hamas comme le Fatah, poursuivent le même but : mettre les juifs à la mer, la différence, c’est que le Hamas le dit, alors que le Fatah veut y arriver par grignotage du pays. Les discours en arabe disent exactement le contraire des discours en anglais. Israël n’est pas un saucisson qu’on découpe en tranche.

Tout ceci, le quai d’Orsay s’est bien gardé de l’expliquer à Nicolas SARKOZY, il lui a servi un autre menu.  Qui correspond à ce que souhaite son ami Barack OBAMA.

 

Lorsque Nicolas SARKOZY se sera libéré du joug des anciens du Quai d’Orsay, il aura certainement un discours plus acceptable par les Français d’Israël. Même si nous votons pour lui, nous serons extrêmement vigilants pour sa politique envers Israël.

 

Il ressort de cette analyse que le meilleur choix pour la France est le renouvellement du Président sortant. On ne change pas une équipe qui gagne, et on lui laisse le temps de réaliser son programme, qui a été retardé par les deux crises que le monde a traversé.

 

Eli LAIK

Partager cet article

Repost 0
Published by les-francophones-d-israel.over-blog.com - dans Elections Présidentielles Françaises
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de les-francophones-d-israel.over-blog.com
  • : -Rassembler tous les francophones israéliens, afin qu'ils s'expriment auprès des autorités, et évoquent les améliorations susceptibles de faciliter leur intégration pour une Alyah réussie. -Cela passe par l'élection d'un député à la Knesset au poste réservé aux Olim. -Par la présentation d'un francophone sur les listes électorales municipales afin de relayer sur le terrain les actions du député.
  • Contact

Profil

  • les-francophones-d-israel.over-blog.com
  • Mes trois buts dans la vie:
1) La vérité
2) La vérité
3) La vérité
  • Mes trois buts dans la vie: 1) La vérité 2) La vérité 3) La vérité

Recherche

Les-Francophones-D-Israel